dans

EdF : un milieu de terrain new look pour le Mondial 2022 ?

Quelle animation pour Didier Deschamps ?

Kamara et Camavinga, deux des nouveaux vissages de l'EdF au Qatar ? (Icon Sport)
Kamara et Camavinga, deux des nouveaux vissages de l'EdF au Qatar ? (Icon Sport)

Dans quasiment trois mois jour pour jour va débuter la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Championne en titre, l'Equipe de France aura fort à faire pour espérer conserver sa couronne. Cette CdM va-t-elle donner lieu à de profonds remaniements, voulus ou forcés, au milieu de terrain en EdF ? Plus

Il y a un peu plus de quatre ans, l’Equipe de France était sacrée championne du monde pour la seconde fois de son histoire, en Russie, en prenant le meilleur sur la Croatie (4-2). Mais clairement, de l’eau a coulé sous les ponts depuis. Si bon nombre de joueurs sacrés en 2018 sont toujours dans le coup, le sélectionneur national, Didier Deschamps, pourrait tenter de nouvelles choses au Qatar. Sans forcément faire perdre de superbe à l’EdF, au regard du vivier disponible, notamment dans l’entrejeu.

Une certaine continuité au milieu en EdF ?

Le 15 juillet 2018, la France a donc fait son grand retour sur le toit du monde en disposant d’une valeureuse Croatie. Pourtant, durant cette compétition, on aurait pu craindre le pire tant le schéma tactique mis en place par le sélectionneur Didier Deschamps semblait déséquilibré sur le papier. Dans un 4-4-2, où Paul Pogba et N’Golo Kanté faisaient la paire au milieu, Kylian Mbappé et Blaise Matuidi étaient censés animer les côtés. Quand on connaît les grandes qualités offensives de l’un, et défensives de l’autre, rien ne laissait présager une issue aussi favorable.

Paul Pogba sera-t-il de retour en forme avec l'EdF au Qatar ? (Icon Sport)
Paul Pogba sera-t-il de retour en forme avec l’EdF au Qatar ? (Icon Sport)

Un peu plus de quatre ans après, l’EdF a rangé ce 4-4-2 au placard. Ou presque. « DD » a retenté le coup face à… la Croatie en Ligue des Nations il y a peu. Mais plus globalement, ces derniers mois, c’est le 3-4-1-2 qui a eu la part belle. Pas épargné par les blessures, Paul Pogba, si précieux en Russie, devra batailler pour être à nouveau titulaire. N’Golo Kanté, lui, devrait en être. Antoine Griezmann, dans un rôle de maître à jouer, recule d’un cran depuis quelque temps. Le joueur de l’Atlético de Madrid s’adapte, comme Benjamin Pavard en piston droit. Pour le reste, c’est la nouveauté qui devrait primer en EdF au Qatar.

La jeunesse dorée devrait avoir son mot à dire

Lors du dernier rassemblement, à l’occasion du début de la Ligue des Nations, le sélectionneur Didier Deschamps en a profité pour essayer de nouvelles choses, en réessayer d’autres. Contre la Croatie, par exemple, un 4-4-2 laissait les côtés à Adrien Rabiot et Christopher Nkunku, quand Mattéo Guendouzi et Boubacar Kamara, qui sortaient d’une belle saison de Ligue 1 à l’Olympique de Marseille, étaient en charge de l’axe. Quelques jours plus tôt, un 4-2-3-1 faisait la part belle à Aurélien Tchouaméni, la nouvelle recrue du Real Madrid, laissant Kingsley prendre le couloir gauche, un cran plus haut que Rabiot.

Si l’on rembobine encore un peu, face au Danemark, la paire Tchouaméni – Kanté était à l’œuvre à la récupération, avec un trio Hernandez – Griezmann – Coman en soutien du duo offensif Mbappé – Benzema. Sans parler des Diaby, Clauss et autres Camavinga, tous amenés à apporter leur pierre à l’édifice selon le système mis en place. Vous l’aurez compris, l’inconvénient, c’est qu’à l’heure actuelle, aucune équipe-type ne se dégage de manière indiscutable. L’avantage, c’est que l’EdF dispose de solutions aussi nombreuses que variées. En fonction de la forme des uns et des autres lors du moment tant attendu, le sélectionneur n’aura que l’embarras du choix. À lui de faire bon usage des forces en présence. Pour aller au bout, une fois de plus ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires