dans

Une aubaine pour le Real : le Barça a refusé David Alaba en 2019

Trop cher pour le Barça, pas pour le Real ?

Où sera David Alaba en juillet prochain ? Cela dépendra surtout de ses exigences salariales. Photo Icon Sport
Où sera David Alaba en juillet prochain ? Cela dépendra surtout de ses exigences salariales. Photo Icon Sport

Si David Alaba est ajourd'hui très proche du Real Madrid, il aurait pu filer au Barça il y a un an et demi. Mais les Blaugrana n'ont pas pu s'aligner sur les exigences salariales du défenseur du Bayern. La voie est libre pour le Real... à condition de mettre la main au portefeuille. Plus

Une occasion manquée. Pas par David Alaba, qui ne s’approche plus beaucoup des buts adverses depuis qu’il a été repositionné défenseur central au Bayern. Mais par le Barça, qui a dit non à l’Autrichien il y a un an et demi. Les Blaugrana, en souffrance au poste de défenseur central, auraient pourtant été bien inspirés d’acquérir un joueur de ce standing (deux Ligues des champions, neuf titres de champion d’Allemagne). Mais les Catalans ont préféré laisser passer leur chance.

David Alaba
Après 13 ans au Bayern, David Alaba veut découvrir autre chose. Photo Icon Sport

Alaba trop gourmand pour le Barça

Il faut dire que les exigences de David Alaba étaient inconciliables pour le Barça. Pour rejoindre les Blaugrana à l’été 2019, la clé de voûte du Bayern réclamait le deuxième salaire du club catalan, derrière Lionel Messi, selon Mundo Deportivo. Au début de la saison, le génie argentin émargeait à 40 millions d’euros annuels. Le deuxième du classement, le tout frais arrivé Antoine Griezmann, avait négocié un salaire de 18 millions d’euros annuels, juste devant Luis Suárez et ses 16 millions d’euros annuels.

David Alaba
Les derniers moments de David Alaba au Bayern, après une idylle qui aura duré 13 ans. Photo Icon Sport

Quand on connaît la situation financière cataclysmique du club qui ne date pas d’hier, pas étonnant que les Blaugrana aient cherché à réduire la voilure en refusant David Alaba (28 ans). Pour le coup, le Barça a appris de ses erreurs, après avoir accordé tant de salaires mirobolants à ses nouveaux joueurs attirés à prix d’or.

Le Real tient la corde… pour l’instant

La voie était donc libre pour le Real Madrid, qui a pris la main dans ce dossier lors de la saison en cours. Selon Marca, le transfert est même dans la poche depuis la fin de l’année 2020. Mais la crise sanitaire met à mal les finances de tous les clubs, et le Real Madrid ne fait pas exception. Goal affirme ainsi qu’aucun pré-accord n’a été signé, et que le Real pourrait également passer son tour si l’Autrichien se montre toujours aussi gourmand. Le joueur couteau-suisse réclamerait aujourd’hui un salaire de 13 millions d’euros annuels… soit le plus haut salaire de la Maison blanche, devant la légende du club Sergio Ramos !

Et le dossier s’annonce d’autant plus compliqué que l’avenir de Sergio Ramos, qui évolue au même poste, est toujours aussi incertain. Le temps presse pour le Real, qui attend de connaître la décision de son emblématique capitaine avant de boucler le dossier Alaba… qui pourrait finalement décider d’aller voir ailleurs si un géant anglais se réveille avec un contrat XXL à la clé !

Personne(s) lié(s) à cet article : David Alaba
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires