dans

Euro 2020 : la Suisse et le Pays de Galles, peu inspirés, se quittent dos à dos

Dominatrice sur l’ensemble de la partie, la Suisse peut s’en vouloir

Breel Embolo a ouvert le score pour la Suisse face au Pays de Galles ce samedi (iconsport)
Breel Embolo a ouvert le score pour la Suisse face au Pays de Galles ce samedi (iconsport)

Dominatrice mais coupable d’un relâchement après l’ouverture du score, la Suisse a été tenue en échec par un timide Pays de Galles (1-1) ce samedi après-midi 12 juin, pour le premier match des deux sélections à l'Euro. Devant grâce à un but de son attaquant Breel Embolo au retour des vestiaires, la Nati s’est fait rejoindre par une réalisation de Kieffer Moore (73e). Les deux formations empochent donc un point et se partagent la deuxième place du groupe A. derrière l'Italie. Plus

Au lendemain de la large victoire de l’Italie contre la Turquie (3-0), ce deuxième match de l’Euro entre le Pays de Galles et la Suisse, au stade olympique de Bakou, revêtait déjà un enjeu décisif dans le groupe A. Celui, pour le vainqueur, de prendre l’avantage sur deux adversaires en vue de la qualification en huitièmes. Mais de vainqueur il n’y en eut pas. Dominatrice, la Suisse pourra regretter son manque d’efficacité en première période. Avec Gareth Bale titulaire mais peu en vue, le Pays de Galles est d’abord apparu sans solution. Les Dragons sont finalement finalement parvenus à arracher le match nul grâce à une réalisation de Kieffer Moore peu avant le dernier quart d’heure.

Seferovic, volontaire mais maladroit avec la Suisse

Animés par la volonté de ne pas prendre de risque en ce début de tournoi, les 22 acteurs montraient d’abord peu d’intentions. Si la Suisse monopolisait le ballon (68% de possession en première période), les Gallois se montraient dangereux les premiers. Virevoltant sur le côté gauche, James adressait un bon centre dans la surface. Kieffer Moore, aligné en pointe de l’équipe galloise, s’élevait plus haut que Manuel Akanji et Ricardo Rodriguez, et forçait Yann Sommer à une première parade décisive d’une jolie claquette sous la barre (14e).

Une première situation chaude qui avait le mérite de réveiller l’équipe helvète. Plus haute et plus volontaire, la Nati peinait toutefois à véritablement inquiéter Danny Ward, le portier gallois, à cause de son manque de précision. Fabian Schär, d’une talonnade sur corner, trouvait le gardien sur sa trajectoire avant que Haris Seferovic manque le cadre à trois reprises. En pivot (27e), à l’entrée de la surface (41e) puis à bout portant sur un bon service de Breel Embolo (45e+1), l’attaquant du Benfica Lisbonne manquait ainsi l’occasion de donner l’avantage aux siens. Et la Suisse terminait le premier acte avec un tir cadré sur ses 11 tentatives.

La Suisse prend les devants grâce à Embolo

Après la pause, un homme se mettait en évidence. En puissance d’abord, Embolo obligeait Ward à concéder un corner après une frappe trop axiale. Sur le coup de pied arrêté qui suivait, l’attaquant du Borussia Mönchengladbach était trouvé par Xherdan Shaqiri dans les six mètres et s’imposait au duel pour ouvrir le score de la tête (0-1, 49e). Le 14e tir et le 8ème corner des Suisses étaient donc les bons et permettaient enfin à la Nati de concrétiser une domination certaine.

Au retour des vestiaires, Breel Embolo a concrétisé, sur corner, la domination de la Nati (iconsport)
Au retour des vestiaires, Breel Embolo a concrétisé, sur corner, la domination de la Nati (iconsport)

Intenable, Embolo se mettait de nouveau en évidence quelques instants plus tard. Après avoir transpercé le milieu et la défense galloises, il trouvait Kevin Mbabu dont la frappe fuyait totalement le cadre (52e). Plus tard, une nouvelle frappe de l’ancien de Schalke 04 frôlait le poteau (65e).

Passeur décisif sur corner, Shaqiri n'a pas réussi à peser dans le jeu (iconsport)
Passeur décisif sur corner, Shaqiri n’a pas réussi à peser dans le jeu (iconsport)

Le Pays de Galles recolle puis tremble 

Dos au mur et forcé de prendre plus de risques, le Pays de Galles s’installait enfin dans le camp adverse. Mais coupables d’un manque de variété, les Dragons ne faisaient pas véritablement peser de menace sur le but suisse. Jusqu’au tournant de la 73e minute. Sur un corner joué à deux, Moore était trouvé par Joe Morrell dans la surface. D’une bonne détente, le joueur de Cardiff trompait cette fois Sommer (1-1, 73e).

Revenus au score, les Gallois craignaient de voir le point du nul leur échapper lorsque Mario Gavranovic trouvait le fond des filets sur son premier ballon (86e). Le but de l’attaquant du Dinamo Zagreb était finalement refusé pour une positon de hors jeu. La fin de la partie voyait Ward réussir une dernière claquette sur corner pour sauver le point du nul. Heureux sur l’ensemble de la rencontre, le pays de Galles était toutefois récompensé d’une seconde période mieux maitrisée. Prochain rendez-vous pour le demi-finaliste en titre de l’Euro : mercredi 16 juin à 18h. De son côté, la Suisse défiera l’Italie à Rome quelques heures plus tard (21h).

Le Pays de Galles de Daniel James se contentera d'un point dans un match où il s'est montré plutôt timide (iconsport)
Le Pays de Galles de Daniel James se contentera d’un point dans un match où il s’est montré plutôt timide (iconsport)

Fiche du match

Pays de Galles 1-1 Suisse 

Buts : Embolo (49e) pour la Suisse / Moore (74e) pour le pays de Galles

Le 11 du Pays de Galles : Ward – Roberts, Rodon, Davies, Mepham – Morrell, Allen, Ramsey – James (Brooks, 75e), Moore, Bale.

Le 11 de la Suisse : Sommer – Elvedi, Schär, Akanji – Mbabu, Xhaka, Freuler, Rodriguez – Shaqiri (Zakaria, 66e), Embolo, Seferovic (Gavranovic, 85e).

Équipe(s) liée(s) à cet article : Pays de Galles, Suisse
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires