dans

ELC : Au Vélodrome contre Feyenoord, l’OM rêve de finale

A jamais les premiers en LEC ?

Illustration du stade Vélodrome, l'antre de l'OM (Icon Sport)
Illustration du stade Vélodrome, l'antre de l'OM (Icon Sport)

Mal embarqué en demi-finale de Ligue Europa Conférence, l'Olympique de Marseille aura un but à rattraper ce jeudi 5 mai 2022 face au Feyenoord Rotterdam. Mais dans son jardin du Vélodrome, l'OM est capable de tout. Plus

Battu d’un rien au match aller (3-2), c’est sous pression que Marseille va disputer sa demi-finale retour de Ligue Europa Conférence en ce milieu de semaine. Quelques jours après le fiasco de l’Olympico, l’OM doit une revanche à ses supporters. La finale est au bout du chemin. Seuls vainqueurs français de la Ligue des champions, les Olympiens pourraient avoir l’occasion d’écrire une nouvelle page de leur histoire. Et ce en devenant le premier club à remporter cette compétition nouvelle créée.

Gommer les erreurs du match aller

On le disait, la première manche a été perdue par l’Olympique de Marseille aux Pays-Bas. À l’issue de la rencontre, certains joueurs, Mattéo Guendouzi en tête, semblaient excédés. On peut les comprendre. L’OM avait encaissé deux buts en un peu plus de deux minutes en première période, avant de faire son retard dans la foulée. Puis de concéder un troisième but quelques secondes seulement après la reprise. Pour briller au match retour, les hommes de Jorge Sampaoli devront clairement mieux gérer les temps faibles ainsi que les moments cruciaux d’une rencontre. Mais les 7 tirs cadrés et 60% de possession de balle de l’aller laissent augurer de belles perspectives pour ce second round.

Dimitri Payet sous les couleurs de l'OM / Icon Sport
Dimitri Payet sous les couleurs de l’OM / Icon Sport

Feyenoord est d’attaque

Le week-end dernier, le Feyenoord Rotterdam, lui, a consolidé sa troisième place en Eredivisie en allant s’imposer sur la pelouse de Sittard, formation luttant pour son maintien au sein de l’élite du football néerlandais (1-3). Plus globalement, cette saison, le Feyenoord a marqué trois buts ou plus à … 24 reprises, toutes compétitions confondues. Tout simplement impressionnant. En Championnat, Guus Til culmine à 15 buts, le duo Sinisterra – Linssen à 12 réalisations chacun. Sans oublier Dessers, auteur d’un doublé au match aller de cette demi-finale de C4. Vous l’aurez compris, pour atteindre la finale, l’OM devra certes marquer au moins un but de plus que son adversaire. Mais aussi contrer la puissance offensive adverse. Tout un programme.

L’OM peut tout gagner… ou tout perdre en mai

En Ligue 1, l’Olympique de Marseille reste donc sur une cinglante défaite, dans l’Olympico face à Lyon (0-3). Au classement, l’OM, deuxième du classement, a toujours trois points d’avance sur Rennes et Monaco. Sauf que les coéquipiers de Dimitri Payet auront encore un très périlleux déplacement à effectuer sur la pelouse du Stade Rennais. Sans oublier la réception de Strasbourg, autre prétendant à l’Europe. Ce mois de mai est celui de tous les dangers pour l’écurie des Bouches-du-Rhône. La fin heureuse serait une qualification pour la prochaine Ligue des champions et un triomphe historique dans cette première édition de la Ligue Europa Conférence. Mais il faudra cravacher pour y parvenir. Prochaine étape ce jeudi face à une redoutable équipe du Feyenoord.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Feyenoord, Olympique de Marseille (OM)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires