dans

Le baromètre Ligue 1 : Les notes de la 33ème journée

Le Racing et Monaco sont au top !

Strasbourg, parmi les tops de cette journée de Ligue 1. Icon Sport
Strasbourg, parmi les tops de cette journée de Ligue 1. Icon Sport

Le PSG n'est plus qu'à un petit point du titre après sa victoire à Angers, l'OM s'est adjugé un joli matelas d'avance en gagnant le FC Nantes, Strasbourg et Monaco ont frappé un joli coup. Tout comme Lorient et Clermont dans la lutte pour le maintien. Découvrez les notes de cette 33ème journée de Ligue 1. Plus

Strasbourg et Monaco confirment leurs envies d’Europe (9/10)

Le Racing Club de Strasbourg réalise une saison de Ligue 1 exceptionnelle et a confirmé sa candidature à l’Europe contre un concurrent direct, le Stade Rennais. Grâce à des buts de Habib Diallo et Ludovic Ajorque, les Alsaciens reviennent à égalité de points avec leur adversaire du jour, et passe troisième du classement.

L’AS Monaco a frappé un gros coup lors de la 33ème journée de Ligue 1, lors du derby contre l’OGC Nice au stade Louis II. En s’imposant 1-0 après un but en première période de Golovin, l’ASM poursuit sa fabuleuse remontée au classement, qui lui permet d’être quatrième. Une magnifique opération qui laisse les Aiglons à deux points derrière, avant d’aller défier l’AS Saint-Étienne à Geoffroy Guichard.

Le PSG n’est plus très loin, l’OM prend de l’avance (8/10)

Le Paris Saint-Germain a fait le boulot contre Angers au Raymond Kopa. Avec une équipe remaniée, les hommes de Mauricio Pochettino se sont imposés 3-0 grâce à Mbappé, Ramos et Marquinhos. Le PSG n’est désormais plus qu’à un point du sacre, et devrait l’obtenir lors de la prochaine journée au Parc des Princes, face au RC Lens. Points noirs de la soirée, la blessure de Mauro Icardi à l’échauffement ainsi que l’expulsion en fin de rencontre du joueur Édouard Michut.

Le PSG s'est imposé face à Angers (iconsport)
Le PSG s’est imposé face à Angers (iconsport)

Et si le PSG n’est pas encore champion de France, c’est parce que l’Olympique de Marseille a fait le nécessaire de son côté, en l’emportant sur sa pelouse contre le FC Nantes (3-2). Menés à deux reprises, les Olympiens ont su être patient avant de trouver la solution sur pénalty par deux fois, puis grâce à un but d’Amine Harit. Une victoire essentielle pour sécuriser un peu plus la deuxième place au championnat. Jorge Sampaoli et les siens comptent désormais six points d’avance sur le petit peloton formé par Strasbourg, Rennes et Monaco.

Lens poursuit sa remontée, Reims et Brest valident leur ticket (7/10)

Le RC Lens peut aussi croire à l’Europe. En s’imposant contre un Montpellier déjà sauvé et qui n’a plus rien à jouer, les Sang et Or ont pris le dessus grâce à David Costa et Ganago. Une victoire qui replace les Lensois à la septième place de Ligue 1, à un petit point de Nice, sixième. De quoi rêver de Ligue Europa Conférence, voire mieux.

Par ailleurs, deux clubs ont validé leur maintien en Ligue 1 : le Stade de Reims et le Stade Brestois. Les Rémois ont battu des Lillois en perdition dans les derniers instants grâce à une merveille d’Abdelhamid, alors que Brest est venu à bout de l’OL, toujours aussi inconstant et illisible. Avec 42 points pour les Bretons et 40 points pour les Champenois, le billet pour la prochaine saison est composté. Ce qui devrait permettre aux deux équipes de terminer cette saison en douceur et le cœur plus léger.

La belle affaire de Lorient et Clermont (6/10)

Dans la course au maintien, deux équipes ont fait une très belle affaire. Le FC Lorient a remporté un match crucial face au FC Metz, à la dernière seconde. Après avoir souffert et même encaissé un but finalement refusé par la VAR en première période, Ouattara a fait exploser le Moustoir à la 95ème minute de jeu. Avec 34 points, les Merlus ne sont pas encore sûrs d’être maintenus, mais s’en rapprochent très sérieusement.

Lorient a fait un grand pas vers le maintien en Ligue 1. Icon Sport
Lorient a fait un grand pas vers le maintien en Ligue 1. Icon Sport

Au stade de l’Aube, Troyes recevait l’ESTAC, qui avait l’occasion de faire un très grand pas vers le maintien, mais c’était sans compter sur Clermont, en grand besoin de points, et de Mohamed Bayo. Au bout du temps réglementaire, l’attaquant auvergnat a permis aux siens de prendre trois points précieux, qui les sortent de la place de barragistes. Les hommes de Gastien, réduits à dix en deuxième période, ont montré du caractère et du courage pour finalement rafler un succès plus qu’important, puisqu’ils sont désormais à cinq points de Bordeaux, premier relégable.

Lille et l’OL n’y arrivent pas (3/10)

Deux équipes sont dans le dur depuis plusieurs semaines, et cette 33ème journée de Ligue 1 l’a confirmé. Le LOSC s’est incliné sur la pelouse de Reims (2-1) et poursuit son chemin de croix depuis son élimination en Ligue des champions. Les champions de France restent sur quatre matches sans le moindre succès, avec notamment une défaite qui a fait très mal face à Lens lors de la journée précédente. Les Dogues comptent 48 points et englués à la neuvième place du classement. Une saison à oublier.

L’Olympique Lyonnais ne peut vraiment dire mieux que son homologue Lillois. Après une réaction contre Bordeaux dimanche dernier (6-1), l’OL est revenu à la dure réalité. Celle de l’inconstance, de la suffisance et de la défaite. C’est cette fois-ci à Brest que les Gones sont tombés, et voient l’Europe encore un peu plus s’éloigner. Huitièmes, les Lyonnais sont déjà à huit points de… la Ligue Europa Conférence.

Bordeaux et Metz y vont tout droit (1/10)

Comme souvent cette saison, Bordeaux et Metz trustent les derniers rangs. Pourtant, les Girondins avaient fait le nécessaire face à l’AS Saint- Étienne, menant 2-0 au bout de vingt-trois minutes de jeu. Mais comme souvent, les Girondins ne sont pas parvenus à conserver le score pour finalement partager les points face aux Verts, eux aussi à réaction. Le but de Briand annulé dans le temps additionnel est le symbole de cette saison bordelaise : un rendez-vous manqué. Celui pour la Ligue 2, lui, ne le sera pas.

David Guion et les Girondins de Bordeaux filent vers la Ligue 2. Icon Sport
David Guion et les Girondins de Bordeaux filent vers la Ligue 2. Icon Sport

Le FC Metz, dans la même veine, n’est pas épargné par les coups du sort. Eux aussi ont vu leur ouverture du score être annulée face à Lorient, avant de craquer dans les ultimes instants de la rencontre au Moustoir. À sept points du barragiste, l’ASSE, la Ligue 2 tend les bras aux Grenats.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires