dans

« Sans la prise en charge rapide des secours, Eriksen serait mort », selon un cardiologue

Ouf.

Christian Eriksen a été victime d'un malaise lors de la rencontre entre le Danemark et la Finlande (iconsport)
Christian Eriksen a été victime d'un malaise lors de la rencontre entre le Danemark et la Finlande (iconsport)

Victime d’un malaise impressionnant, Christian Eriksen est en ce moment dans un état stable mais aurait très bien pu perdre la vie sans la prise en charge rapide des secouristes. Plus

Un malaise impressionnant

Après une très, très grosse frayeur, un ouf de soulagement, bien que prudent, s’est invité quelques minutes après le malaise de Christian Eriksen lorsqu’il s’est mis à ouvrir les yeux. Laurent Chevalier, coprésident du club des cardiologues du sport, a été interrogé par l’Equipe sur cet incident lors de Danemark-Finlande samedi soir.

« Il n’y a aucun doute à avoir : un massage assez long a été prodigué, les médecins urgentistes ont donc jugé qu’il était en arrêt cardiaque. Cela survient d’une façon assez typique chez les sportifs. Ce n’est pas lorsque le joueur est en train de courir qu’il fait son malaise, mais lorsqu’il marche. C’est quasiment toujours comme ça. Ce sont des joueurs qui ont fait un sprint dans les secondes précédentes et ne sont plus concernés par le ballon, qui font des malaises cardiaques.« 

L’Equipe

Eriksen aurait pu perdre la vie

Selon lui, sans la prise en charge rapide des secouristes, le joueur aurait pu perdre la vie.

« Lorsque le sportif court, le cœur monte en régime. Lorsqu’il arrête, le cœur redescend. Et c’est sur ce coup de frein que se déclenchent très souvent les troubles du rythme cardiaque graves comme celui dont a été victime Christian Eriksen. Sans prise en charge rapide par les équipes médicales sur place, il serait mort. « 

L’Equipe
Christian Eriksen quelques minutes avant son malaise (iconsport)
Christian Eriksen quelques minutes avant son malaise (iconsport)

Ce dimanche, la situation serait jugée stable, avec un optimisme mesuré. Le joueur va devoir passer encore quelque temps à l’hôpital afin de réaliser des examens supplémentaires et trouver la cause de ce malaise. En espérant pour lui qu’il retrouvera, avant tout, toutes ses capacités, non pas forcément pour jouer au football, mais pour être présent auprès de ses proches.

Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou partagez simplement cet article à vos amis !