dans

L1 (J8) : le PSG s’impose de justesse sur la pelouse de l’OL

Lyon y a cru jusqu’au bout !

Lionel Messi et Neymar sous les couleurs du PSG (Icon Sport)
Lionel Messi et Neymar sous les couleurs du PSG (Icon Sport)

Ce dimanche 18 septembre 2022 avait lieu le match de clôture de la 8e journée de Ligue 1. Au bout du suspense, le PSG l'a emporté sur la pelouse de l'OL (0-1). Plus

Après avoir perdu ses deux derniers matches de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais était attendu au tournant ce dimanche, dans son Parc OL, face au Paris Saint-Germain. De son côté, le PSG revenait d’un long déplacement en Israël en Ligue des champions. Et avait l’occasion de prendre seul la tête du Championnat de France après le résultat nul de l’OM face à Rennes. Occasion saisie par les hommes de Christophe Galtier dans le Rhône. Non sans mal.

Une première période ouverte et animée

La première occasion a fait mouche. Sur un une-deux bien senti entre Neymar et Lionel Messi, c’est le génie argentin qui a placé une frappe spontanée du gauche pour tromper Anthony Lopes de l’intérieur de la surface de réparation (0-1, 5e). À la 10e minute, l’ancien duo magique du FC Barcelone a failli refaire le coup mais la reprise du droit, cette fois, de la Pulga, était repoussée par Thiago Mendes. Fabian Ruiz, en seconde lame, ne trouvait pas le cadre. Cinq minutes plus tard, Kylian Mbappé s’illustrait à son tour, permettant à Lopes de briller, une fois de plus. Clairement, l’entame était parisienne, le 4-4-2 proposé par Peter Bosz ne parvenant pas à sortir de l’étreinte.

Lionel Messi a magnifiquement ouvert le score pour le PSG (Icon Sport)
Lionel Messi a magnifiquement ouvert le score pour le PSG (Icon Sport)

À la 20e minute, Moussa Dembélé était à la conclusion d’un contre rondement mené. Sans réussite. Puis Corentin Tolisso délivrait un véritable caviar à Alexandre Lacazette, dont la tête fuyait le cadre, alors que Donnarumma était battu. Dans la foulée, Toko Ekambi forçait le portier italien à l’arrêt (22e). Trois belles situations en trois minutes pour un OL enfin entré dans cette partie. À l’issue d’une première période rythmée avec de nombreuses situations de part et d’autre, c’est donc le PSG qui rejoignait les vestiaires avec un petit but d’avance.

Le PSG tient bon et enfonce l’OL

Au retour des vestiaires, les Parisiens tentaient de mettre le pied sur le ballon. L’OL, lui, essayait de profiter au mieux des rares situations de contres. À l’heure de jeu, le PSG faisait sortir Vitinha puis perdait Marco Verratti, touché au genou. Malgré ses 70% de possession de balle, le club de la capitale ne parvenait pas à doubler la mise pour tuer tout suspense. Neymar était tout proche de tromper Lopes suite à un excellent travail de Nuno Mendes (72e). Mais le gardien lyonnais avait le dernier mot. Dans la continuité, une sortie peu inspirée de Donnarumma faisait passer un frisson dans la défense parisienne.

L’OL restait à portée de fusil malgré les nombreuses situations visiteuses. Mais ne parvenait pas à porter une ultime fois le danger sur les cages de Gianluigi Donnarumma. Au bout du suspense, c’est donc le PSG qui signait une septième victoire en l’espace de huit journées. De bon augure pour la suite. Lyon, lui, va devoir passer la trêve internationale à ruminer suite à une inquiétante série en cours de trois défaites. Nul doute que le déplacement à Lens prévu le 2 octobre prochain est déjà dans la tête de coach Peter Bosz… et des décideurs lyonnais.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL), Paris Saint-Germain (PSG)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires