dans

Euro 2022 : les Bleues filent en quarts, Katoto inquiète

Victoire au goût amer.

L'équipe de France est qualifiée pour les quarts de finale. Icon Sport
L'équipe de France est qualifiée pour les quarts de finale. Icon Sport

Après une performance bien moins aboutie que la première, l'équipe de France a assuré l'essentiel en battant la Belgique et en obtenant son billet pour les quarts. Mais dans le même temps, les Bleues ont perdu Marie-Antoinette Katoto sur blessure. Plus

Premier objectif atteint pour la France

Cette fois-ci, la manière n’y était pas. Mais l’équipe de France de Corinne Diacre est parvenue à arracher l’essentiel contre la Belgique, c’est-à-dire la qualification pour les quarts de finale de l’Euro 2022. Les Bleues sont assurées de terminer à la première place du groupe D, ce qui signifie qu’elles affronteront la Suède ou les Pays-Bas. Pour autant, la rencontre face à la Belgique n’a pas été une partie de plaisir, et ce malgré l’ouverture du score précoce de Kadidiatou Diani sur un joli service de Sakina Karchaoui.

Corinne Diacre, sélectionneuse de l'équipe de France, aux côtés de Charlotte Bilbault. Icon Sport
Corinne Diacre, sélectionneuse de l’équipe de France, aux côtés de Charlotte Bilbault. Icon Sport

Mais la France a ensuite balbutié un football qui semblait si bien huilé contre l’Italie (5-1). Si bien que Wendie Renard et les siennes ont été surprises par les Red Flames et Janice Cayman, venue tromper Pauline Peyraud-Magnin du bout du pied. Heureusement, les Bleues sont parvenues à repasser devant grâce à Griedge Mbock, qui retrouvait une place de titulaire après un joli travail côté droit de Clara Mattéo.

L’équipe de France n’aura pas été souveraine, c’est le moins que l’on puisse dire. Pourtant, elle aurait pu inscrire un troisième but sur pénalty en fin de rencontre. Mais Wendie Renard a vu sa tentative être repoussée par Nicky Evrard, avant que la capitaine française ne rate complètement sa frappe et n’accroche pas le cadre.

Katoto touchée au genou

Sur le papier largement au-dessus de l’équipe belge, la France a connu bien des difficultés à contourner un bloc bien en place, mais assure l’essentiel en se qualifiant pour les quarts de finale. C’est d’ailleurs la onzième victoire consécutive des joueuses de Corinne Diacre en match officiel, record en cours. Mais pour autant, il y a quand même une ombre au tableau. Et pas des moindres.

Les Bleues ont perdu leur buteur, Marie-Antoinette Katoto, sortie dès la 17ème minute de jeu sur blessure. L’attaquant du Paris Saint-Germain s’est blessée toute seule au genou, avant de céder sa place. Selon le premier diagnostic, il s’agirait d’une entorse du genou. Katoto passera des examens complémentaires ce vendredi pour connaître la teneur de cette blessure. Le quart de finale se profile, lui, dans neuf jours à peine. L’absence de l’attaquant de l’équipe de France serait bien entendu préjudiciable, elle qui a été remplacée par la joueuse du Paris FC, Ouleymata Sarr.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France féminine
Personne(s) lié(s) à cet article : Marie-Antoinette Katoto
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires