dans

Antoine Griezmann, 300 matches et mille vies à l’Atlético de Madrid

Jolie barre atteinte par Grizou.

Antoine Griezmann a fêté ses 300 matches avec l'Atlético. (Icon Sport)
Antoine Griezmann a fêté ses 300 matches avec l'Atlético. (Icon Sport)

Entré en jeu à l'heure de jeu en Ligue des champions contre le Bayer Leverkusen (0-2), Antoine Griezmann a fêté sa 300ème apparition sous le maillot de l'Atlético de Madrid. Plus

Griezmann, Colchonero de cœur

Le 28 juillet 2014, Antoine Griezmann posait ses valises à Madrid et au Vicente Calderón après quatre saisons passées à la Real Sociedad. Mais chez les Colchoneros, le Français a totalement changé de dimension. Déjà international avec les Basques, Grizou est devenu le chouchou du public madrilène et de l’équipe de France. Intelligent, buteur, passeur, il s’est rapidement rendu indispensable dans les plans de son entraîneur, Diego Simeone.

Antoine Griezmann sous les couleurs de l'Atlético de Madrid (Icon Sport)
Antoine Griezmann sous les couleurs de l’Atlético de Madrid (Icon Sport)

Finaliste en Ligue des champions en 2016 – finale durant laquelle il manquera un pénalty – il sera sacré champion d’Europe en 2018 en battant l’OM en finale de la Ligue Europa. Puis, il soulèvera la Coupe du monde quelques semaines plus tard. C’est d’ailleurs à l’été 2018 qu’il prend une première « decisión ». Celle de poursuivre l’aventure avec les Colchoneros, malgré les appels du pied du FC Barcelone.

De retour au bercail, pour le meilleur et pour le pire

Parti s’exiler en Catalogne une saison plus tard, Griezmann n’a finalement jamais su s’imposer au Barça, et a logiquement pris la décision de revenir à l’Atlético, sous la forme d’un prêt de deux ans. Pour autant, son retour au Wanda Metropolitano ne s’est pas vraiment passé comme prévu. Chez le champion d’Espagne en titre, Grizou a marqué dès son retour, avant de passer plus de six mois sans trouver la faille.

Désormais dans une situation délicate, celui qui ne joue plus qu’une demi-heure par match a joué son 300ème match avec les Colchoneros contre le Bayer Leverkusen. Une triste défaite en Allemagne pour fêter cette jolie barre. Mais cette dernière met en exergue la longévité de Griezmann, malgré un Erasmus rallongé à Barcelone. Et s’il doit pour le moment prendre ce qu’on lui donne, sa situation pourrait bien évoluer favorablement. Les 40 millions d’euros à débourser faisaient quelque peu tiquer les dirigeants madrilènes. Mais un accord est sur le point d’être trouvé avec le Barça, selon les dernières informations.

Arrivé à 300, Grizou jouera son 301ème match, selon toute vraisemblance, contre le Real Madrid au Wanda Metropolitano. Après son but à l’ultime seconde contre Porto en C1, le Français serait bien inspiré de faire exploser son stade contre l’ennemi madrilène. Ce qui est sûr, c’est que Griezmann sera passé par toutes les émotions lors des 300 matches précédents. Son bilan statistique, lui, est tout sauf mauvais : 144 buts pour 75 passes décisives toutes compétitions confondues.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Atlético de Madrid
Personne(s) lié(s) à cet article : Antoine Griezmann
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires