dans

L1 (J10) : L’OM profite du retour de Payet pour gifler Lorient et s’installer sur le podium !

Quand Payet est là, tout va !

L1 (J10) : L'OM profite du retour de Payet pour battre Lorient et s'installe sur le podium ! (iconsport)
L1 (J10) : L'OM profite du retour de Payet pour battre Lorient et s'installe sur le podium ! (iconsport)

En clôture de la 10ème journée de Ligue 1, l'OM a retrouvé le goût de la victoire en s'imposant à domicile contre Lorient (4-1). Un succès qui permet aux Marseillais de monter sur le podium. Plus

Après une trêve internationale toujours aussi longue et ennuyeuse, la 10ème journée de Ligue 1 se déroule ce week-end et se termine par un choc alléchant entre l’Olympique de Marseille et le FC Lorient. Les deux équipes comptent le même nombre de points au classement, c’est dire l’importance d’une telle rencontre face à un concurrent direct. Si les Merlus, qui n’ont pas perdu depuis fin août, sont dans une bonne dynamique, ce n’est pas vraiment le cas de l’OM. En effet, les Phocéens restent sur deux défaites en championnat contre Lille et Lens et ne connaissant pas le succès depuis un mois et une victoire face à Rennes. Ce match à domicile contre le FCL peut donc permettre à la formation de Jorge Sampaoli de prendre de nouveau des points et du même coup la troisième place du classement derrière le PSG et Lens.

A lire aussi : OM : Le peuple phocéen rend hommage à Bernard Tapie au Vélodrome

Les supporters de l'OM n'ont pas manqué de rendre hommage à leur ancien président Bernard Tapie (iconsport)
Les supporters de l’OM n’ont pas manqué de rendre hommage à leur ancien président Bernard Tapie (iconsport)

Payet fait vivre l’OM, Lorient opportuniste

Dans un Stade Vélodrome bouillant en ce dimanche automnal, l’OM annonce tout de suite la couleur avec un pressing haut face à une équipe lorientaise rapidement acculée sur son but. Le 3-3-3-1 de Sampaoli, qui profite du retour de Payet, met en difficulté le 5-3-2 des Merlus. L’international français est d’ailleurs le premier à se mettre en évidence. Lancé dans la surface, Payet frappe puissamment du gauche et bute sur Nardi (5e). Les Lorientais n’ont pas d’autre choix que de procéder en contre mais tentent quand même de presser le milieu de terrain marseillais. Kamara perd le ballon dans une zone dangereuse, Diarra crochète pour s’infiltrer dans la surface et se fait déséquilibrer par Luan Peres. Sans hésiter, l’arbitre accorde logiquement un penalty aux Bretons, que Laurienté se charge de transformer (0-1, 13e) !

A lire aussi : Ligue 1 : jusqu’où peut aller Lorient, surprenant cinquième du championnat ?

Kamara se rattrape de sa boulette

Les Merlus ouvrent le score contre le cours du jeu et ne sont même pas loin du break. Heureusement pour l’OM, la tentative de Diarra est déviée en corner par Luan Peres (21e). Après une période compliquée, les Phocéens se reprennent. Guendouzi se retrouve côté droit, centre fort dans la surface vers Payet qui laisse filer le ballon. Sans contrôle, Kamara croise son tir et le ballon, déviée par un défenseur, finit sa course au fond des filets (1-1, 27e) !

La joie des joueurs de l'OM sur l'égalisation de Kamara (iconsport)
La joie des joueurs de l’OM sur l’égalisation de Kamara (iconsport)

Une égalisation plutôt méritée pour les Marseillais, malgré la dangerosité des Merlus en contre. Diarra, lui, continue son festival. L’attaquant lorientais enroule parfaitement sa frappe et oblige Pau Lopez à claquer le ballon (32e). Il s’ensuit un quart d’heure équilibré sans véritable occasion franche. Le score est donc de parité à la pause entre les deux formations.

A lire aussi : Amine Harit : Biographie, salaire, vie privée… Tout savoir sur le milieu offensif de l’OM !

Le spectacle continue, l’OM accélère

En début de seconde période, les vingt-deux acteurs continuent de nous offrir un beau spectacle. Les Lorientais, décidément très dangereux à chaque attaque, se procurent une occasion énorme : Pau Lopez sort dans les pieds de Laurienté et enchaine par une superbe parade sur une frappe enroulée de Diarra (50e) ! Un avertissement sans frais pour les Marseillais, qui réagissent rapidement. Sur un corner bien tiré par Payet, Guendouzi prend le dessus dans les airs et envoie une tête lobée hors de portée de Nardi (2-1, 57e) !

L’OM peut remercier Payet…et Guendouzi !

L’OM prend le dessus grâce à son jeu milieu de terrain face à des Merlus visiblement fatigués. Ces derniers ont de plus en plus de mal à partir en contre-attaque et laissent même des espaces aux Marseillais. Payet, lancé plein axe, en profite pour fixer La Défense centrale bretonne. L’international français sert parfaitement Milik qui n’a plus qu’à ajuster Nardi du pied droit (3-1, 85e) ! En toute fin de match, les Merlus vont même enfoncer le clou grâce à un doublé de Guendouzi, dont la frappe est détournée dans ses propres buts par Mendes (4-1, 90e+1) !

L'OM peut remercier Guendouzi, auteur d'un match doublé et d'un match référence (iconsport)
L’OM peut remercier Guendouzi, auteur d’un match doublé et d’un match référence (iconsport)

Souvent malmené par une équipe de Lorient très dangereuse offensivement, l’OM a su trouver les solutions pour s’imposer largement devant un public bouillant. Le retour de Payet a fait beaucoup de bien aux Marseillais, qui s’installent sur la troisième marche du podium de la Ligue 1 à une semaine de leur déplacement au Parc des Princes pour y affronter le PSG. Entre temps, les hommes de Jorge Sampaoli se mesureront à la Lazio Rome, jeudi, en Ligue Europa. Du côté des Merlus, cette défaite est un coup d’arrêt, eux qui n’avaient pas perdu depuis le mois d’août. Avec 14 points au compteur, ils se retrouvent dans le ventre mou du championnat. Un sursaut est attendu le week-end prochain face à Bordeaux.

A lire aussi : OM, Mercato : une offre pour Alexis Sánchez en hiver ?

La fiche du match

Olympique de Marseille – FC Lorient : 4-1
Buts : Kamara (27e), Guendouzi (57e, 90e+1), Milik (85e) pour l’OM – Laurienté (13e sp) pour Lorient

Le XI de l’OM : Lopez – Saliba, Caleta-Car, Peres – Rongier (Balerdi, 88e), Kamara, Guendouzi – Lirola (Gueye, 76e), Payet (c), De La Fuente (Dieng, 75e) – Milik

Le XI du FC Lorient : Nardi – Mendes, Laporte, Jenz – Silva, Le Fée (Boisgard, 61e), Monconduit, Abergel (c), Le Goff – Diarra (Grbic, 69e), Laurienté (Ouattara, 86e)

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Lorient, Olympique de Marseille (OM)
Personne(s) lié(s) à cet article : Dimitri Payet
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires