dans

Barça : Ousmane Dembélé, seul sur sa propre planète

Génie incompris ou gros flop au Barça ?

Ousmane Dembélé ne devrait pas prolonger son contrat avec le FC Barcelone et pourrait quitter la Catalogne dès le mercato hivernal. Icon Sport
Ousmane Dembélé ne devrait pas prolonger son contrat avec le FC Barcelone et pourrait quitter la Catalogne dès le mercato hivernal. Icon Sport

L'avenir d'Ousmane Dembélé semble s'écrire bien loin du FC Barcelone, après la rupture des négociations entre les deux parties. En fin de contrat au terme de la saison, l'international français pourrait quitter le Camp Nou dès le mercato hivernal. Plus

Du gros potentiel à la déception

Ousmane Dembélé n’est pas un joueur comme les autres. Il faut dire que dès ses débuts à Rennes, le Français n’a cessé de faire parler de lui. Et pas toujours en bien. Joueur au potentiel immense, différent. Mais inconstant. Capable du pire comme du meilleur. Frustrant.

Après des débuts prometteurs à Rennes, Dembélé avait émerveillé sous les couleurs du Borussia Dortmund. Icon Sport
Après des débuts prometteurs à Rennes, Dembélé avait émerveillé sous les couleurs du Borussia Dortmund. Icon Sport

Parti à Dortmund après avoir montré l’étendu de son talent au Stade Rennais, Dembélé a confirmé en Bundesliga, sous les ordres de Thomas Tuchel. Des performances qui n’ont pas laissé insensibles les cadors européens, dont le FC Barcelone, qui a fait des folies pour acquérir l’ailier français en août 2017. 140 millions d’euros pour un jeune joueur de 20 ans qui a terminé meilleur passeur de Bundesliga, mais aussi et surtout pour camoufler le douloureux départ de Neymar au Paris Saint-Germain.

Mais depuis son arrivée en Catalogne, Ousmane Dembélé est plus connu pour ses blessures à répétitions que par ses grandes performances sur le rectangle vert. Le Français a toutes les peines du monde à digérer un transfert record, bien que couvé par son coéquipier Leo Messi, conscient de la pépite qu’il a à ses côtés. Dembélé joue, puis se blesse, encore et encore. Incapable d’enchaîner les matches, il ne montre que des bribes de son talent. Trop peu pour un joueur appelé à remporter un jour le Ballon d’Or.

Une question d’a(r)gent)

Paraphrase de l’expression judicieusement utilisée par le génial journaliste Florian Torchut sur Twitter il y a quelques jours pour évoquer la situation de « Dembouz » au Barça. En 2017, Ousmane Dembélé signait un contrat de cinq ans avec le FC Barcelone. 13 blessures et 100 matches manqués plus tard, l’international français semble plus proche de la sortie que d’une prolongation au Barça. Après avoir été sur le point de trouver un accord avec le club catalan, le clan Dembélé s’est montré gourmand. Beaucoup trop gourmand. Plus de 30 millions d’euros par an, des primes, en veux-tu, en voilà, et bien sûr, 15 millions d’euros pour son agent, Moussa Sissoko.

Dembélé a connu des blessures à répétition au Barça, depuis son arrivée au Camp Nou en 2017. Icon Sport
Dembélé a connu des blessures à répétition au Barça, depuis son arrivée au Camp Nou en 2017. Icon Sport

Bien trop pour un Barça en pleine restructuration, qui doit faire des choix sportifs et financiers. Mais cela se voyait venir, tant les conseillers de Dembélé ont toujours été comme leur protégé : sur une autre planète. Les mêmes qui l’ont laissé faire la grève des entraînements pendant deux semaines avec Dortmund pour pouvoir signer au Barça. Les mêmes qui sont montés au créneau et ont boycotté un stage en Allemagne avant de signer son premier contrat professionnel à Rennes.

Gourmand, bien trop gourmand, Ousmane Dembélé aurait d’ores et déjà un accord avec la Juventus pour rejoindre le club turinois dès la fin de la saison. Mais les Catalans pourraient lui montrer la porte de sortie dès le mois de janvier, pour en tirer quelque chose.

Dembélé, l’heure de l’envol ?

Que pouvons-nous tirer du jeu d’Ousmane Dembélé depuis ses débuts en professionnel avec le Stade Rennais en 2016 ? Ambidextre, rapide, dribbleur, percutant. Joueur d’instinct, Dembélé ne semble jamais s’être intégré au jeu du FC Barcelone qui, c’est vrai, n’a fait qu’empirer au fil des années.

Ousmane Dembélé, sous les couleurs du FC Barcelone lors du match de Ligue des champions contre Benfica, au Camp Nou. Icon Sport
Ousmane Dembélé, sous les couleurs du FC Barcelone lors du match de Ligue des champions contre Benfica, au Camp Nou. Icon Sport

En quatre ans et demi avec le club barcelonais, Dembélé n’a inscrit que 30 petits buts en 126 matches, et a souvent brillé par son absence. En fin de contrat, le Français semble aussi en fin de cycle à Barcelone. Et sa carrière mériterait certainement un nouveau souffle, dans un environnement différent. Mais il doit aussi se remettre en questions. Et être conscient que l’écart entre ses prétentions salariales et ses performances sont abyssales. D’autres joueurs avant lui ont obtenu des contrats juteux davantage sur leur potentiel que sur leurs prestations sur le terrain. Et si le talent de Dembélé est indéniable, son inconstance l’est aussi. Que lui et son entourage, sur leur planète, ne l’oublient pas lors des prochaines négociations.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires