dans

EL, ECL : les clubs français doivent enfin s’affirmer

Après le PSG et l’OM, les autres « Européens » entrent en lice !

Du très bon pour les Français en EL et ECL ? (Icon Sport)
Du très bon pour les Français en EL et ECL ? (Icon Sport)

Après le quart de finale de Lyon en Ligue Europa et la demi de Marseille en Ligue Europa Conférence la saison passée, les clubs français vont repartir à l'assaut de la C3 et de la C4 ce jeudi. Monaco, Nantes et Rennes en EL, Nice en ECL, qui saura tirer son épingle du jeu ? Plus

Mardi et mercredi, le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille ont fait leur entrée en lice en Ligue des champions. Ce jeudi 8 septembre 2022, c’est au tour des autres clubs français engagés en Europe d’être sur la ligne de départ. En Ligue Europa, Monaco, éliminé au tour préliminaire de la C1, aura une vraie carte à jouer en EL. Quant à Nice, au regard de son effectif, tout porte à croire qu’il peut aller loin en ECL. Petit tour d’horizon de nos représentants.

Monaco, vraie bonne surprise en EL ?

On le disait, pour presque rien, l’AS Monaco a échoué dans sa mission qualification en Ligue des champions. D’abord en terminant à la troisième place de Ligue 1, devancée sur le fil par Marseille. Ensuite, en tombant les armes à la main sur la pelouse du PSV Eindhoven lors du troisième tour préliminaire. Qu’à cela ne tienne, le club du Rocher, pas forcément au mieux de sa forme en Ligue 1, vient de tenir en échec le PSG au Parc et de remporter le derby de la Côte d’Azur à Nice. Il tentera de faire bonne figure en Ligue Europa.

Wissam Ben Yedder et Monaco voudront bien figurer en EL (Icon Sport)
Wissam Ben Yedder et Monaco voudront bien figurer en EL (Icon Sport)

Dans une poule composée des Serbes de l’Étoile Rouge de Belgrade, des Hongrois de Ferencvaros et du champion de Turquie, Trabzonspor, les hommes de Philippe Clement devraient être en mesure de tirer leur épingle du jeu. Premier élément de réponse ce jeudi 8 septembre 2022 au Marakana, en Serbie. Trois jours avant la réception de l’OL en L1, le moment n’est pas idéal, mais une qualification au tour suivant de cette EL est à ce prix.

Rennes et Nantes, pour se faire plaisir

Si Monaco représente peut-être la meilleure chance française, il ne faut pas oublier que le Stade Rennais et le FC Nantes représentent eux aussi la Ligue 1 dans cette édition 2022/2023 de l’EL. Les Bretons restent sur une belle épopée en Ligue Europa Conférence. Ils avaient chuté de peu en huitième de finale face aux Anglais de Leicester. Cette fois, les hommes de Bruno Genesio et leur jeu porté vers l’avant devront confirmer en C3. En compagnie du Dynamo Kiev, de Fenerbahçe et de Larnaca, la qualification s’annonce compliquée… mais pas impossible.

Pour Nantes, c’est un peu la cerise sur le gâteau. Les Canaris ont terminé à une modeste neuvième place en Ligue 1 la saison dernière, mais ils ont aussi remporté la Coupe de France, ce qui leur offre la possibilité de disputer cette EL. Les hommes d’Antoine Kombouaré vont débuter leur campagne face à un gros morceau, l’Olympiakos. Puis, ils iront en Azerbaïdjan, à Qarabag, avant d’aller défier les Allemands de Fribourg. Sacré programme pour l’écurie des bords de l’Erdre !

Nice vendra chèrement sa peau en ECL

Enfin, pour compléter le tableau, l’OGC Nice sera pour sa part présent en Ligue Europa Conférence. Les Aiglons ont eu toutes les peines du monde à s’extirper des barrages. Mais après s’être qualifiés, et s’être renforcés durant les dernières encablures du mercato estival, les hommes de Lucien Favre pourraient avoir une belle carte à jouer. Il s’agira d’abord de se défaire d’une poule où figurent Cologne, le Partizan Belgrade et les Tchèques du FC Slovacko. Histoire de s’offrir des affiches de prestige dans la foulée, contre la Fiorentina, West Ham ou encore Villarreal ? C’est tout le mal que l’on souhaite aux Azuréens.

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Monaco, Stade Rennais
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires