dans

L1 (J25) : Lille reste muet face à Metz, avant Chelsea

Triste soirée au stade Pierre-Mauroy !

Hatem Ben Arfa sous le maillot de Lille (Icon Sport)
Hatem Ben Arfa sous le maillot de Lille (Icon Sport)

Ce vendredi soir, en ouverture de la 25e journée de Ligue 1, Lille et Metz ne sont pas parvenus à se départager (0-0). Un résultat qui ne fait pas les affaires lilloises, surtout à quelques jours de Chelsea et de la Ligue des Champions. Plus

Récent vainqueur à Montpellier (0-1), Lille a quelque peu relevé la tête après un revers à Brest (2-0) et surtout la grosse claque reçue à domicile face au Paris Saint-Germain (1-5). Ce vendredi soir, le LOSC était en quête de confirmation face à une équipe qui joue le maintien, Metz. Le tout à quelques jours d’un huitième de finale aller de Ligue des Champions face aux Anglais de Chelsea. Les Lorrains, eux, ont débuté l’année 2022 par trois défaites à la maison, mais en parallèle, ils ont pris quatre points en deux déplacements, à chaque fois sans prendre de but. On pouvait donc se demander qui allait marquer de précieux points.

Une première période sans saveur

Mardi prochain, on le disait, Lille va se rendre à Chelsea, champion d’Europe en titre, en Ligue des Champions. Autant dire que la réception de Metz ce vendredi en Ligue 1 pouvait servir de répétition générale. Mais la rencontre ne débutait pas idéalement pour les hommes de Jocelyn Gourvennec. Malgré une possession de balle assez nettement en leur faveur, les Dogues ne parvenaient pas à inquiéter la défense messine. Des Messins qui jouaient à se faire peur, comme avec cette passe en retrait mal dosée d’Amadou que Caillard était tout heureux de voir filer en corner (20e). 

Burak Yilmaz et Jonathan David ne sont pas parvenus à trouver la faille dans la défense messine ce soir/Icon Sport
Burak Yilmaz et Jonathan David ne sont pas parvenus à trouver la faille dans la défense messine ce soir/Icon Sport

Cette première période était surtout marquée par la sortie sur blessure de Gomes, qui devait céder sa place à Weah pour les locaux (27e). Les hommes de Frédéric Antonetti, qui avait décidé de reconduire le onze battu par Marseille une semaine plus tôt, donnait du fil à retordre à Lille. À la pause, on s’ennuyait ferme au stade Pierre-Mauroy et les sifflets nourris venus des tribunes en étaient la parfaite illustration. Pourtant, entre une formation qui jouait gros dans la course à l’Europe et une autre qui serait bien inspirée de gagner pour mieux respirer, on pouvait s’attendre à beaucoup de rythme. En vain. Les vingt-deux acteurs allaient-ils faire mieux au retour des vestiaires ? 

Après une fin de match sous tension, Lille n’y arrive pas

Le premier vrai frisson sur le but messin intervenait à la 52e minute. Il fallait un rush de Jonathan David pour pousser la défense lorraine à dégager en catastrophe en corner. Dans la foulée, le FC Metz se projetait en contre mais Boulaya voyait sa frappe s’envoler au-dessus du but de Jardim (54e). À la 59e minute, le solide José Fonte était à la réception d’un bon corner et pensait ouvrir le score, mais sa reprise fuyait le cadre de Caillard. Même si la première frappe cadrée du match se faisait cruellement attendre, les Lillois jouaient un cran plus haut et les intentions étaient meilleures. Avec une possession de balle toujours un peu plus importante. 

Frédéric Antonetti, le coach de Metz, a été exclu ce soir à Lille/Icon Sport
Frédéric Antonetti, le coach de Metz, a été exclu ce soir à Lille/Icon Sport

À la 67e minute, Jocelyn Gourvennec, le coach lillois, tentait un coup de poker en faisant entrer Hatem Ben Arfa. Dans la continuité, David, bien lancé par Yilmaz, obligeait Caillard à une sortie rapide dans le pieds. Mais les Messins n’abdiquaient pas. Sur un centre repoussé en catastrophe par Botman, Boulaya se retrouvait en position idéale d’ouvrir le score. Il fallait un gros sauvetage de José Fonte pour éviter le but visiteur (70e). Les protégés de Frédéric Antonetti multipliaient les offensives et montraient qu’il faudrait compter avec eux jusqu’au bout. Zhegrova, fraîchement entré en jeu côté lillois, récoltait un second jaune et était exclu (90e+2). Même sanction pour le coach messin Frédéric Antonetti quelques instants plus tard (90e+5). Après quelques échauffourées sur le terrain, la rencontre se terminait sur ce score vierge. La conclusion d’une bien triste soirée dans le Nord.

La feuille de match 

Lille – Metz : 0-0

Lille (4-2-2-2) : Jardim – Celik, Fonte, Botman, Gudmundsson – Gomes (Weah 27e), André (Sanches 81e), Xeka, Bamba (Ben Arfa 67e) – Yilmaz (Zhegrova 81e), David.

Metz (5-4-1) : Caillard – Delaine, Bronn, Kouyate, Amadou, Cande – Maiga, Pajot, Traore, Boulaya (Sarr 90e) – Mafouta (Nguette 78e).

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Metz, LOSC (Lille)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires