Wolverhampton pioche de nouveau au Portugal

Il y a quelques semaines, Nuno Espírito Santo avait annoncé son départ de Wolverhampton. L’entraîneur portugais aura laissé une belle image de son passage dans le club anglais avec de belles performances de son équipe, après l’avoir fait remonter en Premier League. L’ancien coach de Porto pourrait maintenant rebondir à Everton. Il fait partie de la liste du club pour la succession de Carlo Ancelotti, parti au Real Madrid. Espírito Santo est aussi suivi par Crystal Palace, qui cherche un remplaçant à Roy Hodgson.

Nuno Espírito Santo a fait ses adieux aux supporters des Wolves à la fin de la saison écoulée (iconsport)
Nuno Espírito Santo a fait ses adieux aux supporters des Wolves à la fin de la saison écoulée (iconsport)

Si l’avenir de Nuno Espírito Santo n’est donc pas encore certain, Wolverhampton tient maintenant son nouveau coach. Comme pressenti depuis quelques jours, c’est Bruno Lage qui prend sa place. Le club des Midlands de l’Ouest continue donc d’exploiter la filière portugaise en recrutant le technicien lusitanien de 45 ans. Il était sans club l’année dernière après avoir dirigé le Benfica Lisbonne en 2019/2020, et l’avoir mené au titre.

Bruno Lage devrait s’appuyer sur des jeunes

Dans son communiqué annonçant l’arrivée de Bruno Lage, Wolverhampton précise que l’ancien coach de Benfica a pour habitude de lancer des jeunes talents, lui qui a entraîné à l’académie des Aigles. Il a notamment fait de João Felix un titulaire lors de son passage sur le banc benfiquiste. Et a ainsi contribué à son explosion. On peut donc s’attendre à ce que Lage s’appuie sur le centre de formation de son nouveau club.

Bruno Lage devrait encore faire confiance aux jeunes dans con nouveau club (iconsport)
Bruno Lage devrait encore faire confiance aux jeunes dans con nouveau club (iconsport)

Comme il a su le faire avec Rúben Dias à Lisbonne, élu meilleur joueur de Premier League cette année, il pourrait aussi faire progresser de jeunes talents parmi les joueurs déjà présents à Wolverhampton. Fábio Silva et même Vitinha, si ce dernier venait à rester au club alors que son prêt arrive à expiration, pourraient notamment en profiter. Lage devrait donc suivre l’exemple de Nuno Espírito Santo sur ce point. Et comme son prédécesseur, il pourrait continuer de piocher des joueurs au Portugal lors du mercato.

Quoi qu’il en soit, les joueurs des Wolves ne devraient pas être trop dépaysés avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur portugais.