dans

Barça-PSG : Kylian Mbappé face à ses responsabilités

C’est à toi, Kylian

C'est ce soir, mardi 16 février contre le Barça, que Kylian Mbappé doit montrer qu'il fait partie de la cour des très grands. Photo Icon Sport

Kylian Mbappé ne cesse de clamer qu'il veut "plus de responsabilités". Ce mardi 16 février, en 8e de finale aller de Ligue des champions face au Barça (21h), l'attaquant du PSG va être servi : en l'absence de Neymar et Ángel Di María, la majorité des espoirs parisiens reposent sur ses épaules. Problème : l'ancien diamant de Monaco a rarement brillé lors des grands rendez-vous avec le PSG. Ce mardi, c'est le moment ou jamais de montrer qu'à 22 ans, il a franchi un cap. Plus

C’est le grand soir. Ce mardi 16 février, en 8e de finale aller de Ligue des champions face au Barça, Kylian Mbappé doit faire de cette soirée un show. Son show. En l’absence de Neymar et Ángel Di María, blessés, le PSG ne dispose plus que d’une superstar en attaque. Le souci : celle-ci (Kylian Mbappé) est trop souvent effacée lors des grands rendez-vous avec son club.

En l’absence de Neymar, Kylian Mbappé va devoir assumer un statut de leader d’attaque du PSG. Photo Icon Sport

Lors des gros rendez-vous du PSG, Mbappé se fait petit

A Monaco ou en équipe de France, Kylian Mbappé n’a jamais eu ce problème. Quand on lui demande d’être le patron, il l’est. Mais pas avec le PSG dans les matchs couperets en Ligue des champions. Si le club parisien s’est fait sortir sans gloire par le Real Madrid (1-3, 1-2) en 2018, puis humilier par Manchester United (2-0, 1-3) en 2019, et enfin vaincre par le Bayern en finale (0-1) la saison dernière, c’est aussi parce que Mbappé n’a pas été à la hauteur des événements. Une statistique résume son incapacité à hausser son niveau lorsque la pression monte. Le champion du monde 2018 n’a marqué qu’un but en 9 matchs à élimination directe en Ligue des champions avec le PSG.

Il faut foncer pour Kylian Mbappé. Photo Icon Sport

Le Barça, l’adversaire idéal pour un nouvel acte de naissance ?

Reste que ce 8e de finale aller contre le Barça, au Camp Nou, ressemble à une occasion en or pour se racheter une réputation et signer son acte fondateur avec le PSG sur la scène européenne. Les Blaugrana présentent le profil idéal : c’est un géant européen sur le papier, dont le nom seul donne la chair de poule, mais une proie beaucoup plus abordable dans les faits.

En pleine reconstruction avec un nouvel entraîneur – Ronald Koeman – nommé l’été dernier, plombé par une gestion financière calamiteuse et décimé par les blessures – (notamment en défense), le Barça fait figure de tigre de papier. D’autant que son style de jeu, basé sur une possession haute, convient merveilleusement à Kylian Mbappé. Qui n’est jamais aussi à l’aise en contre-attaque, où sa vitesse et son explosivité font des ravages. Et avec le très offensif Sergiño Dest ou l’inexpérimenté Óscar Mingueza en face de lui, Kylian Mbappé va avoir de quoi se régaler. A lui de sauter sur l’occasion.

Personne(s) lié(s) à cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Australie : des supporters passent la Saint-Valentin… au bord du terrain !

Un régal pour le Barça ? Le PSG se fait dribbler trop facilement