dans

Monaco-Lyon : ce qu’il s’est passé lors de la bagarre générale de la fin de match

Certains avaient vraiment envie d’en découdre !

Une bagarre générale a éclaté au coup de sifflet final de Monaco-Lyon (2-3), dimanche 2 mai. Icon Sport
Une bagarre générale a éclaté au coup de sifflet final de Monaco-Lyon (2-3), dimanche 2 mai. Icon Sport

Canal+ a dévoilé de nouvelles images de la bagarre générale qui a éclaté au coup de sifflet final de Monaco-Lyon (2-3), dimanche 2 mai. Une compilation d'extraits filmés qui permettent de faire la lumière sur ces événements. Plus

Le sprint final en Ligue 1 est décidément électrique. Après un PSG-LOSC riche en accrochages il y a un mois, c’est Monaco et Lyon, dimanche 2 mai, qui ont offert leur dose de sensations fortes aux téléspectateurs du championnat. Sitôt le coup de sifflet final, une altercation générale a éclaté, avec bousculades et échanges musclés à la clé. Lundi 3 mai, Canal+ a dévoilé des images inédites de cette grosse explication, qui permettent de faire la lumière sur ce qu’il s’est passé.

Un cocktail explosif

Les Monégasques avaient de quoi être furax, eux qui ont tiré un trait sur leurs rêves de titre après la défaite face à l’OL (2-3). Une frustration qu’ils n’ont pas su contenir au coup de sifflet final. De plus, selon L’Equipe, les partenaires de Wissam Ben Yedder n’avaient toujours pas digéré l’attitude jugée arrogante des Lyonnais après leur victoire au match aller (4-1). Ils avaient donc un compte à régler… tout comme l’OL avec Monaco ! En effet, les Gones gardaient en mémoire le tacle de Kevin Volland sur Lucas Paqueta en Coupe de France (0-2), mercredi 21 avril, et la joie trop démonstrative de l’ASM dans les vestiaires après sa qualification.

Wissam Ben Yedder calmé par Anthony Lopes lors de Monaco-Lyon. Icon Sport
Wissam Ben Yedder calmé par Anthony Lopes lors de Monaco-Lyon. Icon Sport

Pellegri, Geubbels et De Sciglio dégoupillent

Un cocktail explosif qui a donc abouti à une échauffourée générale au coup de sifflet final. Grâce aux nouvelles images dévoilées par Canal+, on entend Pietro Pellegri, l’attaquant de Monaco, dire sa façon de penser à Paolo Rongoni, le préparateur physique de l’OL. « Regarde-le lui couillon« , « espèce de m… », aurait éructé l’attaquant italien, hors de lui, répondant à une provocation supposée de Rongoni pendant la rencontre.

Pietro Pellegri a dégoupillé lors de Monaco-Lyon. Icon Sport
Pietro Pellegri a dégoupillé lors de Monaco-Lyon. Icon Sport

Willem Geubbels (Monaco) et Mattia De Sciglio (Lyon) n’étaient pas en reste et semblaient avoir envie d’en découdre. Quant à Wissam Ben Yedder, il était très remonté envers Marcelo, dont l’attitude sur son but n’a pas été appréciée par l’attaquant des Bleus. Un problème d’attitude, exactement ce qu’a reproché Rudi Garcia, l’entraîneur des Gones, aux Monégasques lors de la grosse explication. « Bel état d’esprit Monaco, bel état d’esprit les joueurs ! »

Mattia De Sciglio et Willem Geubbels (à gauche) avaient envie d'en découdre. Icon Sport
Mattia De Sciglio et Willem Geubbels (à gauche) avaient envie d’en découdre. Icon Sport

Des suspensions plus lourdes à prévoir ?

Pendant ce temps, les arbitres derrière la VAR se chargent de revisionner les images. Clément Turpin, l’arbitre central, est rapidement informé de ce qu’il s’est passé. Lorsque les esprits se sont enfin calmés, l’homme en noir prévient : « Regardez ce qu’on va faire. » Il dégaine alors quatre cartons rouges à De Sciglio et Marcelo côté OL, et Pellegri et Geubbels côté Monaco. Les images dévoilées par Canal+ n’ont pas mis en lumière de gestes plus graves, mais cela ne devrait pas empêcher la commission de discipline de la LFP de sanctionner plus durement les quatre exclus.

Clément Turpin adresse un carton rouge à Willem Geubbels. Icon Sport
Clément Turpin adresse un carton rouge à Willem Geubbels. Icon Sport
Équipe(s) liée(s) à cet article : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dortmund prêt à lâcher Sancho pour moins de 120 millions d’euros ?

Officiel : L’UEFA autorise une liste de 26 joueurs pour l’EURO