in

L1 (J20) : Nice réalise le coup parfait à Brest et reprend la deuxième place au classement !

En infériorité numérique pendant 70 minutes !

L'OGC Nice s'impose sur la pelouse du Stade Brestois et retrouve la deuxième place au classement. Icon Sport
L'OGC Nice s'impose sur la pelouse du Stade Brestois et retrouve la deuxième place au classement. Icon Sport

Réduit à dix dès la 20ème minute de jeu, l'OGC Nice réalise le coup parfait et s'impose sur la pelouse du Stade Brestois (3-0), grâce à des buts de Kasper Dolberg, d'Andy Delort et d'Amine Gouiri. Les Aiglons reprennent la deuxième place au classement, devant l'OM. More

cL’OGC Nice se devait de battre le Stade Brestois pour redevenir dauphin du Paris Saint-Germain et repasser devant l’Olympique de Marseille. Les Aiglons avaient décidé de publier un faux groupe pour la rencontre dans le Finistère, avec les présences de Jordan Amavi, Melvin Bard et Calvin Stengs, finalement touchés par la COVID et absents.

Dolberg allume la mèche, Schneiderlin exclu

Malgré les absents, Christophe Galtier peut tout de même compter sur ses stars offensives Justin Kluivert, Amine Gouiri et Kasper Dolberg. Andy Delort patiente lui sur le banc. Et ce sont les Aiglons qui démarrent le mieux sur la pelouse de Francis Le Blé. Dolberg profite d’un magnifique travail de Kluivert pour ouvrir son pied droit et le score (1-0, 13′). C’est le cinquième but de la saison pour l’international danois.

Kasper Dolberg a inscrit son cinquième but de la saison face au Stade Brestois. Icon Sport
Kasper Dolberg a inscrit son cinquième but de la saison face au Stade Brestois. Icon Sport

Mais le match prend une tout autre tournure lorsque Stéphanie Frappart décide d’exclure Morgan Schneiderlin après un tacle du milieu de terrain sur Christophe Hérelle (20′). Le match penche en la faveur des Brestois, qui se créent bon nombre d’occasions pour buter systématiquement sur un gigantesque Walter Benítez, à la parade sur chacune des tentatives bretonnes (16′, 18′, 33′ et 41′). Le Franco-argentin permet aux Aiglons de garder la tête en dehors de l’eau, et de se procurer des situations très intéressantes en contre. Mais cette fois-ci, Dolberg voit sa frappe repoussée par Chardonnet (45′) avant que Bizot ne sorte parfaitement dans les pieds d’Amine Gouiri, qui filait seul au but (45+3).

Morgan Schneiderlin a écopé d'un carton rouge direct lors de la rencontre entre Brest et Nice. Icon Sport
Morgan Schneiderlin a écopé d’un carton rouge direct lors de la rencontre entre Brest et Nice. Icon Sport

Le coup parfait de Nice

La deuxième période est une véritable attaque-défense, sans que les Niçois ne parviennent pas à inquiéter Marco Bizot. Les Brestois poussent et mettent à contribution Walter Benítez, toujours impeccable sur sa ligne. Incapables de ressortir le ballon et en grande difficulté, les Aiglons se contentent de défendre, mais le font plutôt bien. La charnière Todibo-Dante coupe parfaitement les attaques bretonnes, et se montre infranchissable.

Jean-Clair Todibo et Dante ont sorti une prestation de très haut vol contre Brest. Icon Sport
Jean-Clair Todibo et Dante ont sorti une prestation de très haut vol contre Brest. Icon Sport

Après avoir longtemps subi, les hommes de Christophe Galtier profitent de leur seule occasion de la deuxième période pour porter le coup de grâce aux Brestois. Gouiri récupère une passe involontaire de Pierre-Gabriel pour servir Andy Delort, parti à la limite du hors-jeu. L’Algérien fixe parfaitement Bizot avant de le tromper du pied droit (2-0, 79′). Et puisqu’il ne manquait que lui au tableau d’affichage, Amine Gouiri y est allé de son (magnifique) but sur un dernier contre, au bout du bout du temps additionnel. Une frappe enroulée qui est venue heurter le poteau avant de filer dans les buts de Marco Bizot (3-0, 90+4).

Solidaire et précieux en défense, Amine Gouiri a scellé le score des Aiglons en toute fin de match contre Brest. Icon Sport
Solidaire et précieux en défense, Amine Gouiri a scellé le score des Aiglons en toute fin de match contre Brest. Icon Sport

C’est le coup parfait de Nice, qui a plié, mais n’a jamais rompu, avant de se mettre définitivement à l’abri dans les derniers instants de la rencontre. Avec cette victoire, les Aiglons récupèrent la deuxième place au classement, aux dépens de l’Olympique de Marseille. Pour Brest, qui aura tout tenté, c’est un terrible coup d’arrêt, à une semaine d’aller au Parc des Princes pour y affronter le Paris Saint-Germain.

Fiche du match :

20ème journée, Ligue 1 Uber Eats

Stade Francis Le Blé, Brest

Résultat : Brest 0 – 3 Nice

Arbitre : Stéphanie Frappart

Buts : Dolberg (13ème), Delort (79′) et Gouiri (90+4) pour Nice.

Expulsion : Schneiderlin (20′)

Brest : Bizot, Pierre-Gabriel, Chardonnet, Hérelle, Duverne, Lasne (Cardona, 76′), Agoumé, Faivre, Honorat (Faussurier, 89′), Le Douaron (Saïd, 76′) et Mounié (Badji, 89′).

Nice : Benitez, Lotomba, Todibo, Dante, Daniliuc, Rosario, Schneiderlin, Gouiri, Kluivert (Thuram, 69′), Boudaoui (Claude-Maurice, 69′) et Dolberg (Delort, 60′).

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires