dans

L1, J8 : le LOSC victorieux à Strasbourg, Nice accable Saint-Etienne

Lille a tenu bon dans une Meinau survoltée !

Nice a défait Saint-Etienne grâce notamment à des buts de Gouiri et Stengs, tandis que Lille s'est imposé à Strasbourg avec un doublé de David. Icon Sport
Nice a défait Saint-Etienne grâce notamment à des buts de Gouiri et Stengs, tandis que Lille s'est imposé à Strasbourg avec un doublé de David. Icon Sport

Le LOSC est remonté à la huitième place du classement en disposant de Strasbourg à la Meinau (1-2), ce samedi 25 septembre, lors de la huitième journée de Ligue 1. Un peu plus tôt, l'OGC Nice avait repris sa troisième place en enfonçant l'AS Saint-Etienne (0-3), plus que jamais lanterne rouge du championnat malgré une prestation qui aurait mérité d'obtenir un meilleur résultat. Plus

Après sa victoire contre Reims lors de la précédente journée, le LOSC a enchaîné avec un succès à Strasbourg (1-2), ce samedi 25 septembre en Ligue 1. Quant à Nice, il s’est bien repris après sa dernière défaite à Lorient. Larges vainqueurs à Saint-Etienne (0-3), les hommes de Christophe Galtier reprennent la troisième place du championnat en attendant les matchs de Lyon contre Lorient et du PSG contre Montpellier à 21h.

Strasbourg se réveille trop tard contre un LOSC dominant

Galvanisé par la Meinau, Strasbourg bouscule le LOSC dès le premier coup de sifflet de l’arbitre. Mais les Lillois confirment qu’ils vont beaucoup mieux après un début de saison inquiétant. Ils laissent passer l’orage et font mouche grâce à l’entrain de Weah. L’ailier américain se bat pour gagner un duel qui semblait perdu et sert David pour refroidir le public alsacien (0-1, 24e). Une ouverture de la marque qui donne confiance aux Dogues, de plus en plus entreprenants face à des Strasbourgeois qui semblent découragés.

Timothy Weah était inarrêtable contre Strasbourg ce samedi 25 septembre. Icon Sport
Timothy Weah était inarrêtable contre Strasbourg ce samedi 25 septembre. Icon Sport

Et le LOSC ne s’arrête pas en si bon chemin après la pause. David bute sur Sels (47e), mais le gardien belge ne peut pas faire des miracles sur le penalty de l’attaquant canadien (0-2, 57e). Encore une fois, c’est Weah qui est à l’origine du but après un subtil crochet qui pousse une deuxième fois Djiku à la faute.

Et contrairement à mercredi face à Reims, Lille semble maîtriser les événements pour se diriger vers une fin de match tranquille. Raté : Sissoko est seul au second poteau sur un corner et relance le RCSA (1-2, 75e). Heureusement pour les Dogues, Thomasson se charge de leur rendre les dix dernières minutes moins périlleuses en étant exclu pour une grosse semelle (79e). Malgré une Meinau survoltée et un Sels monté aux avant-postes dans le temps additionnel, Lille tient bon et décroche un succès significatif dans un environnement hostile (dans le bon sens du terme).

La fiche du match Strasbourg-LOSC

Strasbourg 1 – 2 LOSC

Buts : Sissoko (75e) pour le RCSA / David (24e, 57e sp) pour Lille

Strasbourg (5-3-2) : Sels – Caci, Nyamsi, Le Marchand, Djiku, Liénard – Aholou, Bellegarde, Thomasson – Gameiro, Diallo.

LOSC (4-4-2) : Grbic – Reinildo, Botman, Fonte, Celik – Gomes, Xeka, André, Weah – David, Ikoné.

Saint-Etienne ne démérite pas mais chute lourdement contre Nice

Si Nice ouvre le score avec réussite – le coup franc de Gouiri étant contré dans ses propres filets par Camara (0-1, 15e) – ce premier but récompense son début de match enthousiasmant. Saint-Etienne, qui met une demi-heure à rentrer dans son match, a les opportunités pour égaliser. Bard frustre notamment les Verts en repoussant une tête de Moukoudi sur la ligne (41e).

Amine Gouiri et Calvin Stengs (à gauche) ont été les deux premiers buteurs de Nice contre Saint-Etienne. Icon Sport
Amine Gouiri et Calvin Stengs (à gauche) ont été les deux premiers buteurs de Nice contre Saint-Etienne. Icon Sport

Et l’OGCN, au contraire des locaux, sait se montrer réaliste. Stengs ne se trompe pas au moment d’enrouler sa frappe des 20 mètres (0-2, 54e). Sainté ne démérite pas, pourtant, et se plie en quatre pour revenir au score. Mais son inefficacité dans les derniers gestes plombe le club de Claude Puel. Les Verts encaissent même un troisième but signé Delort (0-3, 83e). De quoi provoquer la colère des supporters stéphanois, qui ont demandé des explications à leurs joueurs après le coup de sifflet final, et ont même lancé un fumigène sur le terrain.

La fiche du match Saint-Etienne-Nice

Saint-Etienne 0 – 3 Nice

Buts : Gouiri (15e), Stengs (54e) et Delort (83e) pour Nice

Saint-Étienne (3-4-3) : Bajic – Sow, Moukoudi, Nadé – Bouanga (Boudebouz, 46e), Camara, Neyou (Youssouf, 67e), Trauco – Hamouma (Aouchiche, 66e), Krasso (Nordin, 46e), Khazri.

Nice (4-4-2) : Benítez – Atal, Daniliuc, Dante, Bard – Stengs (Lotomba, 78e), Lemina, Thuram (Guessand, 78e), Kamara (Da Cunha, 79e) – Delort, Gouiri (Rosario, 69e).

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires