dans

FC Séville-Dortmund : A toi de jouer, Erling Haaland

Il veut montrer que le patron, c’est lui

Erling Haaland est très attendu face au FC Séville. Photo Icon Sport
Erling Haaland est très attendu face au FC Séville. Photo Icon Sport

Après le triplé de Kylian Mbappé en 8e de finale aller de Ligue des champions contre le Barça (4-1), mardi 16 février, Erling Haaland doit réagir et montrer que le patron de la jeune génération, c'est lui. Face au FC Séville, ce mercredi 17 février, au même stade de la compétition, l'attaquant norvégien du Borussia Dortmund (20 ans) a une belle opportunité de reprendre la main. Plus

Il doit taper du poing sur la table. Habitué à être la star de la nouvelle génération sous la lumière des projecteurs, Erling Haaland, l’attaquant du Borussia Dortmund, s’est fait voler la vedette par Kylian Mbappé. Le prodige français, qui enchaîne les buts en Ligue 1, n’avait pas encore prouvé sa valeur lors des grandes affiches de Ligue des champions avec le PSG. L’ancien Monégasque a réparé l’anomalie, mardi 16 février, en plantant un retentissant triplé au Camp Nou contre le Barça (4-1). Mbappé a donc pris ses responsabilités. A Erling Haaland de prendre les siennes face au FC Séville, ce mercredi 17 février.

Haaland, un nouveau cap en Ligue des champions ?

Les attentes qui pèsent sur lui sont énormes. Mais on en oublierait presque qu’Erling Haaland n’a que 20 ans et n’entame que sa deuxième saison en Ligue des champions ! La saison dernière, il avait littéralement explosé au sein d’une « petite équipe » : le RB Salzbourg. Ses 8 buts en 6 matchs dans son groupe de Ligue des champions l’avaient propulsé au rang de crack. Et si son club autrichien n’avait pu suivre sa cadence en étant éliminé en phase de poule, le Norvégien avait tout de même pu disputer les 8es de finale en rejoignant le Borussia Dortmund au mercato hivernal.

Erling Haaland entouré par des coéquipiers
Erling Haaland, la bête qui ne demande qu’à mordre. Photo Icon Sport

Contre le PSG, le phénomène avait d’abord surfé sur son euphorie du moment en claquant un doublé au match aller (2-1). Mais au retour (0-2), il n’avait pu aider son club à éviter la désillusion. Cette saison, Haaland veut prouver qu’il a franchi un cap. Le Norvégien n’a en tout cas rien perdu de sa férocité en phase de groupe, lui qui a marqué 6 fois en 4 matchs. Sur la scène nationale, le colosse en est aussi à 17 buts en 19 rencontres cette saison. Mais ce n’est pas pour autant que le défi qui s’offre à lui est immense.

Le FC Séville en grande forme

Car le FC Séville n’est pas n’importe quel club. Troisième de Liga l’an passé et vainqueur en titre de la Ligue Europa, la formation andalouse s’affirme comme l’un des outsiders les plus sérieux derrière les géants européens. Portés par un entraîneur reconnu (Julen Lopetegui), les Blanquirrojos peuvent également compter sur une défense de fer. Au coeur de celle-ci règne le jeune monstre français Jules Koundé, l’un des défenseurs du moment. Face à lui, Erling Haaland n’aura pas la tâche aisée. D’autant que les Sévillans, deuxième meilleure défense du championnat espagnol, restent sur une impressionnante série de 9 victoires en 9 matchs, avec… 1 seul but concédé.

Défendre sur Haaland ? Pour être honnête, je n’y ai pas beaucoup réfléchi. Je vais me concentrer un peu plus, mais pas trop. Le football est un sport d’équipe et nous devons mettre en œuvre le plan de jeu au mieux face au BvB.

Jules Koundé, le défenseur central du FC Séville, à Kicker avant le match
Erling Haaland
Erling Haaland devra se mettre en action comme jamais face au FC Séville. Photo Icon Sport

Haaland devra porter un Borussia Dortmund moribond

Circonstance aggravante : le Borussia Dortmund n’est pas au mieux actuellement. Depuis le licenciement de son entraîneur Lucien Favre en décembre 2020 et l’installation de l’intérimaire Edin Terzić aux commandes, le BvB reste sur une triste série de 4 défaites, 2 matchs nuls et 3 victoires en championnat. Et si les Jaunes et Noirs apparaissent parfois un peu perdus sur le terrain, Erling Haaland n’est pas en reste. Il n’est pas rare de le voir à peine pendant toute une mi-temps, voire plus.

Erling Haaland, "lancêtre" au milieu de Jude Bellingham (17 ans) et Giovani Reyna (18 ans)
Erling Haaland, 20 ans, fait figure de vétéran au milieu de ses coéquipiers Jude Bellingham (17 ans) et Giovanni Reyna (18 ans). Photo Icon Sport

Face à la puissance collective du FC Séville, le bombardier norvégien devra trouver lui-même les clés (en décrochant ou en multipliant les appels en profondeur) s’il veut marquer la confrontation de son empreinte. Et reprendre la main dans son duel à distance avec Kylian Mbappé.

Personne(s) lié(s) à cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Stéphane Moulin : l'entraîneur d'Angers fait mieux que Zidane et Guardiola / Icon Sport

Angers : l’entraîneur Stéphane Moulin fait mieux que Zidane et Guardiola

Thierry Henry, actuellement en poste au CF Montréal MLS), pourrait devenir le nouvel entraîneur de Bournemouth, en D2 anglaise. Photo Icon Sport

Thierry Henry de retour en Europe ? Un poste d’entraîneur l’attend en D2 anglaise