dans

L1 (J36) : Mené à la pause, Nice renverse l’ASSE dans un match fou

Quel match fantastique, encore !

Melvin Bard a permis aux siens de se relever en deuxième mi-temps. / Icon Sport
Melvin Bard a permis aux siens de se relever en deuxième mi-temps. / Icon Sport

En match en retard de cette 36e journée de Ligue 1, repoussée à cause de la finale de Coupe de France, Nice recevait l’ASSE à l’Allianz Riviera. Au final, ce sont les hommes de Christophe Galtier qui l'emportent. Plus

Ce match avait l’odeur d’un double tranchant. Pour l’OGC Nice, pas de doute, il faut gagner afin de maintenir la pression sur ses concurrents dans la course à l’Europe. De leur côté, les joueurs de l’AS Saint-Etienne sont au pied du mur. En cas de défaite, la descente en Ligue 2 sans passer par les barrages serait encore envisageable. Toutefois, en cas de victoire, l’ASSE conforterait sa place de barragiste au minimum, envoyant ensuite, par défaut, Bordeaux et Metz en Ligue 2.

Pascal Dupraz et Christophe Galtier pendant Nice-ASSE. / Icon Sport
Pascal Dupraz et Christophe Galtier pendant Nice-ASSE. / Icon Sport

L’ASSE rend Nice vert

Dans un stade peu rempli, au regard du nombre total de places, l’OGC Nice reçoit l’ASSE pour le compte d’un match en retard de la 36e journée de Ligue 1. Pas de surprises dans les compositions, et pas d’autres objectifs pour les deux clubs que gagner ce soir. Les 10 premières minutes sont assez stériles. C’est à la 11e minute que l’ASSE ouvre la marque par l’intermédiaire de Denis Bouanga. Après deux minutes de discussions entre l’arbitre central, Ruddy Buquet, et ses assistants à la VAR, le but est finalement accordé. 1-0 pour Saint-Etienne. Les joueurs de Coach Dupraz prennent une sacrée option dans le maintien avec ce but.

La suite de la première mi-temps est assez stérile. Très peu d’actions de part et d’autres. Jusqu’à a 42e minute et un but de Nice par une tête de Jean-Clair Todibo. Toutefois, la VAR a rapidement pris la décision d’annuler le but étant donné que le défenseur niçois était hors-jeu. Nice ne montre rien et envoie des ballons devant sans trop d’espoir. Du coup, l’ASSE en profite et double la mise par l’intermédiaire de Zaydou Youssouf juste avant la pause (45+3’). Score à la pause : 2-0.

Delort, encore lui…

La deuxième mi-temps ne repart pas du tout sur les mêmes bases. En effet, les joueurs de Christophe Galtier semblent avoir de toutes nouvelles intentions. L’implication des Niçois n’est pas du tout la même. Toutefois, attention aux manques de concentration, comme à la 49e minute et cette lourde frappe plein axe de Denis Bouanga que Benitez arrête en deux temps. Toutefois, les Niçois arrivent à relancer tout le suspens par l’intermédiaire de Melvin Bard et un solo de génie (53′). Le match s’enflamme, Nice joue beaucoup pus haut et met une énorme pression à l’ASSE.

Incroyable ! Un coup-franc anodin donné par Youssouf aux Aiglons se termine en un magnifique boulet de canon plein axe d’Andy Delort (60′). Les Niçois parviennent à égaliser et se donner de l’espoir pour remporter ce match. Et c’est exactement ce que Delort va décider. A peine deux minutes plus tard, l’attaquant niçois reçoit un très bon ballon et marque dans le petit filet gauche, seul face à Bernardoni. Nice mène désormais 3-2 à la maison, et la marche va être très haute pour l’ASSE désormais. L’implication et l’intensité mises par les joueurs niçois est à l’opposé de ce qu’ils ont montré en première mi-temps. Après le 3e but, l’intensité de la rencontre a légèrement baissé. C’est sans compter la rentrée de Boudaoui qui, sur son premier ballon, offre le quatrième but à son équipe (80′). Après une déviation de la tête de Delort, Boudaoui tente sa chance et vise la lucarne droite du gardien. Légèrement édviée, cette frappe finit tout de même dans le but de Bernardoni. Les Verts ont craqué… Score final : 4 – 2.

La fiche de la rencontre

OGC Nice – AS Saint-Etienne : 3 – 2

Buteurs : Melvin Bard (53′), Andy Delort (60′, 62′), Hicham Boudaoui (80′) – Denis Bouanga (11’), Zaydou Youssouf (45+3’)

Composition de départ de Nice : Benitez – Daniliuc, Todibo, Dante, Bard – Brahimi, Rosario, Lemina, Kluivert

Composition de départ de l’ASSE : Bernardoni – Maçon, Son, Moukoudi, Mangala, Gabriel – Nordin, Youssouf, Camara, Bouanga – Boudebouz

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Saint-Étienne (ASSE), OGC Nice
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires