dans

ELC (1/4 aller) : L’OM assure l’essentiel mais se fait peur face au PAOK

L’OM fait le travail au Vélodrome.

L'OM assure lors de la première manche face au PAOK.
L'OM assure lors de la première manche face au PAOK. (Icon Sport)

Victoire 2-1 des hommes de Jorge Sampaoli face au PAOK. Le match retour face aux Grecs ne sera pas de tout repos pour les deux équipes qui espèrent renverser l'autre. L'OM devra composer sans Gerson et Kamara le 14 avril prochain. Plus

Du spectacle et des buts : voici les deux mots qui peuvent résumer ce match aller opposant l’OM au PAOK. Pour cette première manche des quarts de finale de Ligue Europa Conférence, les Phocéens recevaient le club Grec. Un match à sens unique pour les Olympiens qui ont largement dominé la  première période sur tous les points. Avec une victoire 2-1 et un très bon Dimitri Payet, ils prennent une option pour la qualification. Match retour jeudi 14 avril au Stadio Toumbas. Une rencontre importante pour l’Olympique de Marseille qui cherche un nouveau succès européen. Une compétition à auteur de leur portée.

Un Vélodrome des grands soirs pour accueillir le PAOK.
Un Vélodrome des grands soirs pour accueillir le PAOK. (Icon Sport)

L’OM assure en première période

L’OM le prouver dès les premières secondes. C’est dans un Vélodrome avec peu de visibilité que les Phocéens partent rapidement à l’attaque. Alors que le match s’équilibre rapidement, l’OM met le feu dans la surface juste avant la dixième minute de jeu. Sur corner, Marseille aurait pu profiter d’un léger cafouillage dans la surface. Mais la patience est une belle vertu. Gerson fait exploser le Vélodrome. Servi par Ünder, Dimitri Payet place parfaitement le ballon pour Gerson à la limite du hors-jeu. Un extérieur pied gauche ravageur qui permet à l’OM de mener 1-0. Le match perd en intensité mais reste tout en maîtrise pour les hommes de Jorge Sampaoli.

Le PAOK laisse beaucoup d’espace ce qui permet à Payet de tenter une frappe enveloppée jà la 28’. Quelques minutes plus tard, Bakambu part à l’attaque sur une erreur de passe adverse, il peut servir Ünder qui se retrouve seul face au gardien. Une grosse occasion qui aurait pu permettre à l’OM de faire le break. Et comme depuis le début de saison, Dimitri Payet régale le public par ses gestes techniques. Les occasions s’enchaînent pour les Marseillais qui sont de plus en plus proches d’élargir le score. Sur une superbe passe sur corner, Dimitri Payet reprend le ballon de volée en une seule touche et envoie un missile dans la lucarne droite.

Le PAOK se réveille, Marseille tient

Le PAOK ne veut pas être enterré trop rapidement. À l’entame de la seconde période, El Kaddouri place une superbe frappe, Mandanda ne peut rien faire. À peine entré, déjà buteur. Alors qu’on le pensait assommé, le PAOK se réveille et va tenter d’inverser la tendance. Alors que l’on a vu Payet et ses coéquipiers créer du jeu durant toute la première période, c’est au tour du PAOK de mettre le pied sur le ballon. D’ailleurs, à la 57’ le ballon frôle le poteau gauche marseillais, nouvelle frayeur. Marseille commence à reprendre du poil de la bête aux alentours de la 65’. Des centres d’Ünder et de Payet, coup sur coup, auraient bien pu terminer au fond des filets. À 20 minutes du coup de sifflet final, Paschalakis réalise un double arrêt décisif et très chaud. D’abord sur une reprise du dos de Guendouzi puis sur une tête de Saliba.

Dimitri Payet et l'OM se sont fait peur face au PAOK. Icon Sport
Dimitri Payet et l’OM se sont fait peur face au PAOK. Icon Sport

Coup dur quelques secondes après l’OM. Gerson écope d’un carton jaune et est suspendu pour le match retour en Grèce. Une absence que les Marseillais auraient aimé éviter d’ailleurs. Paschalakis est beaucoup sollicité durant ce temps fort Olympien. Il réalise arrêt sur arrêt et permet à son équipe de respirer. L’OM pousse et tente de se créer une place confortable pour le match retour le 14 avril prochain. Boubacar Kamara est lui aussi suspend pour le match retour. Marseille peut avoir des regrets sur cette seconde période. Pour finir, la fin de match est cauchemardesque. Gerson est expulsé, l’OM termine alors à 10. Alors que l’OM gérait son match en première période, tout s’est effondré rapidement. Bien trop rapidement. Les 45 premières minutes viennent totalement sauver cette seconde partie. Le coup de sifflet final est donné, malgré une seconde partie compliquée, l’OM s’offre une possible demi-finale.

La feuille de match :

Victoire 2-1 de l’Olympique de Marseille.

Buts : Gerson (13′), Payet (45′), El Kaddouri (48′)

Carton jaune : Biseswar (74′), Gerson (76′), Sampaoli (85′), Kamara (90′)

Compo OM : Mandanda – Saliba – Caleta-Car – Kolasinac – Lirola – Guendouzi – Gerson – Gueye – Ünder – Payet – Bakambu

Compo PAOK : Paschalakis – Lyratzis – Ingason – Crespo – Vieirinha – Kurtic – Tsingaras – Douglas – A. Zivkovic – Biseswar – Akpom

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM), PAOK Salonique
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires