dans

LDC : Face au Real, les Blues peuvent-ils créer l’exploit ?

Deux buts à remonter pour les champions d’Europe en titre !

Thomas Tuchel et Carlo Ancelotti, entraîneurs de Chelsea et du Real Madrid (Icon Sport)
Thomas Tuchel et Carlo Ancelotti, entraîneurs de Chelsea et du Real Madrid (Icon Sport)

Ce mardi 12 avril 2022, quart de finale retour de Ligue des champions. Chelsea, battu à domicile à l'aller, peut-il prendre sa revanche sur le Real Madrid et rester dans la course à sa propre succession ? Plus

Battu 3 buts à 1 au match aller, dans son antre de Stamford Bridge, Chelsea sera en quête d’une vraie remontada ce mardi soir sur le terrain du Real Madrid. Les champions d’Europe en titre devront tout donner pour ne rien regretter.

Chelsea ne devra pas reproduire les erreurs du match aller

Les supporters de Chelsea s’attendaient sûrement à un tout autre scénario le mercredi 6 avril dernier. Ce quart de finale aller de Ligue des champions aura eu des allures de cauchemar. La faute à un Karim Benzema auteur d’un triplé et au sommet de son art, certes. Mais dans la gestion de l’évènement, les Blues ont failli. Ce qui a fait leur force lors du titre la saison passée n’a pas transpiré durant 90 minutes.

Karim Benzema avait fait mal à Mendy et Chelsea au match aller (iconsport)
Karim Benzema avait fait mal à Mendy et Chelsea au match aller (iconsport)

Avec une possession de balle légèrement à leur avantage et un taux de passes réussies proche de la perfection, les hommes de Thomas Tuchel, organisés en 3-5-2, n’ont pas pris énormément de risques malgré ces vingt tirs tentés. Pas de quoi déstabiliser la défense madrilène, hormis sur cette réduction du score de Kai Havertz peu avant le repos. À l’inverse, l’actuel troisième de Premier League anglaise a encaissé deux buts en moins de trois minutes, avant d’en prendre un troisième quelques secondes après le repos. Des moments cruciaux dans un match de cette importance, qui n’ont pas été maîtrisés par Thiago Silva et ses coéquipiers. Un réalisme, des deux côtés du terrain, qu’il faudra corriger sur ce match retour à venir.

Une dynamique retrouvée, mais des absents de marque ?

Bien évidemment, en allant écraser Southampton chez lui le week-end dernier, Chelsea a conforté sa troisième place et mis une phalange de plus sur une qualification pour la prochaine Ligue des champions. Devant, la paire allemande Werner – Havertz a régalé. Comme le prodige anglais Mason Mount et la robuste paire Kovacic – Kanté au milieu de terrain. Mais chez le modeste quatorzième de Premier League, qui a perdu cinq de ses six derniers matches pour n’en remporter aucun, le triomphe doit rester modeste.

Surtout que pour cette seconde manche au stade Santiago-Bernabéu, les Blues seront privés de leur attaquant vedette Romelu Lukaku. Le colosse belge est discret depuis son comeback londonien, mais reste un poison et peut scorer à tout moment. Son absence pourrait peser. Comme celle de César Azpilicueta, positif au COVID et incertain. Mais la saison dernière, Chelsea a éliminé le Real Madrid au stade des demi-finales, pour aller au bout. Le mois dernier, Barcelone est allé corriger les hommes d’Ancelotti chez eux (0-4). À ceux d’un autre ancien coach du Paris Saint-Germain, Thomas Tuchel, d’en faire autant.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Chelsea FC (CFC), Real Madrid (Real)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires