dans

LDC : Opération exploit pour l’Atlético face à City

Un match qui sent la poudre !

Diego Simeone et Pep Guardiola, coachs de l'Atlético de Madrid et Manchester City (Icon Sport)
Diego Simeone et Pep Guardiola, coachs de l'Atlético de Madrid et Manchester City (Icon Sport)

Ce mercredi 13 avril 2022, en quart de finale retour de la Ligue des champions, l'Atlético de Madrid reçoit Manchester City. Avec un but de retard à rattraper, les Colchoneros devront sortir de l'ornière pour aller plus loin. Plus

Qui pour affronter le Real Madrid en demi-finale de la Ligue des champions ? Après un match aller très fermé, finalement remporté par Manchester City (1-0), l’Atlético de Madrid sera dos au mur devant son public. Les Anglais sont favoris. Mais les Espagnols ont de la ressource.

Un quart de finale aller de Ligue des champions qui fait encore parler

Ce n’est pas une nouveauté, Diego Simeone, l’excellent entraîneur de l’Atlético de Madrid, est réputé pour son jeu musclé et sa capacité à se recroqueviller quand la situation l’exige. En quart de finale aller de Ligue des champions, son équipe a plus que fait le dos rond sur la pelouse de l’Etihad Stadium. Ainsi, les Colchoneros n’ont pas tenté la moindre frappe, laissant plus de 70% de possession de balle à leur adversaire.

Antoine Griezmann a marqué 4 buts et délivré 2 passes décisives cette saison en Ligue des champions (Icon Sport)
Antoine Griezmann a marqué 4 buts et délivré 2 passes décisives cette saison en Ligue des champions (Icon Sport)

Il aura fallu un excellent service de Phil Foden à destination du Belge Kevin De Bruyne, à la 70e minute de jeu, pour forcer la décision. Manchester City, extrêmement dominateur, n’a su cadrer que deux de ses frappes malgré une quinzaine de tentatives. En conférence de presse, Pep Guardiola, le coach des Citizens, a vivement regretté les choix tactiques de son homologue Simeone. Ce dernier lui a rétorqué qu’il ne renierait jamais ses principes de jeu. Autant dire que le match retour est lancé.

Fraîchement battu en Liga, l’Atlético n’arrive pas dans les meilleures dispositions

Le week-end dernier, chez une modeste formation de Majorque, dix-septième de Liga espagnole, qui joue sa survie à ce niveau, l’Atlético de Madrid espérait retrouver le sourire. Mais les Colchoneros sont restés muets, une fois de plus, mettant fin à une belle série de six victoires en Championnat (1-0). Ainsi, le podium s’éloigne et une qualification pour la prochaine LDC est remise en question, la Real Sociedad mais surtout le Betis n’ayant pas dit leur dernier mot. Dans le même temps, Manchester City a tenu en échec son dauphin et grand rival pour le titre, Liverpool (2-2). Deux prestations bien différentes avant l’un des matches les plus importants de la saison, de part et d’autre.

Pour se qualifier en huitième de finale de la Ligue des champions, l’Atlético n’a marqué que sept petits buts en six journées lors de la phase de groupes. Face à Manchester United, les Madrilènes ont scoré une fois à l’aller (Félix), une fois au retour (Lodi). Cette fois, les coéquipiers d’Antoine Griezmann devront peut-être changer leur fusil d’épaule et adopter un jeu plus offensif. Histoire de ne rien regretter. Surtout qu’en cas de qualification, un bouillant derby de Madrid sera au menu des demi-finales. Et ça, ça n’a pas de prix.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Atlético de Madrid, Manchester City
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires