dans

Barça-PSG : Frenkie de Jong, le magicien qui peut envoûter les Parisiens

Il est redevenu le Frenkie de l’Ajax. En mieux.

Frenkie de Jong sous les couleurs du FC Barcelone / Icon Sport
Frenkie de Jong sous les couleurs du FC Barcelone / Icon Sport

Critiqué lors de sa première saison avec le Barça, Frenkie de Jong semblait avoir perdu de sa magie. Aujourd'hui, il a retrouvé tous ses sorts au moment d'ensorceler le PSG en 8e de finale aller de la Ligue des champions, ce mardi 16 février. Plus

Demandez qui sera le danger n°1 du Barça contre le PSG, ce mardi 16 février, en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Tout le monde répondra Lionel Messi. Le génie argentin a rappelé toute la magie qu’il pouvait distribuer le week-end dernier, avec deux superbes golazos face à Alavés (5-1). Mais le multiple Ballon d’Or, un peu en-dedans cette saison, n’a plus ses jambes de 20 ans. A l’inverse de Frenkie de Jong, qui en a 3 de plus et un paquet de merveilleux cadeaux à donner.

Frenkie de Jong
Frenkie de Jong, le magicien du milieu du Barça. Photo Icon Sport

Une première saison pour se mettre en route, une deuxième pour foncer

Le flamboyant milieu néerlandais, qui avait émerveillé l’Europe lors de la folle épopée de l’Ajax en Ligue des champions 2018/2019, a eu un peu de mal à digérer son transfert au Barça. Sa première saison a été très laborieuse. Il faut dire que De Jong est arrivé à un poste qu’occupe Sergio Busquets. La clé de voûte du Barça depuis une dizaine d’années. Pas facile de demander à une telle icône de laisser un peu de place à un jeune prétendant.

Frenkie de Jong
Frenkie de Jong félicite Clément Lenglet. Photo Icon Sport

Mais Busquets a visiblement accepté de mettre un peu d’eau dans son vin, et de laisser les clés du camion à « FDJ ». Le jeune Néerlandais a aussi trouvé l’entraîneur idéal en la personne de Ronald Koeman, arrivé l’été dernier. Celui-ci était son sélectionneur chez les Pays-Bas, et il a aussi été entraîneur de l’Ajax dans le passé. Il sait exactement quoi faire pour tirer le meilleur de De Jong : lui donner de la liberté.

Car le blond au visage d’ange n’est jamais aussi dangereux que lorsqu’il peut faire ce qui lui plaît. C’est comme ça qu’il a étourdi les meilleurs milieux d’Europe avec l’Ajax il y a deux saisons. Frenkie de Jong est un joueur d’instinct, qui préfère se positionner en fonction de la situation plutôt que selon un rigide plan tactique. Mais avec le ballon, Frenkie de Jong est un joueur qui a besoin d’être au centre du jeu. Pour un entraîneur, il n’est pas facile de satisfaire ces deux exigences contradictoires. Mais Koeman a bien compris que c’est ce qu’il fallait faire pour avoir un diamant dans son milieu.

Insaisissable, raffiné, précis…

Et ça marche : depuis le début de l’année 2021, De Jong a inscrit 5 buts et délivré 2 passes décisives en onze matchs. Une nouvelle facette réjouissante de la part d’un joueur qui a toujours préféré dicter le jeu assez loin de la surface adverse. Et le comble, c’est qu’il n’a rien perdu de ce qui fait tout son charme : ce côté insaisissable à base de feintes du corps chaloupées et de dribbles délicieux, cette vision du jeu ahurissante, ce toucher de balle si majestueux, ces angles de passes qu’il est un des seuls à remarquer…

Avec ce côté toujours insouciant et son arrogance positive dans le jeu, Frenkie de Jong pourrait être le vrai cauchemar du PSG. Parce qu’il est doté d’une qualité qui en fait un oiseau rare : cette capacité à toujours garder son sang-froid ballon au pied et à se défaire des pressings les plus féroces. Plus les milieux adverses sont forts, plus De Jong sort de nouveaux tours de magie pour les ensorceler. Marco Verratti et ses copains n’ont qu’à bien se tenir.

Personne(s) lié(s) à cet article : Frenkie de Jong
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires