Jérémy Doku est LA pépite du Stade Rennais. A seulement 18 ans, l'ailier belge est devenu le transfert le plus cher (26,5 millions d'euros) de l'histoire du club breton l'été dernier. Inutile de dire que ce jeune crack débarquait avec un tas de promesses en provenance d'Anderlecht. S'il ne les a pas toutes rentabilisées, il se distingue au moins dans un domaine : les dribbles. Le diamant rennais se considère même comme le roi de l'exercice, devant Neymar ou Kylian Mbappé...

Jérémy Doku contre l'Olympique de Marseille. Icon Sport
Jérémy Doku contre l'Olympique de Marseille. Icon Sport

Un artiste critiqué

Si Jérémy Doku est un dribbleur hors pair, il peine à convertir ses numéros de solistes en buts. En 24 matchs de championnat, il n'en a inscrit qu'un. Et c'est bien ce que lui reprochent ses détracteurs. Mais le principal intéressé a tenu à leur répondre lors d'une interview au média HLN :

"Ce sont surtout les gens qui regardent les statistiques. Les gens en Belgique savent très bien que je n’ai pas beaucoup marqué dans le passé. Je ne suis pas Zlatan Ibrahimovic. Attention, je comprends qu’il y ait des critiques quand on ne regarde que les stats. Mais ceux qui voient chaque match savent que je m’en sors bien. Sinon, je ne serais pas toujours dans l’équipe de départ, non ?"

Jérémy Doku à HLN

Jérémy Doku avec Rennes en mars 2021. Icon Sport
Jérémy Doku avec Rennes en mars 2021. Icon Sport

Jérémy Doku, dribbleur fou

Plutôt que les buts, le jeune joueur préfère mettre en avant sa plus grande qualité, le dribble :

"Quand j’étais petit, on disait souvent que je dribblais trop. Ils me disaient d’arrêter. Mais j’ai continué. C’est un conseil que je donne aux jeunes dribbleurs : continuez à le faire, même si vous n’y arrivez pas tout de suite. Ne vous cachez pas. Cela dépend en grande partie de la confiance en vous. Quand je dribble, je sais que je passe mon homme une fois sur deux."

Jérémy Doku à HLN

Jérémy Doku dribble plus vite que son ombre... Icon Sport
Jérémy Doku dribble plus vite que son ombre... Icon Sport

Mieux : l'international belge assure qu'il est le boss de l'exercice dans le championnat.

"J’ai vu les statistiques récemment. Je suis le meilleur dribbleur de la Ligue 1. Pas mal dans un championnat avec Neymar et Mbappé, hein."

Jérémy Doku à HLN

Et dans les faits ?

Le site Whoscored.com, référence en matière de statistiques, permet de confronter ses dires aux chiffes. Le 29 mars, Jérémy Doku arrivait en effet premier au nombre total de dribbles réussis en Ligue 1. Avec 75 dribbles réussis sur 118 tentés, il devançait Kylian Mbappé et ses 72 réussis sur 143 tentés.

Mais quand on regarde le taux de réussite, Jérémy Doku est loin d'être le n°1 en la matière. Au 12 avril, c'est Marco Verratti, qui tente beaucoup moins de dribbles mais qui les réussit plus souvent, qui mène la danse, avec 76% de réussite dans l'exercice. Le milieu du PSG devance le Lyonnais Rayan Cherki (74%), tandis que Jérémy Doku est beaucoup plus loin (62%).

Jérémy Doku contre l'Olympique lyonnais. Icon Sport
Jérémy Doku contre l'Olympique lyonnais. Icon Sport

Le feu-follet belge est même concurrencé par Neymar (60%), qui tente beaucoup plus de dribbles par match (13) que Doku (7). Enfin, Hatem Ben Arfa réalise le même score que le Rennais, avec deux dribbles par match tentés de plus. Reste qu'à 18 ans, s'il n'est peut-être pas le roi, Jérémy Doku est au minimum le prince des dribbles de la Ligue 1...