dans

Euro 2020 : l’Italie climatise l’Angleterre et remporte son deuxième Euro !

Ça sent la gueule de bois pour les Anglais…

Euro 2020 : l'Italie climatise l'Angleterre et remporte son deuxième Euro ! (iconsport)
Euro 2020 : l'Italie climatise l'Angleterre et remporte son deuxième Euro ! (iconsport)

En battant l'Angleterre en finale après la séance de tirs au buts, l'Italie a remporté le deuxième Euro de son histoire ! Une énorme déception pour les Anglais qui attendaient un titre international depuis plus de 50 ans. Plus

Presque un mois jour pour jour après le début de la compétition, l’Euro 2020 se termine ce 11 juillet avec une finale pas forcément attendue. Malgré des qualifications encourageantes, l’Italie et l’Angleterre n’était pas annoncée favorite de ce tournoi. Les amateurs de football voyaient plutôt la France, l’Allemagne ou le Portugal atteindre cette grande finale à Wembley. Sauf que sur ce dernier mois, ce sont bien les Italiens et les Anglais qui nous ont montré le plus beau football, et cela nous offre une finale plutôt alléchante.

Les supporters anglais étaient très nombreux dans les rues de Londres avant Italie - Angleterre (iconsport)
Les supporters anglais étaient très nombreux dans les rues de Londres (iconsport)

Une Italie classique, une Angleterre prudente

Comme souvent depuis le début de la compétition, l’Angleterre a la chance de jouer cette finale à domicile, devant ses supporters. Mais hors de question pour Gareth Southgate de se laisser emporter par la folie. Le sélectionneur anglais, visiblement prudent, décide d’aligner une équipe assez défensive en 3-4-3 plutôt que le 4-2-3-1 qui a battu l’Ukraine et le Danemark notamment. Côté italien, aucune surprise en revanche avec ce fameux 4-3-3 qui a fait ses preuves depuis le début de la compétition.

Un début de match… canon !

Dans un stade de Wembley en feu avec ses 67 000 spectateurs, la rencontre tient ses promesses très rapidement. L’Italie est la première à attaquer mais l’Angleterre la première à contrer. Décalé côté droit par Kane, Trippier a tout le temps pour centrer et trouver Shaw absolument seul au second poteau. Sans trembler, le latéral de Manchester United reprend directement de volée et trompe Donnarumma avec l’aide du poteau (0-1, 2e) !

Une ouverture du score express, la plus rapide dans l’histoire des finales de l’Euro (1 minute et 56 secondes), et un début de match canon pour les Anglais face à des Italiens cueillis à froid. Ces derniers, en grande difficulté tactiquement, souffrent énormément en ce début de match. Pour cause, les joueurs de Southgate sont très bien en place défensivement et ne laissent que très peu d’espaces à la Squadra Azzurra. Celle-ci n’est d’ailleurs inquiétée qu’une seule petite fois en première période. Lancé plein axe, Chiesa termine sa course par une frappe lourde du gauche et voit le ballon frôler le poteau de Pickford (35e). Et malgré une domination de plus en plus forte, les Italiens se retrouvent menés au score à la mi-temps.

Physiquement et tactiquement, l'Angleterre a été supérieure à l'Italie en première période (iconsport)
Physiquement et tactiquement, l’Angleterre a été supérieure à l’Italie en première période (iconsport)

Poussée par Chiesa, l’Italie se réveille

Toujours impuissante offensivement en début de seconde période, l’Italie n’y arrive pas. Roberto Mancini décide donc de procéder à deux premiers changements en remplaçant Barella et Immobile, transparents tous les deux, par Cristante et Berardi (55e). Coïncidence ou pas, Insigne se retrouve en bonne position dans la surface et force Pickford à réaliser sa première parade (57e). Le gardien de but anglais se couche une nouvelle fois cinq minutes plus tard sur une tir à ras de terre de Chiesa, l’Italien le plus dangereux (62e). Globalement, la Squadra Azzurra est de plus en plus dominatrice et tout logiquement finit par fait craquer la défense anglaise. Sur un corner tiré au premier poteau, le ballon est dévié à plusieurs reprises avant une tête de Verratti repoussée par Pickford. A l’affût, Bonucci jaillit et pousse le ballon au fond des filets (1-1, 67e) !

Une prolongation… très tendue

En souffrance, l’Angleterre est à deux doigts de s’effondre. Mais heureusement pour les hommes de Southgate, Berardi ne cadre pas sa reprise (73e). Le sélectionneur anglais injecte donc du sang neuf avec notamment les entrées en jeu de Saka et Henderson (74e). Cela n’empêche pas les Italiens de continuer à dominer cette fin de match. Toutefois, les occasions de but se font de plus en plus rares, d’un côté comme de l’autre. Le public de Wembley, beaucoup moins euphorique qu’en début de match, a donc le droit à sa prolongation.

Le mur anglais a fini par craquer (iconsport)
Le mur anglais a fini par craquer sur le but de Bonucci (iconsport)

C’est dans un climat extrêmement tendu que la prolongation débute, les deux équipes alternant les phases de possession sans inquiéter les portiers adverses. L’indécision est totale et les deux camps ne prennent aucun risque. C’est parfois chaud dans les surfaces, notamment sur les coups de pied arrêtés, mais aucun ballon ne se dirige vers les buts. Le jeu est même haché par les fautes, sûrement à cause de la fatigue qui touche les joueurs. Et on le sentait venir, c’est la séance de tirs au but qui va départager les deux nations dans cette finale de l’Euro 2020.

La pièce tombe du côté…italien !

Et dans cet exercice incertain des tirs au buts, c’est l’Italie qui s’en sort ! Les Italiens profitent des échecs de Rashford, Sancho et Saka pour sortir vainqueurs de cette finale ! La Squadra Azzurra, dominatrice dans cette rencontre, remporte le deuxième Euro de son histoire après un superbe parcours ! De son côté, l’Angleterre loupe l’occasion de remporter le trophée pour la première fois de son histoire. Autant dire que la nuit va être difficile de l’autre côté de la Manche…

La fiche du match

Italie – Angleterre : 1-1 (3-2 Tab)
Buts : Bonucci (67e) pour l’Italie – Shaw (2e) pour l’Angleterre

Le XI de l’Italie (4-3-3) : Donnarumma – Di Lorenzo, Chiellini (c), Bonucci, Emerson (Florenzi, 118e) – Jorginho, Verratti (Locatelli, 96e), Barella (Cristante, 55e) – Insigne (Belotti, 91e), Chiesa (Bernardeschi, 86e), Immobile (Berardi, 55e)

Le XI de l’Angleterre (3-4-1-2) : Pickford – Walker (Sancho, 120e), Maguire, Stones – Trippier (Saka, 70e), Rice (Henderson, 74e (Rashford, 120e)), Phillips, Shaw – Mount (Grealish, 99e) – Sterling, Kane (c)

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *