dans

L1 (J2) : réduit à dix, Monaco arrache un point contre Rennes

Pas de vainqueur !

Beaucoup de duels entre Monaco et Rennes pour cette seconde journée de L1. (Icon Sport)
Beaucoup de duels entre Monaco et Rennes pour cette seconde journée de L1. (Icon Sport)

C'était un peu l'affiche de cette deuxième journée de Ligue 1. Monaco, troisième du dernier exercice, recevait Rennes, qui avait terminé au pied du podium. Plus

Gagner pour rebondir

L’enjeu de la rencontre était le même pour les deux équipes : il fallait les trois points pour (déjà) se rassurer. Battus à la maison par Lorient, les Rennais ont raté leur rentrée, surpris par un malheureux but contre son camp de la recrue Arthur Theate. De leur côté, les Monégasques ont bel et bien décroché la victoire à la Meinau en ouverture. Cependant, ils ont dû faire une croix plus tôt dans la semaine sur leur rêve de disputer la C1. Défaits par le PSV Eindhoven au troisième tour de qualification, ils ne verront pas les barrages.

Les gardiens ont longtemps préservé leurs filets

La rencontre a démarré sur des bases plutôt tranquilles. Pas d’inquiétude pour Nübel sur la première frappe cadrée de Laborde (2′). En revanche, la barre de Vanderson, trouvé en retrait par Diatta, a donné du rythme à l’opposition (14′). Le premier tournant de la partie n’a pas tardé, avec l’exclusion de Fofana (15′). Maladroit avec une semelle sur Terrier, l’ancien strasbourgeois a donc quitté prématurément ses partenaires. Dans la foulée, Philippe Clement a réajusté son équipe, en sortant son capitaine Ben Yedder pour le jeune Magassa.

En supériorité numérique, Rennes en a profité pour sortir les crocs. Terrier a fait briller Nübel par deux fois (20′, 28′), tout comme Santamaria de loin (27′). Second tournant du match, le penalty concédé par Mandanda sur une sortie mal maîtrisée. L’ancien marseillais s’est parfaitement rattrapé en arrêtant la tentative de Disasi (33′). Le show des gardiens était acté, et Terrier (34′) comme Diatta (36′) ont été éconduits.

Monaco a su répondre

La seconde période s’est entamée avec l’entrée d’Alemdar à la place de Mandanda, vraisemblablement touché. Toujours au niveau des changements, Kalimuendo a fait sa première entrée sous ses nouvelles couleurs (52′). Alors que Monaco montrait de bonnes choses à 10, Laborde a jeté un froid en débloquant le score de près (59′). La VAR a dû intervenir pour valider le but et ainsi clarifier la position de l’attaquant.

Félicité par Baptiste Santamaria, Gaêtan Laborde a ouvert le score. (Icon Sport)
Félicité par Baptiste Santamaria, Gaêtan Laborde a ouvert le score. (Icon Sport)

Galvanisé par l’ouverture du score, Rennes a pris le dessus dans les débats. Malheureusement pour les Bretons, Alemdar a lui-même relancé les locaux. Peu rassurant avec ses pieds, le portier remplaçant a été cueilli par Embolo (72′), qui débloque donc son compteur. Malgré des allures de chaos parfois, le choc entre deux prétendants aux places européennes n’a pas trouvé de vainqueur.

La fiche de la rencontre

Monaco – Rennes : 1-1

Buts : Embolo (72′) pour Monaco – Laborde (59′) pour Rennes

Composition de l’AS Monaco : Nübel – Vanderson (Badiashile 82′), Disasi, Maripan, Caio Henrique – Diatta (Gelson Martins 82′), Fofana, Jean Lucas, Golovin (Jakobs 64′) – Embolo, Ben Yedder (Magassa 17′)

Composition du Stade Rennais : Mandanda (Alemdar 46′) – Traoré, Rodon, Theate, Truffert – Santamaria, Tait (D.Doué 76′), Majer (Kalimuendo 52′) – Bourigeaud (Sulemana (80′), Terrier, Laborde (Doku 76′)

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Monaco, Stade Rennais
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires