dans

L1 : Marseille, trop fort pour Monaco, repart avec les trois points

Grâce à un doublé du jeune Bamba Dieng !

Victoire de l'Olympique de Marseille à Louis-II (IconSport)
Victoire de l'Olympique de Marseille à Louis-II (IconSport)

Auteur d'un excellent match, l'Olympique de Marseille a facilement disposé de l'AS Monaco (0-2) à Louis II, ce samedi 11 septembre, dans le cadre de la 5e journée de Ligue 1. Plus

Un Marseille des grands soirs

Marseille a sorti l’artillerie lourde ce samedi 11 septembre à Monaco. A l’extérieur en théorie, mais à domicile en ressenti grâce à des supporters olympiens chauds bouillants, les Phocéens ont délivré une solide prestation lors de la cinquième journée de Ligue 1. Bamba Dieng a illuminé la rencontre par son envie en marquant deux fois. Le jeune attaquant sénégalais a également frappé deux fois sur les montants. Grâce à ce succès, l’OM remonte provisoirement à la troisième place.

L'OM d'Amine Harit et Bamba Dieng a disposé de Monaco. Icon Sport
L’OM d’Amine Harit et Bamba Dieng a disposé de Monaco. Icon Sport

Du côté de Monaco, après trente premières minutes correctes, les Monégasques n’ont pas réussi à tenir la dragée haute à leurs visiteurs du soir. Désormais, il y a urgence à capitaliser enfin des points. Niko Kovac, l’entraîneur de l’ASM, prétendait en début de saison vouloir accrocher la Ligue des champions, mais il va falloir sérieusement se réveiller pour espérer y accéder.

Un choc de Ligue 1

Pour les deux équipes, cette rencontre représentait beaucoup d’enjeux. En effet, Monaco, après sa victoire à Troyes (1-2), voulait capitaliser des points quand Marseille, toujours invaincu avant la rencontre, souhaitait continuer sur sa lancée positive. Quelques jours après le verdict de la commission de discipline de la LFP suite aux incidents survenus lors de Nice-Marseille, l’heure était à la reprise du jeu pour les Olympiens.

Didier Deschamps est présent dans les tribunes du stade Louis-II (IconSport)
Didier Deschamps était présent dans les tribunes du stade Louis-II (IconSport)

Steve Mandanda sur le banc

La première surprise de cette rencontre se situe sur la feuille de match. En effet, Jorge Sampaoli a décidé de titulariser pour la première fois Pau Lopez en lieu et place de Steve Mandanda. En l’absence de Dimitri Payet, touché physiquement, le jeune Bamba Dieng est aligné à la pointe de l’attaque. La recrue Amine Harit est quant à elle lancée dans le bain d’entrée. Côté monégasque, il est à noter la titularisation de Chrislain Matsima (19 ans) en défense.

Amine Harit a été titularisé par Jorge Sampaoli dès son arrivée à Marseille. Icon Sport
Amine Harit a été titularisé par Jorge Sampaoli dès son arrivée à Marseille. Icon Sport

De l’engagement, des actions… et des poteaux

Dès les premières minutes, les deux équipes cherchent à marquer. Dans la foulée d’une action monégasque menée par Wissam Ben Yedder, Bamba Dieng se présente devant Alexander Nübel et tire sur le poteau gauche (12e). Sur le banc, Jorge Sampaoli a déjà du mal à contrôler ses émotions et prend le premier carton jaune de la partie à la 14e minute.

Sampaoli, entraîneur de l'Olympique de Marseille (IconSport)
Sampaoli, entraîneur de l’Olympique de Marseille (IconSport)

Monaco reprend son rythme et Gelson Martins est proche d’ouvrir la marque, mais le ballon passe juste à côté du montant droit de Pau Lopez (19e). Malheureux après son premier poteau, Dieng remet ça sur une ouverture de Rongier à la 28e. L’attaquant marseillais trouve cette fois-ci le poteau droit de Nübel. Une chose est certaine, le jeune joueur de 21 ans montre des choses intéressantes. Pour le moment, l’OM n’est pas récompensé de ses efforts.

Après deux poteaux, Bamba Dieng délivre l’OM

A force de persévérance, Bamba Dieng ouvre enfin la marque pour l’Olympique de Marseille (0-1, 37e). Cette fois-ci le jeune attaquant trouve le cadre et bat Nübel d’un plat du pied droit à ras de terre. C’est le premier but de l’attaquant sénégalais en Ligue 1.

Marseille continue de mettre Monaco sous pression et Rongier manque de doubler la marque. Après un slalom dans la défense monégasque, il bute sur Nübel (41e). Quelques minutes plus tard, Stéphanie Frappart, arbitre de la rencontre, renvoie les 22 joueurs aux vestiaires. Après une demi-heure plutôt équilibrée, l’OM a pris le dessus et mène au tableau d’affichage. Le niveau du match est vraiment plaisant.

La joie de Bamba Dieng après son but à la 37e (IconSport)
La joie de Bamba Dieng après son but à la 37e (IconSport)

Un début de seconde période sur le même rythme

Les 22 acteurs de cette rencontre reviennent sur la pelouse avec les mêmes intentions. Le rythme est élevé. Monaco tente de revenir à la marque par un centre d’Aguilar – nouvel entrant – sur la tête de Volland, mais le ballon passe au-dessus (48e). Pour son premier match sous le maillot marseillais, Amine Harit semble déjà très en jambes. Quant à Guendouzi, il réalise une nouvelle fois une prestation physique digne de ce nom. A l’heure de jeu, les Olympiens ont gagné deux tiers des duels. L’envie et la détermination ne les quittent pas.

Très en vue avec l'équipe de France, Aurélien Tchouaméni a vcu un dur retour à la réalité avec Monaco contre l'OM. Icon SPort
Très en vue avec l’équipe de France, Aurélien Tchouaméni a vcu un dur retour à la réalité avec Monaco contre l’OM. Icon SPort

Marseille concrétise sa domination

Monaco craque une seconde fois sous la pression marseillaise. Maladroit sur l’action précédente, Dieng reste dans la surface et profite du travail d’Amine Harit. L’attaquant sénégalais enchaîne ensuite avec une frappe du pied droit qui bat une seconde fois Nübel (0-2, 61e). Légèrement touché après un choc avec Aurélien Tchouaméni, il est remplacé par Luis Henrique à la 67e après un excellent match de sa part. Les spectateurs de Louis-II ne s’y trompent pas et accompagnent la sortie du buteur d’une belle ovation.

Marseille gagne aussi le match des tribunes

Dans les dernières minutes, les Monégasques sont impuissants. Marseille est solide et ne permet pas à ses adversaires de revenir dans le match. Le spectacle se déroule plutôt dans les tribunes, dans lesquelles les supporters olympiens paraissent être à domicile. L’OM repart donc avec les trois points avec une solide prestation à la clé. Quant à Monaco, avec 0 tir cadré dans ce match, le club de la Principauté ne pouvait finalement pas espérer mieux. Les deux équipes débuteront leur campagne en Ligue Europa jeudi 16 septembre.

Feuille de match

Monaco 0 – 2 Marseille

Buts : Dieng (37e, 61e) pour l’OM

Monaco (3-4-2-1) : Nübel – Matsima (Aguilar 46e), Disasi, Badiashile – G. Martins (Jean Lucas 61e), Fofana, Tchouaméni, Caio Henrique – Volland (Boadu 61e), Ben Yedder (c) (Isidor 74e) – Diop (Diatta 74e).

Marseille (3-4-2-1) : Lopez – Saliba, Balerdi, Peres – Rongier, Kamara (c), Guendouzi, Lirola (De La Fuente 78e) – Ünder (Gueye 78e), Harit (Gerson 71e) – Dieng (Luis Henrique 67e).

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires