dans

Zlatan Ibrahimović : le footballeur défie un nouvel adversaire

Lui et les autres

Zlatan Ibrahimović. Icon Sport
Zlatan Ibrahimović. Icon Sport

Zlatan Ibrahimovic aime bien rivaliser de petites phrases, de tournures provocantes. Un art qu'il a mis au service d'une bonne cause, la lutte contre la pandémie de coronavirus. Plus

Beaucoup de footballeurs ne reculent pas face à la perspective de pousser un coup de gueule. Karim Benzema en a donné l’illustration récemment, tout comme les proches du Gallois Gareth Bale. Mais, il est un sujet d’actu sur lequel ils sont encore trop discrets : le coronavirus. Si le Bayern Munich avait fait un beau geste pour ses supporters en début de saison, Zlatan Ibrahimović vient d’aller beaucoup plus loin.

Zlatan Ibrahimović s’engage

Revenu en Europe, du côté de l’AC Milan, Zlatan Ibrahimović prouve depuis le début de la saison qu’il n’est pas sensible au passage des années. Mais, il n’est pour autant pas invulnérable. En effet, il a été testé positif il y a quelques semaines au Covid-19.

Une situation qui le rend donc sensible à la crise sanitaire qui traverse l’Europe et même le monde. Cela l’a visiblement poussé à s’engager, en participant à une campagne de prévention des autorités en Lombardie, une région d’Italie.

Le virus m’a défié et je l’ai vaincu. Mais tu n’es pas Zlatan, ne défie pas le virus. Respecte les règles, distanciation et masque, toujours 

explique ainsi le Suédois face à la caméra.

L’Italie et la Suède, deux modèles qui s’opposent

L’idée de cette sortie très « zlatanesque » serait née durant le derby entre l’Inter et l’AC Milan. Ce soir-là, il a offert la victoire à son club avec un doublé. Une belle performance pour Zlatan Ibrahimović, âgé de 39 ans et qui sortait alors tout juste de quarantaine.

Zlatan Ibrahimovic
Zlatan Ibrahimovic envoie un message très clair au coronavirus. DR

S’il se trouve actuellement en Italie, un pays très touché par le coronavirus avec près de 38.000 morts depuis le mois de février dernier, Zlatan Ibrahimović est aussi né en Suède. Or, le pays nordique fait figure d’exception dans la lutte contre la pandémie. Le pays qui compte environ 6.000 morts, présente un taux de mortalité très élevé. Surtout, les autorités misent sur l’immunité collective, et imposent très peu de restrictions aux habitants.

Personne(s) lié(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires