dans

EdF : doit-on craindre le pire pour les Bleus avant la Coupe du Monde ?

Vers une déroute comme en 2002 ou en 2010 ?

L'EdF reste sur un rassemblement catastrophique au printemps dernier (Icon Sport)
L'EdF reste sur un rassemblement catastrophique au printemps dernier (Icon Sport)

D'ores et déjà éliminée de la Ligue des Nations, et alors que plusieurs joueurs majeurs font tristement parler d'eux, l'Equipe de France n'aborde pas la Coupe du Monde 2022 avec le plein de confiance. Dans ce contexte, l'EdF a-t-elle un espoir de conserver son titre au Qatar ? Plus

La Coupe du Monde 2022, c’est dans un peu plus de deux mois maintenant. Ce qui était une échéance à préparer est en train de se transformer en objectif à court terme. L’EdF, tenante du titre, reste sur un rassemblement catastrophique en fin de saison passée. Paul Pogba est englué dans une sombre affaire familiale. Antoine Griezmann, lui, est victime de sordides manœuvres de la part de l’Atlético de Madrid. Malgré une jeunesse dorée, la France aura très fort à faire pour aller au bout cette année.

Des dernières sorties plus qu’inquiétantes pour l’EdF

En mars dernier, l’équipe de France était restée sur deux bonnes notes en autant de matches de préparation, face à la Côte d’Ivoire (2-1) puis à l’Afrique du Sud (5-0). Hélas, en fin de saison, les Bleus ont très nettement perdu de leur superbe. En quatre rencontres de Ligue des Nations, l’EdF n’en a remporté aucune. Pire, elle a mordu la poussière contre le Danemark, l’un de ses futurs adversaires du Mondial (1-2), puis devant la Croatie (0-1). À chaque fois au Stade de France.

Karim Benzema, buteur, n'avait pu empêcher l'EdF de tomber face au Danemark (Icon Sport)
Karim Benzema, buteur, n’avait pu empêcher l’EdF de tomber face au Danemark (Icon Sport)

Au-delà des résultats bruts, c’est la manière qui a interpellé durant ce rassemblement printanier. Didier Deschamps, le sélectionneur national, a tenté plusieurs schémas tactiques, sans véritablement trouver le bon. Certes, ces échéances ont permis à plusieurs jeunes talents d’avoir du temps de jeu. On pense à Jules Koundé, Aurélien Tchouaméni, Mattéo Guendouzi, William Saliba, Christopher Nkunku, Boubacar Kamara ou encore Moussa Diaby. Tous n’ont pas franchement donné satisfaction. Désormais, l’EdF doit bien analyser ses faiblesses du moment et se tourner vers l’avenir avec l’envie de mieux faire.

Une fin de Ligue des Nations pour bien se (p)réparer

À la fin du mois de septembre, la France va en terminer avec cette fameuse Ligue des Nations. Une compétition que l’EdF a remportée l’an dernier. Un trophée qu’elle ne conservera pas puisqu’elle est déjà éliminée. C’est donc sans grande pression que les hommes de Didier Deschamps vont retrouver l’Autriche et le Danemark. L’opposition face aux Danois sera forcément décortiquée, à quasiment deux mois jour pour jour du match de Coupe du Monde entre les deux nations.

Bien évidemment, en deux mois, il peut se passer énormément de choses. Certains joueurs peuvent, malheureusement, se blesser. D’autres peuvent retrouver un état de forme impeccable, du temps de jeu, aussi. Mais avant de se tourner vers les matches de préparation, les Bleus vont avoir deux dernières opportunités de se jauger en match officiel. Deux occasions, aussi, de stabiliser un système de jeu du côté du sélectionneur Didier Deschamps. Tout en faisant le point sur les forces en présence. Nul doute que les billets pour le Qatar seront en partie attribués à l’issue de ce rassemblement. Du moins en partie.

Plusieurs cas à régler au plus vite

On a évoqué les petits nouveaux. Mais les piliers de cette équipe de France ne sont pas tous assurés d’une place pour le prochain Mondial, eux non plus. Le cas le plus inquiétant est celui de Paul Pogba. Le milieu de terrain, champion du monde avec les Bleus il y a quatre ans, souffre du genou et son absence pourrait aller jusqu’en fin d’année. En parallèle, il est actuellement embourbé dans une improbable histoire d’extorsion, possiblement menée par des proches ainsi que son propre frère Mathias. Antoine Griezmann, lui, est au cœur d’un différend entre l’Atlético de Madrid et le FC Barcelone et se retrouve contraint de ne pas disputer plus de 30 minutes par match. Sera-t-il pleinement opérationnel pour la CdM ?

Paul Pogba pourrait bien manquer à l'EdF pour ce Mondial 2022 (Icon Sport)
Paul Pogba pourrait bien manquer à l’EdF pour ce Mondial 2022 (Icon Sport)

Hélas, ce ne sont pas des cas isolés. N’Golo Kanté, compère de Pogba au sein du milieu de terrain de l’EdF, souffre de problèmes musculaires et brille par son absence depuis la mi-août. Tchouaméni, Kamara, Koundé, Clauss ou encore Saliba (qui est reparti à Arsenal) ont tous changé de maillot cet été, avec le besoin évident de faire leurs preuves. Vous l’aurez compris, à une dizaine de semaines du coup d’envoi de cette Coupe du Monde 2022, tous les voyants ne sont pas au vert pour les Bleus, loin de là. Le sélectionneur Didier Deschamps a du pain sur la planche. Saura-t-il monter une équipe compétitive au meilleur moment ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires