dans

Focus sur le FC Nuremberg, le deuxième club le plus titré de Bundesliga

Souvenirs d’une gloire passée.

La joie de Nuremberg après sa Coupe d'Allemagne en 2007.
La joie de Nuremberg après sa Coupe d'Allemagne en 2007. (Icon Sport)

Neuf fois champion de Bundesliga, le FC Nuremberg est le deuxième club le plus titré en championnat, derrière le Bayern Munich. Découvrez-en un peu plus sur l'histoire du club. Plus

Oubliez le Bayern Munich, le Borussia Dortmund ou encore le FC Schalke 04. Cette fois-ci, on se focalise sur le FC Nuremberg. Si le nom vous est familier, c’est parce que c’est un club historique en Allemagne. Mais pas de panique, on va vous expliquer. Le deuxième club le plus titré de Bundesliga a connu une longue gloire des années 20 aux années 50. L’heure de partir à la découverte de ce club historique qui fut l’un des ogres allemands de l’époque.

Des débuts en trombe

Il faut remonter à l’année 1900 pour voir la naissance du club, soit trois ans avant la création de la Bundesliga. 122 ans d’histoire. À l’initial, le FC Nuremberg aurait pu être un club de rugby. Le sport anglophone commençait à prendre beaucoup d’ampleur au début du XXᵉ siècle. Seulement, les 18 jeunes à la tête du club voulaient concurrencer ce sport. C’est donc vers le football association que les créateurs se sont rabattus. Il faut une bonne vingtaine d’années pour que le club pose ses bases. Après quelques saisons de repérages, la domination peut enfin débuter. C’est en 1920 que le club remporte son premier championnat. Durant cette décennie, Nuremberg gagne 5 fois la Bundesliga, une domination écrasante. Le club obtient même des surnoms flatteurs tels que « Der Club » ou « Die Legende ». Comprenez évidemment « Le Club », celui à suivre et à supporter. Le club à abattre et à craindre.

Der Club a remporté la Coupe d'Allemagne en 2007, son dernier titre gagné
Der Club a remporté la Coupe d’Allemagne en 2007, son dernier titre gagné. (Icon Sport)

Ce sont Peter Szabo et Alfred Schaffer qui montrent la voie à Nuremberg pour le premier sacre. Le club reste orphelin de ses deux stars après 1921. Mais ces pertes n’empêchent pas Der Club de continuer sur une dynamique positive et gagnante. Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin… Les années 20 sont riches et pleines de succès. Même si les années 30 et 40 se veulent plus calmes, le FC Nuremberg remporte tout de même 2 Bundesliga. C’est l’après années 50 qui se complique légèrement. Avec les changements de format, la Bundesliga évolue et les clubs arrivent en force derrière Nuremberg.

Les années noires

Avant d’être la Bundesliga que nous connaissons, plusieurs formats ont été adoptés. D’abord seules 6 à 8 équipes étaient conviées (de 1903 à 1933), ensuite des phases de poule ont été instaurées avec 16 équipes qualifiées pour les phases finales (de 1933 à 1944). Entre 1947 et 1963, l’Allemagne était répartie en quatre zones géographiques. Chacune devait envoyer deux clubs pour les phases finales. Ce n’est qu’en 1963 que la Bundesliga que nous connaissons voit le jour. Durant cette ère moderne, le FC Nuremberg ne remporte qu’une seule fois le championnat allemand, en 1968. À cette époque, « Der Club » est le club le plus titré d’Allemagne, bien avant l’écrasante domination de son rival : le Bayern Munich.

Le Bayern Munich est un club rival du FC Nuremberg.
Le Bayern Munich est un club rival du FC Nuremberg. (Icon Sport)

Depuis 1968 : plus rien. Le FC Nuremberg qui a connu une belle gloire se voit finir en deuxième division en 1969. De là, les montées et descentes jusqu’en troisième division ne font que s’enchaîner. L’arrivée de cadors allemands ont donné du fil à retordre à « Der Club ». Toujours le deuxième club le plus titré derrière le Bayern Munich, Nuremberg n’a qu’un championnat d’avance sur le Borussia Dortmund. D’ailleurs, c’est à l’issue de la saison 1985 – 1986 que le Bayern Munich égale le record de son rival. L’année suivante, le club devient le plus titré de l’histoire du championnat. Cependant, il va falloir du temps avant que Die Legende ne redevienne ce qu’elle était. Pour l’anecdote, le club ne peut arborer d’étoiles sur son maillot malgré ses 9 titres car seuls les titres obtenus après 1963 comptent. Avec un seul trophée gagné durant cette période, Nuremberg ne peut donc avoir d’étoiles.

La chute des années 90

C’est dans les années 90 que la chute est la plus brutale. Tout d’abord, le FC Nuremberg connaît la relégation en troisième division après des problèmes financiers. À l’issue de la saison 1995-96, six points sont retirés au club. Mais rapidement, Die Legende revient dans l’élite. Scénario catastrophe lors du dernier match de la saison, en 1999. Alors à la 12ᵉ place du classement avec 3 points et 5 buts d’avance sur le premier relégable, l’Eintracht Francfort (16ème). Tout semblait sourire à Nuremberg : Francfort recevait le FC Kaiserslautern qui se battait pour une place en Ligue des champions. Nuremberg se déplaçait pour affronter le SC Fribourg, relégable également. La billetterie était même ouverte pour renouveler ou se procurer un abonnement pour la saison suivante. Une bonne dernière journée, en somme.

Seulement, tout n’a pas fonctionné comme prévu. Francfort a gagné 5-1 tandis que Nuremberg a perdu 2-1. La différence de buts est effacée, les deux équipes se retrouvent à égalité. Le FC Nuremberg est relégué car Francfort a inscrit plus de buts tout au long de la saison. En 2008, le FCN bat même le record du club le plus relégué de l’histoire de la Bundesliga. Sept relégations au total, à ce moment-là. Rétrogradé pour la dernière fois à l’issue de la saison 2013-2014, le FC Nuremberg n’a plus connu la Bundesliga depuis. Arrivé sur la scène allemande sur les chapeaux de roue, le club a rapidement fait face à un mur. Actuellement 11ème de Bundesliga 2 (3 victoires, 1 nul, 4 défaites), Nuremberg ne semble pas encore sur la bonne voie pour retrouver l’élite, la saison prochaine. Pour les prochaines saisons ?

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires