dans

Zlatan Ibrahimović : « je n’ai rien de moins que Messi et Cristiano Ronaldo »

« Au fond de moi, je pense que je suis le meilleur au monde. »

Zlatan Ibrahimovic sous le maillot de l'AC Milan (IconSport)
Zlatan Ibrahimovic sous le maillot de l'AC Milan (IconSport)

Zlatan Ibrahimović a accordé une interview à France Football, publiée ce samedi 11 septembre, dans laquelle il se livre sincèrement. A bientôt 40 ans, le géant suédois de l'AC Milan a évoqué plusieurs sujets, dont l'après-carrière et sa place au sommet du football mondial aux côtés de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Plus

Zlatan Ibrahimović se livre sur sa carrière et son avenir

C’est un Zlatan Ibrahimović sincère et touchant qui a accordé une interview à France Football, publiée ce samedi 11 septembre. Annoncé proche d’un retour à la compétition après sa blessure contractée au cours de la saison passée, l’attaquant international suédois de 39 ans s’est livré sur sa carrière et son avenir. Le géant de l’AC Milan, parfois arrogant dans ses sorties médiatiques, reste un homme clair sur ses envies et la trace qu’il va laisser dans le monde du football.

Beaucoup d’observateurs ont souvent reproché à Zlatan Ibrahimović de ne pas avoir remporté la Ligue des champions. Pour le géant suédois, ce trophée est certes un Graal mais il ne doit pas occulter ce qu’il a accompli dans sa carrière.

« Vous pensez que j’aurais été un meilleur joueur si je l’avais gagnée ? Si je l’avais gagnée, ça aurait été merveilleux. Je ne l’ai pas remportée mais ça ne fait pas de moi un moins bon joueur. C’est comme les mecs qui me disent : ‘Zlatan, tu n’as pas gagné la Coupe du monde, t’es pas un bon joueur.’ C’est plus simple de gagner la Coupe du monde quand t’es français plutôt que suédois. »

Zlatan Ibrahimović à France Football

Zlatan pense qu’il n’a rien à envier à Cristiano Ronaldo et Lionel Messi

Lors de cet entretien, le Suédois a tenu à mettre les choses au clair à propos de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Le quintuple meilleur buteur de la saison en Ligue 1 et en Serie A (2009, 2012, 2013, 2014, 2016) se situe tout simplement au même niveau que ces monstres sacrés de l’Histoire du football. Si ce n’est plus…

« Si vous parlez de qualités intrinsèques, je n’ai rien de moins qu’eux. Quand vous regardez les trophées, oui, je n’ai pas gagné la Ligue des champions… Mais je ne sais pas comment vous calculez les choses. Je ne suis pas obsédé par ça. Car quand tu fais de bonnes choses collectivement, l’individuel suit. L’individuel ne peut pas être bon si le collectif n’est pas bon. Au fond de moi, je pense que je suis le meilleur au monde. »

Zlatan Ibrahimović à France Football
Zlatan Ibrahimovic lors d'un match avec l'AC Milan (IconSport)
Zlatan Ibrahimovic lors d’un match avec l’AC Milan (IconSport)

Si la personnalité atypique du joueur a pu provoquer parfois quelques remous, elle en a surtout fait un joueur à part dans le monde du football. À ce titre, Zlatan est clair et ne se débine pas.

« Je ne suis que moi-même. Les gens essaient toujours d’être parfaits. Je dis toujours : ‘Sois toi-même et c’est ça être parfait.’ Je ne change pas pour le succès, pour rien, je continue d’être moi-même, et quoi qu’il arrive, je serai moi-même. Je joue juste mon jeu, je veux faire gagner mon équipe, et le reste vient par lui-même. »

Zlatan Ibrahimović à France Football

Ibrahimović appréhende la fin de sa carrière

Zlatan Ibrahimović est un homme qui respire la sérénité. Pourtant, un sujet semble le contrarier. En effet, à bientôt 40 ans, la fin de sa carrière se rapproche inéluctablement. Et cette dernière l’angoisse, même s’il a laissé entendre que la vie de footballeur finit par être sacrément usante.

« Pour chaque joueur, c’est très dur quand tu dois prendre ta retraite. Durant ta carrière, tu es programmé. Tous les jours, tu te lèves, tu manges ton petit-déjeuner, tu t’entraînes, tu finis l’entraînement, et puis quelqu’un te fait tes soins, on te prépare ton déjeuner, tu rentres, tu te reposes, tu passes du temps avec ta famille ou autre chose, et le jour d’après, c’est pareil. Tu appuies sur « repeat ». »

Zlatan Ibrahimović à France Football
Lors de cet entretien avec France Football, Zlatan Ibrahimovic évoque sa fin de carrière (IconSport)
Lors de cet entretien avec France Football, Zlatan Ibrahimovic évoque sa fin de carrière (IconSport)

Et le temps de songer à l’après-carrière est déjà arrivé pour Zlatan, même si ce dernier refuse encore d’y penser. Néanmoins, la star suédoise sait déjà ce qu’il va faire lorsqu’il aura raccroché les crampons : « disparaître » …

« Nous sommes programmés dans nos têtes. Et ça fait vingt ou vingt-cinq ans pour moi. jour où tu t’arrêtes, le premier matin, tu te réveilles et tu te dis : je fous quoi maintenant ? Tu n’es plus programmé et tu entres dans un nouveau chapitre de ta vie. Et ça, ça me fait peur. Que vais-je faire ? Mais je n’y suis pas encore, je ne veux pas y penser. Quand ça arrivera, je m’y mettrai. Après ma carrière, je veux disparaître… Quand tu vis dans ce monde pendant autant de temps que moi, tu sais ce que tu as traversé mentalement et physiquement. Alors, je veux juste disparaître et profiter de ma vie. »

Zlatan Ibrahimović à France Football

Une personnalité parfois arrogante mais attachante

Le jour où Zlatan Ibrahimovic délaissera les terrains définitivement, il laissera un grand vide derrière lui. Il peut lui être reproché d’avoir une personnalité complexe et arrogante, il n’empêche que personne ne pourra lui enlever sa franchise… Et son talent.

Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou partagez simplement cet article à vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *