dans

Troyes : Bruno Irles, le coach de l’ESTAC, déjà sous la menace

Trois journées et puis s’en va ?

Bruno Irles est déjà sur la sellette (Iconsport)
Bruno Irles est déjà sur la sellette (Iconsport)

Le championnat vient à peine de reprendre et un coach est déjà sur le point d'être limogé. Il s'agit de Bruno Irles, l'actuel entraîneur de l'ESTAC, qui est sous le feu des critiques. Plus

Promesse non tenue pour Irles

La Ligue 1 est de retour ! En effet, nous sommes au cœur de la troisième journée du championnat et les premières tendances commencent à se dessiner. C’est vrai pour le haut comme pour le bas du classement. La course pour le maintien s’annonce difficile puisqu’il y aura quatre descentes en Ligue 2 au terme de l’exercice 2022-2023. Troyes, bon dernier, est déjà en grand danger et son entraîneur Bruno Irles pourrait en payer le prix !

Déjà deux grosses claques cette saison pour les hommes de Bruno Irles (Iconsport)
Déjà deux grosses claques cette saison pour les hommes de Bruno Irles (Iconsport)

En effet, l’ESTAC connait un début de saison cauchemardesque. Trois défaites en trois matchs dont une déculottée 4-1 face à Lyon ce vendredi. Les hommes emmenés par Adil Rami ont également perdu face à Montpellier (3-2) et Toulouse (0-3). Autant dire qu’on a connu mieux comme entrée en matière. Et dans ces moments compliqués, c’est le coach qui est montré du doigt. Voilà pourquoi des rumeurs évoquant le limogeage d’Irles circulent déjà en ce mois d’août.

Troyes n’a plus le temps

Arrivé au club en janvier dernier, Bruno Irles a permis à Troyes de se maintenir grâce à une 15ᵉ place en Ligue 1. L’ancien joueur de Monaco a entraîné cinq équipes différentes depuis 2014. Dans la liste, on retrouve notamment le Pau FC ou encore l’US Quevilly-Rouen. Il n’a cependant remporté qu’un seul trophée en tant que coach… Une « petite » Supercoupe de Moldavie en 2016 lors de son passage sur le banc du Sheriff Tiraspol. Mais à l’ESTAC, tout est plus difficile et le club songe déjà à le remplacer.

Selon Foot Mercato, c’est Stéphane Dumont de l’En Avant Guingamp qui pourrait succéder à Irles dans les prochains jours. Un jeune entraîneur de 39 ans très prometteur qui a notamment dirigé les U19 du LOSC. Il a également œuvré en tant qu’adjoint au sein du club nordiste entre 2015 et 2017. En cas d’échec sur ce dossier, les dirigeants troyens songeraient à trois autres noms. Dans cette liste, on retrouve Jocelyn Gourvennec, Laurent Guyot et Sabri Lamouchi. Ce qui est sûr, c’est que Bruno Irles ne devrait pas faire long feu à l’ESTAC.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Troyes (ESTAC)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires