dans

Exclu CDF (16es), AS Cannes – Toulouse FC : le match vu par les anciens !

« Je suis sûr que je vais voir un exploit… »

L'AS Cannes vainqueur de Dijon au tour précédent / Icon Sport
L'AS Cannes vainqueur de Dijon au tour précédent / Icon Sport

Le match AS Cannes - Toulouse FC, comptant pour les 16es de finale de Coupe de France, a lieu ce dimanche 2 janvier 2022 à 13h45. L'occasion pour trois anciens joueurs cannois de dévoiler leurs souvenirs. Plus

Wilfried Niflore, Wilfrid Gohel, Kevin Lefaix ont tous fréquenté l’AS Cannes à différentes époques. Les trois anciens pros seront derrière les Dragons dimanche pour espérer un nouvel exploit contre une équipe professionnelle après avoir sorti Dijon aux tirs aux buts en 32e.

Quels souvenirs gardez-vous de votre passage à l’AS Cannes ?

Wilfried Niflore : « Je garde de très bons souvenirs à Cannes où je suis allé entre 2002 et 2004. Nous avions un très bon groupe. C’était la première fois que je partais de Toulouse. Les 6 premiers mois à Cannes, ce fut un prêt. Par la suite, j’ai résilié mon contrat avec le TFC pour signer définitivement avec l’AS Cannes. Aussi, je suis resté un an et demi là-bas, nous avons raté de peu la montée en Ligue 2. Je n’ai pas pu rester au TFC notamment par des choix sportif du coach. Il a décidé d’avoir d’autres profils d’attaquants. Enfin, on ne m’a pas laissé m’exprimer en Ligue 2 quand le club est monté de National »

Wilfrid Gohel, l'ancien attaquant cannois croit à un nouvel exploit de son ancien club / Icon Sport
Wilfrid Gohel, l’ancien attaquant cannois croit à un nouvel exploit de son ancien club / Icon Sport

Kevin Lefaix : « Ma femme étant de Grasse, cela faisait longtemps que je jouais là-haut. J’ai eu des propositions de Fréjus, Toulon ou Cannes. Du coup, par le passé et l’histoire de l’AS Cannes, j’ai voulu terminer ma carrière ici avec comme ambition de vouloir faire remonter le club, là où il devrait être. Aussi, j’ai passé 2 saisons. Enfin, je me rappelle de mon dernier match avec Cannes. Le dernier match de ma carrière. Sur la dernière année en 2020, j’ai eu un gros choc sur mon genou à Ajaccio. J’ai mis du temps à revenir. Sur ce dernier match, je marque un but du milieu de terrain. Dans ma palette, je n’avais jamais marqué ce genre de but »

Kevin Lefaix a fini sa carrière à l'AS Cannes en 2020 / Icon Sport
Kevin Lefaix a fini sa carrière à l’AS Cannes en 2020 / Icon Sport

Wilfrid Gohel : « Après 2 ans magnifiques à Bastia et un transfert avorté en Premier League, j’étais sans club. J’avais eu l’AS Cannes en fin de saison. Mon agent me propose de trouver un club. En effet, il connaissait le président de Cannes, Monsieur Balicco et a proposé mes services. Je voulais faire remonter le club de D2 en D1. En outre, c’était un club structuré avec un nom et des structures en place. J’ai été très bien accueilli. Il y avait une très bonne équipe. La première année, on était trop jeune. Il n’y avait que 2 anciens, moi et Vanucchi. On n’a jamais réussi à remonter. Aussi, ce fut une grosse déception pour moi. Roland Gransart, le coach de l’époque, m’a permis de passer mes diplômes d’entraîneur. À la fin de la 3e année en 2001, j’ai eu l’opportunité de partir en Chine. Une offre difficilement refusable »

Les Cannois en quête d’un nouvel exploit ?

Wilfried Niflore (en jaune) auteur de 10 buts avec Cannes lors de la saison 2003-2004 en National / Icon Sport
Wilfried Niflore (en jaune) auteur de 10 buts avec Cannes lors de la saison 2003-2004 en National / Icon Sport

Wilfried Niflore : « J’ai regardé le match des cannois contre Dijon au tour précédent. On m’avait dit que l’AS Cannes avait un très groupe cette saison. Je vais regarder ce match contre le TFC avec pertinence du fait que ce sont mes anciens clubs. Aussi, cela pourra permettre de remplir le stade et que ce soit une belle fête pour le club. Ainsi, retrouver comme au tour précédent un public nombreux. En outre, je pense que ce sera un très bon match à suivre. Les exploits sont toujours possibles en football. Aussi, je l’ai connu en tant qu’entraineur en N3 avec Blagnac en 2017. Nous avions réussi à sortir deux équipes professionnelles Beziers (N) et le Red Star (Ligue 2). Cependant, en 32e nous étions tombés contre Niort (Ligue 2). Néanmoins, on avait fait 2 exploits avant »

Kevin Lefaix : « Cannes est sur deux belles performances en coupe de France. C’est un signe qui montre que le club va bien. Cela ramène beaucoup de monde sur la ville. C’est vraiment sympa pour le club. En ce qui concerne le match de coupe de France, Le TFC est un club bien classé et qui essaye de remonter en Ligue 1 depuis 2 ans. Aussi, sur un match de coupe de France, tout est possible. En outre, j’espère que les cannois seront prêts physiquement et mentalement car c’est une grosse écurie. Aussi, je souhaite qu’ils passent ce tour »

Wilfrid Gohel : « Contre Dijon, le coach Cabezas a fait un très bon recrutement. Aussi, il a mis en place une équipe qui tient la route. On s’aperçoit que l’AS Cannes n’a pas à rougir et était même supérieur à Dijon. J’ai beaucoup apprécié le match contre Dijon avec un terrain pas facile. Je suis convaincu qu’ils vont réaliser la même prestation. Le TFC possède un jeu très intéressant. Ce sera plus compliqué que Dijon. Je serai au match dimanche et je suis sûr que je vais voir un exploit. Je pense que l’AS Cannes va aller chercher la N2 cette saison. Ils possèdent les plus belles armes pour aller en N2. Concernant le TFC, j’ai le souvenir d’un but marqué en D1 avec Valenciennes. Je reçois une touche aux 30 mètres, je contrôle de la poitrine et je frappe de loin et lucarne opposée »  

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Cannes, Toulouse (TFC)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires