dans

Au Barça, les anciens ont perdu de leur superbe (et leur place)

Ohé, ohé, capitaines abandonnés.

Gerard Piqué et Jordi Alba, cantonnés au banc au Barça. (icon sport)
Gerard Piqué et Jordi Alba, cantonnés au banc au Barça. (icon sport)

Le Barça compte sept points en trois matches et a plutôt bien lancé sa saison en Liga, malgré un premier match nul contre le Rayo Vallecano. Mais deux joueurs, titulaires indiscutables par le passé, semble avoir perdu leur place. Plus

Gerard Piqué, le capitaine quitte la barre pour le banc

Au FC Barcelone, la hiérarchie est claire en ce qui concerne le rôle de capitaine. Sergio Busquets, Gerard Piqué, Sergi Roberto et Jordia Alba sont les quatre joueurs désignés pour porter le brassard cette saison, comme lors de l’exercice précédent. Pourtant, ils ne sont pas tous logés à la même enseigne.

Pour Piqué, les temps sont durs. Mais Xavi l’avait prévenu, il ne serait plus intouchable cette saison. Et pour cause, deux joueurs évoluant à son poste sont venus renforcer l’équipe cet été : Andreas Christensen et Jules Koundé. Le Français, qui a pu être inscrit à temps avant la rencontre contre Valladolid, a débuté au poste de latéral droit avant de passer dans l’axe. Gerard Piqué, lui, n’a pas bougé du banc. En trois matches, le défenseur catalan n’a pas disputé la moindre minute. Pourtant important les saisons précédentes par son leadership, son sens du placement et sa qualité de relance, l’ancien international espagnol a perdu des galons ces dernières semaines, et doit pour le moment se contenter d’un rôle de remplaçant.

Jord Alba, ça lui pendait au nez

Jordi Alba est certainement un cas différent, car la concurrence n’est pas exceptionnelle au poste de latéral gauche. Mais tout pourrait évoluer si Marcos Alonso posait ses valises au Spotify Camp Nou avant la fin du mercato. Contre la Real Sociedad et Valladolid (matches remportés par le Barça), Alba était sur le banc. Fortement critiqué depuis plusieurs saisons, le latéral barcelonais alterne le bon et le très mauvais dans une sorte de complaisance qui ne lui rend pas service.

Jordi Alba, sous les couleurs du Barça. (icon sport)
Jordi Alba, sous les couleurs du Barça. (icon sport)

Alejandro Baldé a lui montré son talent lorsque Xavi a fait appel à lui. Le jeune latéral formé à La Masia apporte sa vitesse, sa percussion, même s’il est encore très friable défensivement. Reste à savoir désormais si Jordi Alba retrouvera petit à petit une place de titulaire dans les rangs catalans. Ce qui est sûr, c’est que son entraîneur lui a fait passer un sacré message lors des deux dernières semaines.

Busquets, seul intouchable

Il est le Barça. Depuis toujours et encore plus depuis le départ de Leo Messi. Lorsqu’il va bien, tout roule. Sauf que ce n’est pas toujours le cas, évidemment. Pas à son aise contre le Rayo Vallecano, il avait vu rouge et était donc suspendu pour le déplacement à la Reale Arena. Et malgré la victoire, le Barça avait beaucoup souffert face à la Sociedad.

De retour contre Valladolid, Busquets n’a pas eu à forcer son talent pour maîtriser l’entrejeu pucelano. Contre Séville, en revanche, le milieu de terrain espagnol sera de nouveau mis à contribution. Busi n’a jamais été (re)connu pour sa vitesse, mais perd de plus en plus de ballons dangereux au milieu de terrain, qui engendrent des occasions pour les adversaires. Cependant, Xavi ne compte pas le mettre sur le banc de sitôt. Il faut dire que Busquets n’a pas vraiment de remplaçant attitré, ce qui est d’ailleurs dommageable quand on connaît la longueur des saisons.

Sergi Roberto, de son côté, prend ce qu’on lui donne, c’est-à-dire pas grand-chose. Le Catalan a joué 64 minutes en trois matches, pour un but marqué, face à Valladolid. Out une grande partie de la saison dernière, le joueur de 30 ans pourra apporter sa polyvalence mais ne part pas comme un titulaire indiscutable. Loin de là.

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Barcelone (Barça)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires