dans

Décevant à Old Trafford, Liverpool doit se refaire une santé

La crise sur les bords de la Mersey ?

Irrité par son équipe à Manchester, Jürgen Klopp va devoir changer des choses. (Icon Sport)
Irrité par son équipe à Manchester, Jürgen Klopp va devoir changer des choses. (Icon Sport)

Battu par le grand rival Manchester United, Liverpool ne cesse de décevoir en ce début de saison. Au bout de trois journées, les Reds n'ont glané que deux points. Plus

De nombreux joueurs sur le flanc

Pour retrouver la pleine possession de ses moyens, Liverpool doit attendre le retour de plusieurs joueurs. Actuellement, le club de la Mersey fait face à une cascade de blessures, si bien que le spectre de la saison 2020-21 plane. Lors de cet exercice, les Reds n’avaient pas eu l’occasion de défendre correctement leur titre, la faute à un effectif décimé et trop restreint. En ce début de nouvelle saison, les hommes de Klopp ne sont pas épargnés. À Old Trafford, le tacticien était privé de 10 joueurs déjà ! Si la blessure du gardien remplaçant Kelleher n’est pas majeure, d’autres le sont davantage.

L’an dernier, Konaté et Matip ont partagé la charnière centrale avec van Dijk, mais ils sont tous les deux out, et probablement encore longtemps pour le Français. Un autre joueur important manque à l’appel, il s’agit de Thiago Alcantara. Depuis son arrivée, l’Espagnol est décidément sujet aux blessures, tout comme Keita. Globalement, les Reds sont sérieusement handicapés au milieu. Outre les deux précédemment cités, Oxlade-Chamberlain et Jones sont aussi des solutions en moins. Devant, Jota manque, surtout au regard de son très bon début de saison l’année dernière. Quelles sont les répercussions de ces absences sur la feuille de match ? Il suffit de regarder le banc contre Manchester United. Seuls Fabinho et Tsimikas (tout juste de retour) faisaient figure de choix confirmés. Derrière, on retrouvait principalement des jeunes comme Van den Berg (20 ans), Davies (18 ans), Bajcetic et Clark (17 ans). Difficile de lutter lorsqu’en face, il y a plusieurs centaines de millions d’euros avec Martial, Fred, Wan-Bissaka, Ronaldo, Van de Beek, Shaw ou encore Maguire. Mais les dépenses, c’est un autre problème.

Klopp aimerait recruter, mais…

Liverpool est-il encore en mesure de lutter pour les premières places ? Sportivement, la majorité de l’effectif a déjà fait ses preuves, mas financièrement, le club est-il encore au niveau de la concurrence ? La signature de Darwin Nunez avait été annoncée en grande pompe un peu partout. En déboursant 75 millions d’euros pour s’offrir l’Uruguayen, le vice-champion d’Angleterre s’est fait remarquer. Cependant, en regardant de plus près, il est loin de faire trembler la plupart des autres formations. En regardant dans le sens des sorties, Liverpool a vendu Mané, Williams, Minamino, Grujic et B.Davies. Au total, les Reds ont une modeste balance de -5 millions d’euros sur ce mercato estival. À titre de comparaison, au 25 août, les concurrents directs Chelsea (-157M), Manchester United (-132M), Arsenal (-108M) et Tottenham (-81M) ont beaucoup plus dépensé. Même des clubs beaucoup plus modestes comme Nottingham (-141M), West Ham (-121M) ou Wolverhampton (-79M) sont à des années-lumière. City, qui a très bien vendu (+38M), fait pour l’instant figure d’exception, même si les Sky Blues peuvent désormais compter sur Haaland, Phillips et Sergio Gomez.

Cette tendance à se serrer la ceinture n’est pas complètement nouvelle, au cours des dernières années, l’effectif a assez peu évolué, en témoigne la composition pour Manchester lundi dernier, et celle alignée 4 ans plus tôt à Leicester. Après un début de saison raté, Klopp est plus que jamais conscient que Liverpool pèche dans l’entrejeu. Pourtant, il n’a pas encore eu la permission de dégainer, et le temps presse. Une situation délicate pour celui qui n’avait pas caché sa frustration de voir le Barça recruter à tour de bras.

Liverpool doit se ressaisir contre Bournemouth

Ce samedi à Anfield, Liverpool n’a plus le choix, il faudra prendre les trois points contre Bournemouth, sous peine d’être déjà sérieusement distancé pour la lutte au top 4. Que changer par rapport aux matchs précédents ? À part peut-être en lançant Tsimikas, la défense n’est pas en mesure d’être modifiée plus que cela. L’alignement est à retravailler. Les latéraux doivent aussi mieux gérer la prise de risque sur l’apport offensif. Au milieu, difficile d’imaginer une nouvelle fois Fabinho sur le banc. Pour le reste, les dés sont relancés. Jones et Keita pourraient faire leur retour, alors que le jeune Fabio Carvalho, auteur d’une entrée satisfaisante à Manchester, a une possibilité d’être lancé dans le grand bain.

Bien que limité sur sa prestation, James Milner a montré de l'envie contre Manchester United, au contraire d'une grande majorité de coéquipiers. (Icon sport)
Bien que limité sur sa prestation, James Milner a montré de l’envie contre Manchester United, au contraire d’une grande majorité de coéquipiers. (Icon sport)

Devant, Firmino a beaucoup déçu, mais sans Jota et Nunez toujours suspendu, difficile d’imaginer une autre alternative. Salah et Diaz seront de la partie. Plus que des choix tactiques, Klopp devra aussi remobiliser une équipe qui a tout gagné. Et si c’était ça, le principal problème des Reds ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Liverpool
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires