dans

La Super League, dernière version d’une Coupe d’Europe qui a beaucoup changé au fil des ans

Une évolution qui a lentement favorisé les puissants…

La Coupe d'Europe. Icon Sport
La Coupe d'Europe. Icon Sport

Lundi 19 avril, une nouvelle réforme de la Ligue des champions et une compétition concurrente (Super League) ont été annoncées. De quoi porter un coup sévère à la Coupe d'Europe telle qu'on l'a connue ? En réalité, celle-ci n'a cessé de connaître des modifications et des bouleversements dans son histoire. Et souvent en faveur des clubs puissants, déjà... Plus

La création de la Super League, lundi 19 avril à minuit, est une déclaration de guerre inédite à la « grande » Coupe d’Europe, l’actuelle Ligue des champions. Mais ce serait oublier que celle-ci a connu de nombreuses modifications au cours de son histoire, depuis sa création en 1955. Des modifications souvent en faveur des clubs puissants, déjà.

Les premières fissures

En décembre 1954, le journaliste français Gabriel Hanot propose d’organiser un championnat européen des clubs. Dix mois plus tard, la première édition de cette « Coupe des clubs champions européens » voit le jour… mais avec sept champions nationaux seulement (sur seize clubs).

Le Real Madrid a remporté la première finale de la Coupe des clubs champions européens en 1956 contre Reims. Icon Sport
Le Real Madrid a remporté la première finale de la Coupe des clubs champions européens en 1956 contre Reims. Icon Sport

L’année suivante marque déjà un tournant. L’UEFA demande à toutes les fédérations nationales d’envoyer leur champion pour participer à la compétition. Mais la Fédération anglaise, qui avait déjà refusé que ses clubs participent à la première édition, campe sur ses positions. Cependant, elle finit déjà par céder devant l’insistance de Manchester United à prendre part à la compétition.

Depuis 1997, les championnats les plus puissants prennent le pouvoir

1992 est une date célèbre dans l’histoire de la Coupe d’Europe. En effet, c’est la naissance de la « Ligue des champions », qui remplace la « Coupe des clubs champions ». Comme son nom l’indique, la Ligue des champions ne se dispute plus selon le « format Coupe » : une phase de groupes est créée, et les matchs à élimination directe ne se disputent qu’après celle-ci.

L'Olympique de Marseille de Didier Deschamps a remporté la première édition de la Ligue des champions sous son appellation officielle en 1993. Icon Sport
L’Olympique de Marseille de Didier Deschamps a remporté la première édition de la Ligue des champions sous son appellation officielle en 1993. Icon Sport

Mais la véritable révolution a lieu cinq ans plus tard, en 1997. Cette année-là, la Ligue des champions ne limite plus son accès aux seuls champions nationaux. Les deuxièmes des huit plus grands championnats européens sont également invités à se joindre à la fête. Combinée à l’arrêt Bosman (1996), cette mesure favorise de plus en plus les clubs les plus puissants financièrement.

Depuis cette date, la Ligue des champions a encore davantage ouvert la porte aux grands championnats pour accentuer leur mainmise sur la compétition. De deux équipes qualifiées automatiquement, on est passé à trois. Puis à quatre depuis 2018 pour la Premier League, la Liga, la Serie A et la Bundesliga. De l’autre côté, un club comme l’Ajax avait dû passer plusieurs tours de qualification, la saison dernière, pour accéder à la phase de groupes de la compétition, malgré son épopée jusqu’en demi-finales lors de la saison précédente.

L'Ajax a dû disputer des tours de qualification à l'été 2019 pour participer à la phase de groupes de la Ligue des champions. Icon Sport
L’Ajax a dû disputer des tours de qualification à l’été 2019 pour participer à la phase de groupes de la Ligue des champions. Icon Sport

Réforme de la Ligue des champions et Super League, derniers coups de semonce

Et ce n’est pas fini. Ce lundi 19 avril, l’UEFA a annoncé la validation de son projet de réforme de la compétition. Un nouveau changement de format va voir le jour en 2024, avec un mini-championnat réunissant 36 clubs. Dans cette nouvelle formule, finie la phase de groupes, chaque club jouera 10 matchs contre 10 adversaires différents… avant même les rencontres à élimination directe.

Modifiée à de multiples reprises, la Ligue des champions n’avait encore jamais été attaquée frontalement comme l’ont fait les créateurs de la Super League. Frustrés de ne pas dégager assez de revenus de la Ligue des champions, 12 clubs parmi les plus puissants d’Europe, comme le Real Madrid, Manchester United ou l’AC Milan, ont ainsi décidé de créer une compétition concurrente, entre « gros », annoncée ce lundi 19 avril.

C'est la guerre entre le président de l'UEFA, Aleksandr Ceferin, qui a porté la réforme de la Ligue des champions, et Andrea Agnelli, le patron de la Juventus, qui a fait sécession avec la Super League. Icon Sport
C’est la guerre entre le président de l’UEFA, Aleksandr Ceferin, qui a porté la réforme de la Ligue des champions, et Andrea Agnelli, le patron de la Juventus, qui a fait sécession avec la Super League. Icon Sport

La première édition de la Super League pourrait démarrer dès la saison prochaine. Elle réunirait 15 membres permanents, assurés de garder la place, plus cinq clubs qui devraient se qualifier chaque année. Une phase de groupes, avec 10 clubs dans chaque poule, précéderait les matchs à élimination directe. Les rencontres se disputeraient en milieu de semaine, les mêmes soirs que la Ligue des champions…

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires