dans

L1 (J3) : l’OM arrache sa victoire dans un match très intense face à Nantes

L’OM a souffert.

L'OM arrache la victoire contre Nantes en Ligue 1. Icon Sport
L'OM arrache la victoire contre Nantes en Ligue 1. Icon Sport

Dans un match très intense, l'OM est sorti vainqueur du FC Nantes au Vélodrome (2-1) grâce au premier but de Chancel Mbemba avec Marseille, et un but contre son camp de Nicolas Pallois. Plus

L’OM démarre fort

Après son match nul contre le Stade Brestois (1-1), l’Olympique de Marseille repartait au combat contre le FC Nantes, au stade Vélodrome. Sans Dimitri Payet, remplaçant pour la troisième fois consécutive, mais avec Alexis Sanchez. Et le Chilien, plutôt en jambes, propose et crée énormément. Alban Lafont n’a pas vraiment à s’employer, hormis sur une frappe taupée de Jordan Veretout et un tir croisé de Jonathan Clauss.

Alexis Sanchez a vécu sa première titularisation avec l'OM oontre le FC Nantes. Icon Sport
Alexis Sanchez a vécu sa première titularisation avec l’OM oontre le FC Nantes. Icon Sport

Mais les Marseillais mettent une grosse intensité en ce début de rencontre. Ils ont de jolies situations, pas toujours jouées de façon optimale. Alexis Sanchez, par sa capacité à garder le ballon et à jouer juste, parvient à apporter du danger. Et ce ême s’il est bien seul en pointe. Il aurait d’ailleurs pu ouvrir son compteur s’il avait été servi dans le bon tempo par Guendouzi. Ou encore si Girotto n’avait pas réalisé un sublime retour dans ses pieds. Nantes, qui ne ferme pas le jeu, s’offre une belle occasion grâce à Moises Simon, mais la frappe du Nigérian est contrée au-dessus du but de Pau Lopez, de retour de blessure.

Mbemba frappe en premier

La deuxième période est totalement décousu. L’OM, par l’intermédiaire de Luis Suarez, sollicite Alban Lafont d’un pointu, mais le gardien nantais s’interpose. Les deux équipes se rendent coup pour coup, et ce sont les Canaris qui s’offrent la meilleure occasion, par l’intermédiaire de Simon. Blas part tout seul en contre et donne un caviar au Nigérian, mais sa frappe est repoussée par un Pau Lopez gigantesque.

Chancel Mbemba, buteur pour la première fois avec l'OM, face à Nantes. Icon Sport
Chancel Mbemba, buteur pour la première fois avec l’OM, face à Nantes. Icon Sport

Igor Tudor décide de faire entrer Cengiz Ünder et surtout Dimitri Payet, ovationné par le Véldodrome. Et c’est finalement sur corner que les Olympiens trouvent la faille. Le ballon revient dans les pieds de Jonathan Clauss, dont la frappe est déviée et revient sur Chancel Mbemba. La recrue marseillaise devance Pallois, ouvre la marque et fait chavirer le Vélodrome (1-0, 70′).

Nantes répond puis gâche tout

Mais alors que les Marseillais pensaient avoir fait le plus dur, Gigot se rend coupable d’une faute sur Mohamed dans la surface, synonyme de pénalty. Déjà averti, l’Avignonais est exclu. Conspué par le Vélodrome et mitraillé de lazer, Ludovic Blas ne tremble pas et vient égaliser d’une frappe puissante (1-1, 78′). Mais ce match devait être encore plus fou.

Réduit à 10, l’OM ne panique pas et se crée une nouvelle occasion. Ou plutôt une demi occasion. Dans la surface de réparation, Luis Suarez remet le ballon de la tête en direction de Nicolas Pallois qui, involontairement, vient prendre à contrepied Alban Lafont (2-1, 84′). Après des débuts tonitruants au Vélodrome contre Reims avec un doublé, le Colombien fait encore la différence.

À dix contre onze, les Phocéens ont su réagir pour finalement s’imposer sur un coup du sort, à cinq minutes du terme. Après trois journées, les hommes d’Igor Tudor comptent sept points, et peuvent repartir de l’avant après le nul de la semaine dernière contre Brest. Le FC Nantes tombe après deux matches nuls, et commence doucement leur saison de Ligue 1.

Fiche du match

Ligue 1 Uber Eats, 3ème journée

Stade Orange Vélodrome, Marseille

Résultats : OM 2 – 1 Nantes

Arbitre : Jérémie Pignard

Buts : Mbemba (70′) et Pallois (CSC, 83′) pour l’OM, Blas (78′) pour Nantes

OM : Lopez, Clauss, Mbemba, Gigot, Balerdi (Kolazinac, 65′), Tavares, Guendouzi (Payet, 65′), Rongier, Veretout, Gerson (Suarez, 53′) et Sanchez (Ünder, 65′ puis Caleta-Car, 84′).

Nantes : Lafont, Fabio (Appiah, 62′), Castelleto, Girotto (Coco, 87′), Pallois, Merlin, Chirivella (Doucet, 87′), Moutoussamy, Blas, Simond, Guessand (Mohamed, 62′).

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Nantes, Olympique de Marseille (OM)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires