dans

Ligue Europa, J2 : OM – Galatasaray : un match nul qui n’arrange pas les Marseillais

Un OM intéressant mais toujours sans victoire en Ligue Europa…

L'OM n'a pas réussi à s'imposer au Vélodrome face à une équipe de Galatasaray peu ambitieuse (iconsport)
L'OM n'a pas réussi à s'imposer au Vélodrome face à une équipe de Galatasaray peu ambitieuse (iconsport)

L'OM n'a pas réussi à s'imposer ce jeudi 30 septembre face à une équipe de Galatasaray peu ambitieuse (0-0) en Ligue Europa. Le club phocéen reste sans victoire dans la compétition et n'affiche que deux points au compteur après deux journées. Plus

A l’occasion de la deuxième journée de Ligue Europa contre Galatasaray, l’Olympique de Marseille a montré un visage plutôt intéressant. Mais le club phocéen a une nouvelle fois fait match nul (0-0) après son 1-1 initial contre le Lokomotiv Moscou. Toujours sans victoire dans la compétition, l’OM ne se place pas dans la meilleure des positions pour la suite. Malgré plusieurs occasions, les hommes de Jorge Sampaoli n’ont jamais vraiment pu se montrer dangereux. Un manque de réalisme qui pourrait s’avérer problématique pour la suite de la compétition…

Une terne première période entre l’OM et Galatasaray

La première partie de ce match s’est avérée plutôt terne. Les deux équipes ont eu du mal à se départager malgré quelques actions dangereuses. Dès la 9e minute notamment, Antalyali contre de la tête un coup franc d’Ünder et manque de lobber son propre gardien. Une dizaine de minutes plus tard, c’est Aktürkoglu qui récupère un ballon à l’entrée de la surface marseillaise mais manque son contrôle. Il est finalement rattrapé par Saliba qui l’empêche de conclure son action.

Cengiz Under a été un des hommes en vue de ce match, notamment avec une frappe enroulée en première période qui a demandé toute l'attention de Mulsera pour de pas faire but (iconsport)
Cengiz Under a été un des hommes en vue de ce match, notamment avec une frappe enroulée en première période qui a demandé toute l’attention de Mulsera pour de pas faire but (iconsport)

Il aura fallu attendre la 35e minute et une montée en puissance de l’OM pour ressentir le premier frisson de cette rencontre. Ünder, encore lui, enroule une superbe frappe du pied gauche qui aurait probablement trouvé la lucarne opposée sans un superbe arrêt de Muslera. Une montée en puissance temporairement freinée par l’interruption du match suite au comportement des supporters. Néanmoins, dès la reprise, le temps fort marseillais s’est poursuivi avec plusieurs situations dangereuses (centre d’Ünder pour Guendouzi). Les Phocéens auraient tout de même pu se faire surprendre sur la toute dernière action de la première période sans un excellent arrêt de Pau Lopez.

Pau Lopez a sauvé l'OM en fin de première période (iconsport)
Pau Lopez a sauvé l’OM en fin de première période (iconsport)

L’OM peut s’en mordre les doigts

Au retour des deux équipes sur le terrain, c’est bien l’OM qui affiche encore un visage conquérant. Plusieurs actions dangereuses auraient pu aboutir à une ouverture du score phocéenne avec notamment un centre d’Ünder pour Dieng à la 50e. Le gaucher turc tente quelques minutes plus tard (71e) une frappe puissante, contrée de justesse par un défenseur turc alors que Muslera était battu.

Le match aurait pu à nouveau tourner à l’avantage des Phocéens suite à un accrochage sur Guendouzi dans la surface turque (75e). Néanmoins, après intervention infructueuse de la VAR, l’arbitre de la rencontre décide que l’international français a exagéré sa chute. Avec un Payet plus présent en seconde période, les Phocéens ont poussé jusqu’au bout.

Dieng aurait pu ouvrir le score pour l'OM sur un centre d'Under (iconsport)
Dieng aurait pu ouvrir le score pour l’OM sur un centre d’Ünder (iconsport)

Galatasaray a beaucoup reculé et les Marseillais ont eu plusieurs occasions d’ouvrir le score dans les vingt dernières minutes (72e, 83e, 86e). Mais Fernando Muslera a été vigilent jusqu’au bout. Un match sans but, qui aura montré une équipe de l’OM intéressante dans le jeu mais pas assez tueuse pour forcer la décision.

Les supporters se font à nouveau remarquer

Après les nombreux débordements en Ligue les semaines passées, le match a été suspendu pendant une bonne dizaine de minutes en fin de première période. L’arbitre du match a pris cette décision suite à de nombreux pétards, jets de projectiles et fumigènes lancés par les supporters de Galatasaray. Après les interventions de Fatih Terim, entraîneur de l’équipe visiteuse, ainsi que du gardien Fernando Muslera pour calmer les supporters, le match a enfin pu reprendre.

Le match a été interrompu presque dix minutes en fin de première période suite au comportement des supporters de Galatasaray (iconsport)
Le match a été interrompu presque dix minutes en fin de première période suite au comportement des supporters de Galatasaray (iconsport)

La fiche du match

Marseille 0 – 0 Galatasaray

Olypique de Marseille : Lopez – Lirola, Alvaro, Saliba, Peres – Guendouzi, Gueye – Ünder, Dieng, Harit – Payet.

Galatasaray : Muslera – Van Aanholt, Nelsson, Marcao, Boey – Antalyali, Kutlu, Aktürkoglu, Morutan, Cicaldau – Dervisoglu.

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires