dans

Euro 2022 : chez les Bleues, la mayonnaise commence à prendre

Le premier match, une grande réussite.

L'équipe de France a parfaitement réussi son entrée en matière dans cet Euro 2022. Icon Sport
L'équipe de France a parfaitement réussi son entrée en matière dans cet Euro 2022. Icon Sport

Victorieuse de l'Italie pour son entrée en lice dans cet Euro 2022, l'équipe de France a envoyé un message à ses concurrentes, et semble enfin prête à lutter pour la victoire finale. Plus

L’équip de France, comme sur des roulettes

Le perfectionnisme de Wendie Renard, capitaine de l’équipe de France, la pousse à mettre en garde ses joueuses après une deuxième période timorée et avec quelques erreurs de concentration. Mais force est de constater que les Bleues ont frappé un grand coup sur la pelouse du New York Stadium de Rotterham pour leur entrée en lice dans cet Euro 2022. Face à l’Italie, les joueuses de Corinne Diacre ont été un véritable rouleau compresseur, et n’ont laissé aucune chance aux Transalpines.

L'équipe de France de Corinne Diacre a parfaitement débuté son Euro. Icon Sport
L’équipe de France de Corinne Diacre a parfaitement débuté son Euro. Icon Sport

Après une première alerte sur le but de Pauline Peyraud-Magnin dès l’entame de la rencontre, la France a finalement déroulé, pratiquant un très beau football, et faisant preuve d’un grand réalisme. Parfois bien aidées par une défense italienne étonnamment fébrile, les Bleues ont tout emporté sur leur passage, menant 5-0 à la pause avant d’encaisser un but rageant en deuxième période. 5-1, le score le plus large de cette première journée de l’Euro, et un message envoyé à leurs concurrentes.

Geyoro, un triplé et pas que

Il est difficile de sortir une joueuse du lot tant le collectif français a été performant contre l’Italie. Le jeu en pivot de Marie-Antoinette Katoto a énormément apporté à la France, les accélérations et percussions de Kadidiatou Diani et de Delphine Cascarino ont fait mal à l’Italie, mais que dire de la prestation de Grace Geyoro ? La joueuse du Paris Saint-Germain, blessée au genou lors de la préparation, a réalisé un match XXL. Au four et au moulin, elle a inscrit un triplé mais a également montré qu’elle était une milieu de terrain complète.

Sur les côtés, Eve Perisset et Sakina Karchaoui – puis Selma Bacha – ont multiplié les courses, asphyxiant sans relâche la porteuse de balle italienne. L’amalgame au milieu de terrain entre Bilbault et Toletti semble bien prendre, lui aussi. De nombreux points positifs à retenir de cette entrée en matière de l’équipe de France, en attendant d’en savoir plus sur la possible blessure de Delphine Cascarino, touchée au genou en deuxième période.

Les Bleues devront désormais faire le travail contre la Belgique (14/07 à 21h) puis l’Islande (18/07 à 21h) pour terminer premières de ce groupe D et affronter les deuxièmes du groupe C, qui devrait se jouer entre les Pays-Bas et la Suède. Mais difficile d’imaginer une meilleure entrée en lice pour l’équipe de France, sur qui il faudra définitivement compter cette année.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France féminine
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires