dans

Euro 2020 : la Finlande s’impose au Danemark (0-1) après le malaise d’Eriksen

Les Finlandais ont créé l’exploit pour le premier match de leur histoire à l’Euro !

La Finlande de Pukki s'impose au Danemark et crée la sensation dans ce début d'Euro. Icon Sport
La Finlande de Pukki s'impose au Danemark et crée la sensation dans ce début d'Euro. Icon Sport

Le Danemark a déçu pour son entrée en lice à l’Euro. Au terme d'une partie interrompue après le grave malaise de Christian Eriksen, mais qui a finalement pu reprendre après les nouvelles rassurantes concernant l'état de santé du milieu danois, la Finlande a créé la sensation en venant à bout de son rival scandinave (0-1). Les visiteurs, dominés, ont affiché un réalisme froid en inscrivant un but sur leur unique tir de la partie. Et dire qu’ils disputaient le tout premier match de leur histoire à l’Euro ! Plus

Le match a repris après le malaise de Christian Eriksen

Après l’effroi, le football a repris ses droits sur la pelouse du Parken Stadium de Copenhague. A la 43e minute, la star du Danemark Christian Eriksen s’était pourtant effondrée sur la pelouse, victime d’un arrêt cardiaque. Transporté à l’hôpital, le milieu de l’Inter a fait craindre le pire. Mais des nouvelles rassurantes communiquées par l’UEFA, la Fédération danoise et l’agent du joueur ont fait pousser un grand ouf de soulagement à la planète football. Et aux acteurs du match, tout particulièrement, qui ont alors décidé de reprendre la partie. Une partie qui a finalement tourné à l’avantage de la Finlande, qui dispute pourtant le premier Euro de son histoire.

Le Danemark dominateur mais inefficace

Avant cela, les Danois s’étaient montrés dominateurs face à des Finlandais évidemment impressionnés pour leur découverture du grand événement continental. Les Rød-Hvide peinaient toutefois à se montrer véritablement menaçants. Pierre-Emile Höjberg trouvait les gants de Lukas Hrádecky (7e), Thomas Delaney (22e) la tribune et Martin Braithwaite (25e) le petit filet adverse.

Du côté des Huuhkajat, les intentions de jeu étaient clairement assumées : trouver sur de longs ballons le point de fixation qu’est Teemu Pukki, deuxième meilleur buteur de l’histoire de la sélection. Et profiter des touches longues jouées par Daniel O’Shaughnessy pour apporter le danger dans la surface adverse.

Le froid réalisme de la Finlande

À la reprise, le Danemark conservait sa mainmise sur la partie face à des Finlandais en difficulté dès qu’il s’agissait de franchir la ligne médiane. Mais les hommes de Markku Karneva ont donné une leçon d’efficacité aux locaux. Sur leur première incursion dans la surface, Pukki remisait intelligemment pour Jere Uronen. Le centre du pied gauche du joueur de Genk trouvait alors Joel Pohjanpalo dans la surface. La tête smashée du buteur de l’Union Berlin trompait Kasper Schmeichel (60e, 0-1), coupable d’une faute de main pour l’un de ses seuls ballons à exploiter de la partie. Contre le cours du jeu, Pohjanpalo inscrivait alors le premier but de l’histoire de la Finlande au Championnat d’Europe.

Højbjerg manque son penalty et bute sur Hrádecký

Toujours aussi peu tranchant dans les derniers mètres, le Danemark obtenait pourtant un pénalty lorsque Paulus Arajuuri accrochait Yussuf Poulsen. Mais depuis les 11 mètres, Pierre-Emile Højbjerg manquait l’égalisation d’une frappe trop molle, facilement captée par Lukáš Hrádecký. Alors qu’ils monopolisaient le ballon, les Danois se procuraient deux nouvelles situations chaudes dans la surface mais manquaient toujours d’efficacité. Ils devaient finalement s’incliner dans une fin de match hachée face à une Finlande froide de réalisme. Présentée comme un outsider de la compétition, le Danemark tentera de rebondir jeudi 17 juin face à la Belgique. De son côté, la Finlande jouera son voisin de la Russie, mercredi 16 juin.

Fiche du match

Danemark 0-1 Finlande 

But : Pohjanpalo (60e) pour la Finlande

Le 11 du Danemark : Schmeichel – Wass (Stryger Larsen, 76’), Kjaer (Vestergaard, 63’), Christensen, Mæhle – Delaney (Cornelius, 76’) Höjberg, Eriken (Jensen, 43’) – Poulsen, Braithwaite, Wind (Skov Olsen, 63’).

Le 11 de la Finlande : Hradecky – Raitala, Toivio, Arajuuri, O’Shaughnessy, Uronen – Lod, Sparv (Schuller, 77’), Kamara – Pohjanpalo, Pukki (Kauko, 77’).

Équipe(s) liée(s) à cet article : Danemark, Finlande
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires