dans

Focus sur Ronaldinho, le plus grand talent que le football a connu

Ronaldinho, le Brésilien enchanteur. Icon Sport
Ronaldinho, le Brésilien enchanteur. Icon Sport

Foot11.com vous fait (re)découvrir les joueurs qui ont fait l'histoire du football mondial et sont entrés dans la légende par leur personnalité, leurs buts ou leur singularité. Nous poursuivons avec l'un des meilleurs joueurs que ce sport a connus : Ronaldinho. Plus

Ronaldinho, jogo bonito et alegria

Il y a des joueurs qui restent dans les mémoires pour leur talent hors du commun plus que par leur longévité. C’est le cas de Ronaldinho. Le Brésilien, né en 1980 à Porto Alegre, a révolutionné le football. Littéralement. Tout au long de sa carrière, Ronnie a apporté sa joie, son allégresse sur les terrains de football. Après des débuts au pays, c’est en France que le génial numéro 10 brésilien a totalement explosé aux yeux de tous.

Arrivé en 2001 au Paris Saint-Germain, Ronaldinho a marché sur le championnat de France durant deux saisons, signant des buts extraordinaires. Celui face à Guingamp en 2003, lors de sa dernière saison chez les Rouge et Bleu, restera à jamais dans les annales. C’est ensuite au FC Barcelone que le Ronnie a poursuivi sa carrière, remportant la Ligue des champions en 2006, après avoir raflé le Ballon d’Or en 2005. Il faut dire qu’à l’époque, il y avait lui et les autres. Les plus jeunes n’auront peut-être pas connu les déboulés du Brésilien sur son crochet gauche, ses compilations de ses plus beaux gestes techniques… Il aura notamment été l’un des rares – avec Andrés Iniesta – à être ovationné par le Santiago Bernabéu en 2005 après un doublé sur la pelouse du Real Madrid.

Le plus grand talent, pas le plus gros bosseur

Ce jour-là, Ronaldinho avait sorti l’une de ses plus grandes performances, rappelant qu’à son prime, peu de joueurs pouvaient l’égaler. À l’époque, il était d’ailleurs au-dessus du lot. Lorsqu’il était au sommet de son art, le Barça et le Brésil étaient presque invincibles. Sur les pelouses de Ligue 1, puis de Liga, avant de prendre la direction de la Serie A et de l’AC Milan, Ronnie s’amusait. Comme s’il était encore au Brésil, à Porto Alegre, et jouait avec ses amis. C’était sa marque de fabrique. Ça, et sa conduite de balle à en faire tourner des têtes. Une grande fréquence de touchers de balle et un coup de rein hors du commun. De nombreux défenseurs en ont fait les frais.

Ronaldinho, sous les couleurs du PSG. Icon Sport
Ronaldinho, sous les couleurs du PSG. Icon Sport

Au Milan, le Brésilien continuait de régaler, mais commençait déjà à perdre de sa superbe. La faute à une hygiène de vie pas vraiment compatible avec celle d’un joueur professionnel. Fêtard plus que de raison, Ronnie a vécu son rêve jusqu’au bout, ne se privant de rien. Hormis peut-être d’une plus grande carrière, si cela était possible. Ballon d’Or, vainqueur de la Ligue des champions et de la Coupe du monde, il a tout gagné. Aurait-il pu faire encore plus ? Certainement. Mais c’est aussi cette carrière et caractère atypiques de Ronaldinho qui a fait son charme durant toutes ses années.

Jamais très loin du football

En effet, après trois saisons passées à Milan, l’ancien joueur du Barça a finalement repris la direction du Brésil. Du côté de Flamengo puis de l’Atlético Mineiro. Mais amoureux du football, Ronaldinho se lancera quelques derniers challenges. Au Mexique à Querétaro puis de nouveau au Brésil, à Fluminense. Il prendra ensuite la direction de l’Equateur, des Etats-Unis et de l’Uruguay où il disputera quelques rencontres avant de mettre un terme à sa carrière.

Jeune retraité, Ronaldinho ne s’est, pour autant, pas éloigné des terrains de football. Présent à de nombreuses reprises lors de matches caritatifs, il a notamment ébloui les spectateurs de son talent à Miami lors d’un match d’exhibition aux côtés notamment de Roberto Carlos ou de Paulo Dybala.

Ronaldinho et son sourire légendaire. Icon Sport
Ronaldinho et son sourire légendaire. Icon Sport

Le Brésilien a même lancé Footsider avec Yacine Brahimi, pour aider les jeunes joueurs sans club à retrouver une équipe et ainsi relancer leur carrière. Le football restera dans la peau de Ronaldinho jusqu’à la fin de ses joueurs. Et lui restera une légende de ce sport, et l’un des plus grands talents que l’on ait pu voir jouer.

Personne(s) lié(s) à cet article : Ronaldinho (Ronaldo de Assis Moreira)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires