dans

L1, J8 : le PSG facile contre Montpellier, l’OL s’embourbe face à Lorient

Les Parisiens ont bien répondu à Manchester City avant le choc de mardi 28 septembre en Ligue des champions !

Le PSG d'Idrissa Gueye a battu Montpellier tandis que l'OL de Karl Toko Ekambi a été accroché par Lorient. Icon Sport
Le PSG d'Idrissa Gueye a battu Montpellier tandis que l'OL de Karl Toko Ekambi a été accroché par Lorient. Icon Sport

Le PSG a bien préparé le choc contre Manchester City en Ligue des champions, mardi 28 septembre, en s'imposant tranquillement contre Montpellier (2-0), ce samedi 25 septembre en Ligue 1. L'OL, quant à lui, a vécu une soirée beaucoup moins paisible. Réduit à dix dès la 14e minute et mené au score par Lorient, il s'en est tiré avec un match nul (1-1). Plus

Le PSG n’a pas souffert face à Montpellier (2-0), ce samedi 25 novembre lors de la huitième journée de Ligue 1. L’Olympique lyonnais ne peut pas en dire autant. Contraints d’évoluer en infériorité numérique dès la 14e minute face à Lorient, les Gones se contenteront de leur match nul du soir (1-1). Le PSG reste large leader avec provisoirement dix points d’avance sur l’OM. L’OL, lui, stagne au septième rang tandis que Lorient continue de bluffer en grimpant à la quatrième place.

Le PSG calme Montpellier

Quelle ambition ! Montpellier n’est pas venu au Parc des Princes pour subir, et Olivier Dall’Oglio envoie des troupes conséquentes pour titiller la défense parisienne. Une tactique suicidaire ? Plutôt oui, car le MHSC se fait refroidir directement avec trois grosses situations parisiennes dans les cinq premières minutes. Le premier but du PSG, lui non plus, ne tarde pas. Avant le quart d’heure de jeu, Gueye réussit un enchaînement de toute beauté et envoie une fusée du pied gauche sous la barre d’Omlin (1-0, 14e).

Mais Montpellier ne se résigne pas et repart à l’offensive, bien aidé par un PSG qui préfère gérer son avantage. La possession bascule d’ailleurs en faveur des Héraultais à la demi-heure de jeu (54%). Mais ce sont bien les Parisiens qui obtiennent les meilleures occasions. Mbappé est gêné par Neymar au moment de conclure (35e), Herrera trouve la barre après un extérieur du pied gauche à faire tourner les têtes (42e) et Neymar pousse Omlin à la parade d’une frappe sèche du gauche (45e).

Kylian Mbappé n'a pas marqué face à Montpellier, ce samedi 25 septembre. Icon Sport
Kylian Mbappé n’a pas marqué face à Montpellier, ce samedi 25 septembre. Icon Sport

Même physionomie après la pause. Malgré la frayeur instillée par Mavididi et Navas (61e), le PSG se montre toujours le plus consistant. Omlin évite le 2-0 devant Neymar (67e), puis doit s’incliner face à Mbappé… mais l’attaquant français rate le but vide en position excentrée. Montpellier, plein de bonne volonté, continue tout de même de croire en ses chances. Mais les partenaires de Téji Savanier manquent de lucidité pour faire transpirer Kimpembe et consorts. Paris en profite pour se mettre au chaud à l’aube du temps additionnel. C’est Draxler, douze secondes après son entrée en jeu, qui fait fructifier une passe de Neymar (2-0, 89e). Le PSG n’allait tout de même pas laisser Manchester City faire forte impression sans réagir.

La fiche du match PSG-Montpellier

PSG 2 – 0 Montpellier

Buts : Gueye (14e), Draxler (89e) pour le PSG

PSG (4-3-3) : Navas – Hakimi, Marquinhos, Kimpembe, Diallo – Paredes, Gueye, Herrera – Di Maria, Mbappé, Neymar.

MHSC (4-3-1-2) : Omlin – Sambia, Thuler, Estève, Ristic – Chotard, Ferri, Mollet – Savanier – Mavididi, Germain.

L’OL accumule les tuiles contre Lorient mais passe près de rafler les trois points

Malgré un début de match prometteur, l’OL est coupé dans son élan par l’exclusion précoce d’Emerson (14e)… qui a justement coupé dans son élan un Le Fée qui filait au but. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Lyon concède l’ouverture de la marque dans la foulée, spectateur devant la merveille de coup franc direct de Laurienté (0-1, 19e). Cerise sur le (mauvais) gâteau : Denayer est contraint de sortir sur blessure (19e) à une semaine du derby contre Saint-Etienne. Pour couronner le tout, Paquetá gâche l’opportunité d’égaliser au meilleur des moments, juste avant la pause (45e).

Mais ce n’est que partie remise pour l’OL. Cinq minutes après le retour des vestiaires, Toko Ekambi et Slimani brisent la résistance de la défense des Merlus en réussissant un une-deux fulgurant, conclu par l’international camerounais (1-1, 50e). Les hommes de Peter Bosz ne veulent pas s’arrêter là, et ont raison d’insister puisque ceux de Christophe Pélissier ne semblent pas mesurer leur chance d’évoluer en supériorité numérique. Dans une fin de match ouverte, Paquetá pense délivrer le Groupama Stadium mais il rate un nouveau face-à-face (89e) avant de marquer en position de hors-jeu (90e+5).

Lucas Paqueta aurait pu donner la victoire à l'OL en fin de match. Icon Sport
Lucas Paqueta aurait pu donner la victoire à l’OL en fin de match. Icon Sport

La fiche du match Lyon-Lorient

Lyon 1 – 1 Lorient

Buts : Toko Ekambi (50e) pour les Gones / Laurienté (19e) pour les Merlus

Lyon (4-2-3-1) : Lopes – Dubois, Boateng, Denayer, Emerson – Caqueret, Guimarães – Shaqiri, Paquetá, Aouar – Toko Ekambi.

Lorient (5-3-2) : Nardi – I. Silva, Mendes, Petrot, Laporte, Le Goff – Lemoine, Abergel, Le Fée – Laurienté, Moffi.

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires