dans

Bruno Genesio après OL-Rennes : « Pas une victoire particulière »

Genesio, né à Lyon, a été joueur et coach à l’OL.

Bruno Genesio, l'entraîneur du Stade Rennais (Icon Sport)
Bruno Genesio, l'entraîneur du Stade Rennais (Icon Sport)

Hier dimanche, comme au match aller, le Stade Rennais a nettement pris le dessus sur l'Olympique Lyonnais. Pour Bruno Genesio, qui a tout connu ou presque à Lyon, et qui entraîne actuellement Rennes, ce match était forcément particulier. Plus

Il y a des matches dans une saison qui ont une saveur particulière. Ce déplacement à Lyon en fait clairement partie pour Bruno Genesio. L’actuel entraîneur de Rennes est né à Lyon, a été formé à l’OL, y a disputé près de 200 matches professionnels. Mais ce n’est pas tout. Le technicien de 55 ans a entraîné la réserve lyonnaise puis l’équipe première, entre 2009 et 2019. Autant dire qu’il y a laissé un souvenir indélébile. Et c’est réciproque. Pourtant, en conférence de presse, le coach rennais refusait de verser dans le sentimental.

« Bizarre d’aller dans le vestiaire visiteur », confie Genesio

On le disait, Bruno Genesio a tout connu ou presque dans le Rhône. En 2019, à son départ de Lyon, il a pris une destination exotique en acceptant de rejoindre la Chine. Puis, il y a tout juste un an, il est revenu en France et en Ligue 1, à Rennes plus précisément. Ce dimanche, le technicien de 55 ans a eu de drôles de sensations en arrivant au stade.

Bruno Genesio, l'entraîneur de Rennes/Icon Sport
Bruno Genesio, l’entraîneur de Rennes/Icon Sport

« J’ai ressenti de la joie comme à chaque fois que l’on gagne un match. Quand je suis arrivé, ça m’a fait bizarre d’aller dans le vestiaire visiteurs car j’ai passé quasiment toute ma vie dans ce club. J’ai commencé à cinq ans et j’ai connu tout ce que l’on peut rêver. J’ai été joueur et entraîneur, c’était forcément un moment particulier de revenir dans ce stade mais ce n’est pas une victoire particulière. Je n’ai pas d’autres sentiments que celui d’être heureux de voir mon équipe jouer de cette manière« , a ainsi expliqué Genesio.

« Le mérite revient aux joueurs avant tout »

Pour en revenir au match en lui-même, Bruno Genesio n’a pas caché que cette entame idéale avec deux buts en 12 minutes a complètement changé la donne. « On a fait une très bonne entame de match avec un gros pressing. On a récupéré les ballons très haut. On a su, contrairement à jeudi, être efficace dans la finition. On a été beaucoup plus tueur dans la surface. En menant 2-0 au bout d’un quart d’heure, c’est, entre guillemets, plus facile. On a vu que cette équipe de Lyon était capable de réagir. Il a fallu être vigilant jusqu’à la fin« , a-t-il déclaré.

Enfin, l’ancien milieu de terrain de l’OGC Nice a tenu à saluer les nombreuses qualités de son équipe, tout en gardant la tête froide en sachant que rien n’est acquis. « On prend beaucoup de plaisir et je prends beaucoup de plaisir à voir une équipe qui fait les efforts les uns pour les autres. L’équipe est solidaire et a énormément de qualités dans le jeu. Le mérite revient aux joueurs avant tout. On leur demande beaucoup et ils répondent à nos attentes. Il faut les féliciter mais il reste encore dix matchs, ce sera très long jusqu’à la fin de saison« , a ainsi analysé Bruno Genesio. Prochaine étape, dès jeudi au Roazhon Park en Ligue Europa Conférence, face à Leicester, avec un handicap de deux buts à remonter. Rien d’insurmontable pour cette équipe-là, assurément.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL), Stade Rennais
Personne(s) lié(s) à cet article : Bruno Genesio
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires