dans

Mercato : Kane ne sera pas échangé, Tottenham veut que du cash

Il va falloir sortir le chéquier

Fidèle à sa réputation, Daniel Levy devrait se montrer ferme dans le dossier Harry Kane (iconsport)
Fidèle à sa réputation, Daniel Levy devrait se montrer ferme dans le dossier Harry Kane (iconsport)

Daniel Levy entend toujours conserver Harry Kane pour la saison prochaine. Mais le président des Spurs sait que son joueur veut partir, et a donc quand même fixé un prix pour un transfert. Et la somme demandée pourrait en décourager plus d’un. Plus

Levy ne veut pas d’échange…

Harry Kane veut quitter Tottenham cet été. Après une nouvelle saison blanche avec son club, l’attaquant veut relever un nouveau challenge et atterrir dans une équipe qui lui permettra de remporter des titres. Il a annoncé son souhait à ses dirigeants il y a quelques semaines. Et après une nouvelle année exceptionnelle sur le plan personnel, il ne manque pas de prétendants. Un trio de tête se détache clairement pour sa future destination. Chelsea, Manchester et United et City sont tous très intéressés par l’Anglais.

Parmi eux, Manchester City aurait souhaité échanger des joueurs en plus de verser une certaine somme à Tottenham pour convaincre Daniel Levy de lâcher son attaquant. Les Skyblues auraient été enclin à laisser partir Raheem Sterling et Gabriel Jesus dans l’affaire. Mais selon The Sun, le boss des Spurs ne voudrait que du cash pour un éventuel transfert de Kane. Et si la somme évoquée est désormais moins élevée que celle sortie il y a quelques jours, il va falloir sortir le chéquier pour le convaincre de lâcher son joueur.

… et réclame 150M£ pour Kane

À choisir, le boss des Spurs veut toujours que Kane reste au club. Mais il aurait quand même fixé un prix pour son attaquant. Il y a plusieurs jours, la somme de 230 millions d’euros était évoquée. Et si le prix aurait maintenant baissé, The Sun avance qu’il s’élève quand même à 150M£, soit environ 174 millions d’euros. Il sera donc difficile de convaincre le président de Tottenham de laisser partir son attaquant à moins d’aligner une énorme somme. Pour rappel, Kane dispose d’encore trois ans de contrat avec les Spurs. Levy peut donc se montrer gourmand dans l’échange sans avoir à se soucier de voir son joueur partir libre bientôt.

Kane devrait décider de son avenir en club après l'Euro (iconsport)
Kane devrait décider de son avenir en club après l’Euro (iconsport)

Selon toute vraisemblance, le joueur de 27 ans va d’abord disputer l’Euro avec l’Angleterre avant de s’occuper de son avenir en club. On ne devrait donc pas connaitre avec certitude sa future destination avant la fin du tournoi. Ou au moins du parcours des Three Lions dans la compétition s’ils n’arrivent pas en finale.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :