dans

Euro 2020 : L’Espagne s’offre une manita et file en 8èmes

Festival de l’Espagne.

L'Espagne se qualifie pour les huitièmes de finale de l'Euro 2020. Icon Sport
L'Espagne se qualifie pour les huitièmes de finale de l'Euro 2020. Icon Sport

L'Espagne se qualifie pour les huitièmes de finale de l'Euro 2020 après sa large victoire face à la Slovaquie (0-5). La Roja termine deuxième du groupe E et affrontera la Croatie en huitièmes de finale. Plus

L’Espagne en mode survie

L’Espagne n’a pas le droit à l’erreur face à la Slovaquie. Plus que jamais, seule la victoire compte pour la Roja. Après deux matches nuls face à la Suède et la Pologne, Luis Enrique opère quatre changements dans son onze.

Alvaro Morata a manqué son penalty face à la Slovaquie. Icon Sport
Alvaro Morata a manqué son penalty face à la Slovaquie. Icon Sport

L’ancien coach du FC Barcelone profite du retour de Sergio Busquets pour le titulariser dans l’entre-jeu. César Azpilicueta est préféré à Marcos Llorente au poste de latéral droit, alors qu’Eric García remplace Pau Torres en charnière centrale. En attaque, le joueur du Paris Saint-Germain Pablo Sarabia figure dans le onze, alors que Dani Olmo démarrera sur le banc.

Du côté de la Slovaquie, Stefan Tarkovic change deux joueurs par rapport à la défaite face à la Suède lors de la deuxième journée. Hramada remplace Hrošovsky au milieu de terrain, alors que Haraslín supplée Koscelnik au poste d’ailier droit. La star slovaque Marek Hamšík et le roc défensif Milan Škriniar sont bien entendu titulaires.

Deuxièmes au coup d’envoi, les Slovaques peuvent attendre les Espagnols pour mieux les contrer, une physionomie de rencontre qui ne conviendraient pas aux hommes de Luis Enrique. A la peine lorsqu’il s’agit de se créer des occasions, l’Espagne doit mettre du rythme pour prendre à défaut la défense slovaque.

Dúbravka, de héros à zéro

Du rythme, l’Espagne en met en ce début de rencontre. Ce qui lui vaut de se créer une première grosse occasion dès la cinquième minute de jeu. Mais Morata voit son tir croisé repoussé par Dúbravka.

Dubrovka, coupable d'une vilaine faute de main sur l'ouverture du score espagnole. Icon Sport
Dubrovka, coupable d’une vilaine faute de main sur l’ouverture du score espagnole. Icon Sport

Cinq minutes plus tard, les deux hommes se retrouvent. Après une faute de Hromada sur Koke et l’intervention de la VAR, Björn Kuipers désigne le point de pénalty. Mais le gardien slovaque s’interpose devant Morata. Un nouveau penalty manqué après celui de Gerard Moreno face à la Pologne.

Morata, Sarabia ou encore Pedri. Tous sont mis en échec par la défense slovaque, jusqu’à la demi-heure de jeu. Sur un ballon récupéré, Pablo Sarabia voit sa frappe contrée. Le ballon échoue sur la barre transversale avant de partir en chandelle. Dúbravka veut repousser le cuire hors de son but, mais le smashe au fond de sa cage pour donner l’avantage à l’Espagne (0-1, 30′).

En gestion, les Espagnols inscrivent même un deuxième but juste avant la pause grâce à Aymeric Laporte. Après un ballon par-dessus la défense slovaque, Gerard Moreno devance Dúbravka avant de centrer en pivot. Laporte est à la retombée et double la mise de la tête (0-2, 45+3′). C’est le premier but sous les couleurs de l’Espagne pour le joueur de Manchester City.

L’Espagne s’offre un festin

L'Espagne s'offre un festival de but contre la Slovaquie. Icon Sport
L’Espagne s’offre un festival de but contre la Slovaquie. Icon Sport

Fort de ces deux buts, l’Espagne peut voir venir, mais ne baisse pour autant pas de rythme face à des Slovaques sonnés. Il ne faut que dix minutes à la Roja en deuxième période pour tripler la mise. Pablo Sarabia est à la conclusion d’une sublime action collective (0-3, 56′). Servi par Jordi Alba, le joueur du PSG a mis son pied gauche en opposition pour battre un Dúbravka impuissant.

Trois puis quatre à zéro pour les hommes de Luis Enrique, totalement déchaînés. Tout juste entré en jeu, Ferran Torres sort de son chapeau une magnifique madjer pour inscrire le quatrième but français après un beau une-deux entre Sarabia et Pedri (0-4, 66′).

Amorphes, les Slovaques tendent l’autre joue et encaissent un cinquième but cinq minutes plus tard. Pau Torres, lui aussi entré en jeu quelques secondes avant, profite d’un cafouillage pour reprendre un ballon de la tête. Le cuire est repoussé par Dúbravka, mais Kucka l’envoie involontairement au fond de ses propres filets.

Totalement en contrôle durant 90 minutes, l’Espagne se rassure et s’amuse face à la Slovaquie. Grâce à cette large victoire, la Roja termine deuxième de son groupe derrière la Suède, vainqueure de la Pologne dans le même temps. Les hommes de Luis Enrique rencontreront la Croatie en huitièmes de finale.

Fiche du match

3ᵉ journée, Groupe E

Slovaquie 0 – 5 Espagne

Buts : Dúbravka CSC (30′), Laporte (45+2), Sarabia (56′), Ferran Torres (66′), Kucka CSC (71′).

Avertissements : Duda (14′), Busquets (40′).

Slovaquie : Dúbravka, Pekarík, Šatka, Škriniar, Hubočan, Hromada, Kuco, Mak (Weiss, 69′), Haraslín (Suslov, 69′), Hamšík et Duda (Duris, 46′).

Espagne : Unai Simón, Azpilicueta (Oyarzabal, 77′), Eric García (Pau Torres, 71′), Laporte, Jordi Alba, Busquets (Thiago, 71′), Koke, Pedri, Sarabia, Morata (Ferran Torres, 65′) et Gerard Moreno (Adama Traoré, 77′).

Équipe(s) liée(s) à cet article : Espagne, Slovaquie
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires