dans

LdC (J2) : refroidi par Francfort, l’OM est déjà dans le dur

Les Allemands ont éteint le feu…

LdC (J2) : refroidi par Francfort, l'OM est déjà dans le dur (iconsport)
LdC (J2) : refroidi par Francfort, l'OM est déjà dans le dur (iconsport)

Impuissant offensivement, l'OM a gâché sa belle soirée de Ligue des Champions en s'inclinant au stade Vélodrome face à l'Eintracht Francfort (0-1). Avec zéro point au compteur, les Marseillais se retrouvent déjà dans une position délicate dans cette phase de poules. Plus

Succès obligatoire pour l’OM

De retour en Ligue des Champions, l’Olympique de Marseille a commencé sa saison européenne par un échec la semaine dernière. Les Phocéens, réduits à dix suite à l’expulsion de Mbemba, se sont inclinés sur la pelouse de Tottenham (2-0). Ce match face à l’Eintracht Francfort est donc déjà d’une importance primordiale pour les hommes d’Igor Tudor. Ces derniers doivent absolument s’imposer à domicile sous peine de se retrouver dans une situation déjà délicate. Pour ce faire, l’entraîneur croate de l’OM conserve son 3-4-3, efficace en Ligue 1. Quelques changements sont toutefois opérés avec Rongier et Veretout alignés au milieu de terrain, poussant ainsi Guendouzi sur le banc. Devant, Payet rentre de nouveau dans l’équipe aux côtés de Gerson et Alexis Sanchez. De son côté, Francfort se présente dans le même système de jeu avec notamment l’ancien Nantais Kolo Muani en attaque.

Ambiance des grands soirs de coupe d'Europe au stade Vélodrome pour ce match de Ligue des Champions entre l'OM et Francfort (iconsport)
Ambiance des grands soirs de coupe d’Europe au stade Vélodrome pour ce match de Ligue des Champions entre l’OM et Francfort (iconsport)

L’OM trop timide, Francfort intrépide

Dans un stade Vélodrome absolument bouillant et plein à craquer, les deux équipes se rendent rapidement les coups. Les occasions se font rares mais l’OM impose petit à petit son jeu. Notamment, comme depuis le début de saison, en passant par Clauss et Tavares sur les côtés. Alexis Sanchez est même tout proche d’ouvrir le score sur un tir non cadré (12e) puis sur un centre de Tavares (23e). De leur côté, les Allemands se montrent dangereux en contre face à une défense marseillaise parfois fébrile. Ciblé dans la surface par Kolo Muani, Lindström profite d’une intervention manquée de Rongier pour ajuster Lopez du pied gauche (0-1, 43e) !

Les Marseillais à la peine…

Cette ouverture du score allemande arrive au pire des moments et met l’OM dans le pétrin. Et malheureusement pour les supporters marseillais, la situation ne s’arrange pas en seconde période. Pire, Francfort commence à dominer sérieusement les débats. Les Allemands ont même l’occasion de faire le break à plusieurs reprises, comme sur une frappe de Lindström sur la barre (54e). Tudor n’a donc pas d’autre choix que de faire trois changements d’un coup. Suarez, Harit et Ünder remplacent Sanchez, Gerson et Payet (59e). L’OM se met alors à presser et Rongier pousse enfin Trapp à la parade. Suarez se retrouve ensuite seul au point de penalty sur un service d’Ünder mais l’attaquant colombien marche sur le ballon (70e). De l’autre côté du terrain, Lopez sauve l’OM de la catastrophe en repoussant un tir de Kolo Muani (75e). Les Marseillais poussent ensuite jusqu’aux dernières secondes mais la défense allemande tient bon.

Soirée compliquée pour l'OM à l'image de Gerson et Alexis, transparents (iconsport)
Soirée compliquée pour l’OM à l’image de Gerson et Alexis, transparents (iconsport)

Mal rentré dans ses deux périodes et puni juste avant la mi-temps, l’OM a énormément déçu devant son public. Les Marseillais n’ont pas su se transcender lors de ce match de Ligue des Champions à domicile face à une solide équipe de Francfort. Peu inspirés, les hommes d’Igor Tudor vont devoir réaliser un véritable exploit s’ils souhaitent sortit de cette poule. Surtout que dans l’autre match du jour, le Sporting Lisbonne a battu Tottenham (2-0) et se retrouve en tête du groupe. La tâche s’annonce donc compliquée pour l’OM face aux Portugais, leurs prochains adversaires dans cette Ligue des Champions. En attendant, les Phocéens vont se concentrer sur la Ligue 1. Avec notamment un match important face à Rennes dimanche.

La fiche du match

Olympique de Marseille – Eintracht Francfort : 0-1
Buts : Lindström (43e) pour Francfort

Le XI de l’OM : Lopez – Balerdi, Bailly (Guendouzi, 65e)- Kolasinac – Clauss, Veretout, Rongier, Tavares – Gerson (Harit, 59e), Payet (Ünder, 59e), Sanchez (Suarez, 59e)

Le XI de Francfort : Trapp – Ndicka, Hasebe, Tuta – Jakic (Chandler, 79e), Sow, Kamada (Dina Ebimbe, 89e), Knauff – Lindström (Borre, 79e), Götze (Rode, 71e), Kolo Muani (Alario, 88e)

Équipe(s) liée(s) à cet article : Eintracht Francfort, Olympique de Marseille (OM)
Personne(s) lié(s) à cet article : Dimitri Payet
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires