dans

L1 : le PSG se fait peur mais bat Strasbourg sous les yeux de Messi

Grâce à un Kylian Mbappé qui avait pourtant été sifflé par son public avant le match !

Le PSG d'Achraf Hakimi et Kylian Mbappé s'est fait peur, mais a finalement battu Strasbourg (4-2) en Ligue 1, ce samedi 14 août. Icon Sport
Le PSG d'Achraf Hakimi et Kylian Mbappé s'est fait peur, mais a finalement battu Strasbourg (4-2) en Ligue 1, ce samedi 14 août. Icon Sport

Présenté au Parc des Princes ce samedi 14 août, avant le coup d'envoi de la deuxième journée de Ligue 1 contre Strasbourg, Lionel Messi n'a pas été déçu du spectacle. Son PSG a d'abord surclassé le RCSA, menant 3-0 dès la première demi-heure. Mais le club de la capitale a ensuite été rattrapé par son excès de confiance, encaissant deux buts finalement sans conséquences (4-2). Les supporters parisiens peuvent remercier un Kylian Mbappé qu'ils ont sifflé avant le coup d'envoi, mais qui les a portés grâce à un but (finalement attribué contre son camp à Ajorque) et deux passes décisives. Plus

C’était un soir à ne pas se rater. Pour le PSG, une contre-performance face à Strasbourg, ce samedi 14 août en Ligue 1, aurait fait tâche alors que le club de la capitale venait de présenter Lionel Messi à ses supporters dans un Parc des Princes en ébullition. Les partenaires de Presnel Kimpembe se sont tout d’abord mis à la hauteur de l’événement et de leur nouveau coéquipier star, en matraquant les Alsaciens dès le coup d’envoi. Puis en inscrivant deux nouveaux buts dans la première demi-heure.

Lionel Messi, Sergio Ramos, Gigi Donnarumma, Achraf Hakimi et Georginio Wijnaldum ont été présentés au Parc des Princes avant le coup d'envoi contre Strasbourg. Icon Sport
Lionel Messi, Sergio Ramos, Gigi Donnarumma, Achraf Hakimi et Georginio Wijnaldum ont été présentés au Parc des Princes avant le coup d’envoi contre Strasbourg. Icon Sport

La tête dans les étoiles, le PSG l’avait aussi un peu dans la lune, puisqu’il a oublié les fondamentaux pour permettre à Strasbourg de revenir dans la partie. Impression mitigée pour Paris, finalement vainqueur 4-2, qui regrettera de s’être infligé des sueurs froides inutiles mais qui peut se satisfaire du résultat et du spectacle proposé.

Le PSG amuse Messi et la galerie

Transcendé par un Parc des Princes en fusion après la présentation de Messi, mais aussi de Wijnaldum, Donnarumma, Ramos et Hakimi, le PSG s’est mis en mode terminator. Et pas seulement ses cadors. Abdou Diallo et Mauro Icardi (le premier devrait être remplaçant cette saison tandis que le second devrait quitter le PSG) se sont notamment mis au diapason. Dès la première minute, le centre de golgoth du premier a trouvé la tête en extension du second pour l’ouverture du score (1-0, 3e).

Kylian Mbappé est aux anges, mais c'est bien Mauro Icardi qui a ouvert le score dès la 3e minute. Icon Sport
Kylian Mbappé est aux anges, mais c’est bien Mauro Icardi qui a ouvert le score dès la 3e minute. Icon Sport

Sonné, Strasbourg ne démérite pourtant pas et tente de rivaliser avec le PSG dans la construction. Mais les individualités du club de la capitale sont trop fortes. Pourtant sifflé par le Parc des Princes avant le coup d’envoi, Kylian Mbappé efface son adversaire direct et double la mise avec réussite en voyant sa frappe contrée par Ajorque prendre Sels à contre-pied (2-0, 25e). Remis d’aplomb, le prodige de Bondy réussit deux minutes plus tard l’enchaînement classique de sa palette (passement de jambe – débordement à l’extérieur). Son centre dévié trouve Draxler au second poteau (3-0, 27e) pour la punition.

Julian Draxler félicité par ses coéquipiers après le troisième but inscrit par l'Allemand contre Strasbourg. Icon Sport
Julian Draxler félicité par ses coéquipiers après le troisième but inscrit par l’Allemand contre Strasbourg. Icon Sport

Strasbourg rattrape le PSG par le col, avant de rendre les armes

Mais comme souvent lorsqu’il mène au score, le PSG lève le pied. Et Strasbourg, qui a eu le mérite de ne jamais se résigner, en profite pour revenir dans la partie. Treize ans après son dernier but en Ligue 1, Kevin Gameiro refait trembler les filets contre son ancien club parisien (3-1, 53e). Les Alsaciens ont du cœur et bousculent des adversaires subitement trop timorés. Inévitablement, le PSG encaisse une nouvelle réalisation sur une nouvelle tête, d’Ajorque cette fois (3-2, 64e).

D'une belle tête croisée, Ludovic Ajorque avait ramené Strasbourg à 3-2 face au PSG peu après l'heure de jeu. Icon Sport
D’une belle tête croisée, Ludovic Ajorque avait ramené Strasbourg à 3-2 face au PSG peu après l’heure de jeu. Icon Sport

C’en est trop pour le PSG, qui siffle la fin de la récréation. Les hommes de Mauricio Pochettino recouvrent leurs esprits et ne laissent plus que des miettes à des Alsaciens essoufflés. L’expulsion de Djiku (82e) sonne le glas des espoirs de Julian Stéphan. C’est même un Kylian Mbappé retrouvé qui met le PSG à l’abri, en offrant le but du soulagement à Sarabia (4-2, 86e). C’était soir de fête pour le PSG, et ce n’est pas un vaillant RCSA qui allait la gâcher.

La fiche du match

PSG 4 – 2 Strasbourg

Buts : Icardi (3e), Ajorque CSC (25e), Draxler (27e), Sarabia (86e) pour le PSG / Gameiro (53e), Ajorque (64e) pour Strasbourg

PSG (4-3-3) : Navas – Hakimi, Kehrer, Kimpembe, Diallo – Wijnaldum, Herrera, Dina-Ebimbe – Draxler, Icardi, Mbappé.

Strasbourg (5-3-2) : Sels – Fila, Djiku, Sissoko, Perrin, Liénard – Aholou, Prcić, Bellegarde – Ajorque, Gameiro.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG), RC Strasbourg
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires