dans

Ribéry amer envers la Fiorentina : « l’impression qu’on m’a manqué de respect »

Mais cela ne l’a pas dégoûté de l’Italie, bien au contraire !

Franck Ribéry a égratigné la Fiorentina, son désormais ex-club, après que l'emblématique ailier français n'a pas été prolongé par le club toscan. Icon Sport
Franck Ribéry a égratigné la Fiorentina, son désormais ex-club, après que l'emblématique ailier français n'a pas été prolongé par le club toscan. Icon Sport

Franck Ribéry n'a pas apprécié la manière dont la Fiorentina l'a traité ces dernières semaines. En fin de contrat, l'ailier français de 38 ans espérait poursuivre son aventure en Toscane, mais la Viola en a décidé autrement. Et pas dans les règles de l'art, selon lui... Plus

A 38 ans, Franck Ribéry coulait encore des jours heureux à la Fiorentina. Arrivé en 2019 à Florence, l’icône de Boulogne-sur-Mer s’éclatait du côté de la Viola, où il avait signé un contrat de deux ans. Pourtant titulaire indiscutable lorsqu’il était en forme et même capitaine lors de la dernière journée de Serie A la saison dernière, la légende du Bayern pensait poursuivre sa belle aventure en Toscane. Ce qui n’a finalement pas été le cas, contre son gré, le club ayant décidé de ne pas le prolonger.

Franck Ribéry est libre de tout contrat, la Fiorentina n'ayant pas prolongé l'ancien bail du Français. @iconsport
Franck Ribéry est libre de tout contrat, la Fiorentina n’ayant pas prolongé l’ancien bail du Français. @iconsport

Ribéry ne digère pas sa mise à l’écart de la Fiorentina

Et si le divorce aurait pu se faire à l’amiable, Ribéry a regretté l’attitude de la Fiorentina lors de cette période. A l’occasion d’un entretien pour la chaîne locale Toscana TV, retranscrit par La Repubblica, l’ancien Marseillais a considéré que la Viola lui avait « manqué de respect. »

« L’adieu à la Fiorentina n’a pas été facile. J’ai vraiment pensé à continuer à Florence, je n’ai jamais critiqué le club et j’y ai de bons souvenirs. Je suis une personne entière, j’ai vraiment tout donné, parce que c’est dans ma mentalité. Pendant trois ou quatre semaines, personne ne m’a appelé. J’ai eu l’impression que l’on me manquait de respect. Il m’a semblé que ces deux années où j’ai tout donné n’ont pas été reconnues à leur juste valeur. C’est dommage, j’aurais aimé continuer une année supplémentaire. Mais c’est la vie et c’est comme cela dans le football. J’ai toujours été disponible, même dans les moments les plus difficiles. »

Franck Ribéry à la chaîne Toscana TV

Ribéry a une idée claire de son avenir : « je voudrais rester en Italie »

Très épanoui en Toscane, Ribéry pensait avoir trouvé l’environnement idéal pour finir sa carrière. Il doit désormais se pencher sur la suite… qu’il voit toujours en Italie.

« Désormais, je voudrais rester en Italie. J’aimerais continuer dans ce championnat. Ces deux ans avec la Fiorentina ont été une belle expérience pour moi, pour l’équipe et pour les supporters. »

Franck Ribéry à la chaîne Toscana TV
Franck Ribéry se sent bien en Italie, au point de vouloir y poursuivre sa carrière. Icon Sport
Franck Ribéry se sent bien en Italie, au point de vouloir y poursuivre sa carrière. Icon Sport

Monza, le club de Silvio Berlusconi promu en Serie A la saison prochaine, lui aurait fait les yeux doux lors du précédent mercato. « Francky » sait à quelle porte toquer…

Personne(s) lié(s) à cet article : Franck Ribéry
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires