dans

« Que pasa hermano » : Erling Haaland enflamme la presse espagnole

Le Norvégien est-il déjà bilingue ?

Erling Haaland s'est emporté en espagnol contre un joueur adverse (iconsport)
Erling Haaland s'est emporté en espagnol contre un joueur adverse (iconsport)

Erling Haaland a beau ne pas avoir marqué ce week-end, il a tout de même réussi à provoquer une vive réaction en Espagne. La raison ? Un coup de gueule contre un adversaire... Plus

Où jouera Erling Haaland la saison prochaine ? Bien malin celui qui peut aujourd’hui répondre à cette question alors que les prétendants sont nombreux pour attirer le prodige norvégien. Mais de son côté il semble clairement pencher pour l’Espagne si on en croit son comportement sur le terrain.

Une déclaration qui attise les spéculations

Samedi 8 janvier, le Borussia Dortmund se déplaçait pour affronter l’Eintracht Francfort, dans le cadre de la 18e journée de Bundesliga. L’actuel dauphin du Bayern Munich s’est finalement imposé à l’extérieur (2-3) grâce à des buts de Thorgen Hazard, Jude Bellingham et Mahmoud Dahoud. Erling Haaland, déjà auteur de 13 pions depuis le début de la saison n’a pas fait trembler les filets, offrant tout de même une passe décisive pour le premier but de son équipe. Pourtant, en Espagne, c’est bien son nom qui fait parler ce dimanche après la rencontre.

La séquence se déroule dans les derniers instants de la rencontre. Erling Haaland presse en attaque, espérant sans doute pouvoir marquer à son tour. C’est alors qu’il est victime d’une faute de l’attaquant colombien Rafael Santos Borré, près du poteau de corner. Furieux, comme le relaie As, il s’en prend alors à son adversaire, dans la langue de Cervantes. « Que pasa hermano ? » (« Qu’est-ce qui t’arrive, frère »)

Une invective qu’il semble répéter à plusieurs reprises et dans un espagnol parfait qui démontre une certaine pratique de la langue. De quoi attirer les regards de l’autre côté des Pyrénées et relancer les débats alors que la question de son avenir semble plus incertaine que jamais.

Quel club pour Erling Haaland ?

Le départ du jeune Erling Haaland est désormais peu ou prou acté. Le Borussia Dortmund ne pourra pas le conserver une saison de plus, sauf retournement de situation. Les dirigeants du BVB lui ont même fixé un ultimatum : la fin du mois de février. Selon des informations récemment révélées par l’Equipe, son prix aurait même été fixé : 300 millions d’euros. Un prix qui comprend le montant du transfert (sa clause libératoire est à 75 millions d’euros) mais aussi son salaire sur cinq ans, une prime à la signature et bien sûr les commissions de Mino Raiola et du père du joueur.

Peu de clubs peuvent aujourd’hui se permettre une telle dépense en Europe. Le Bayern Munich a déjà jeté l’éponge. Manchester City serait prêt à dégainer une offre XXL pour l’attirer dans ses filets. Mais Erling Haaland a déjà par le passé affiché une certaine préférence pour la Liga aux dépens de la Premier League. Une position que semblerait confirmer sa maîtrise de la langue espagnole.

Le Real Madrid et le FC Barcelone veulent attirer Erling Haaland cet été (iconsport).
Le Real Madrid et le FC Barcelone veulent attirer Erling Haaland cet été (iconsport).

Reste désormais à savoir dans quel club espagnol pourrait débarquer Erling Haaland à l’occasion du prochain mercato estival. Joan Laporta, le président du FC Barcelone a récemment affirmé que « tout était possible ». Pourtant, le club catalan est lourdement endetté. Sa situation financière fragile a même causé le départ de Lionel Messi l’été dernier. L’autre prétendant est bien sûr le Real Madrid. Sur ce dossier, pourtant, le club dirigé par Florentino Perez devrait être tributaire du cas Kylian Mbappé. Difficile d’imaginer sérieusement les deux attaquants arriver en même temps au Santiago Bernabeu tant le coût d’un tel recrutement serait colossal.

À moins qu’il ne passe finalement une saison de plus du côté du Borussia Dortmund, comme son agent l’a récemment laissé entendre. Une chose est sûre, Erling Haaland devrait faire beaucoup parler de lui dans les prochains mois…

Personne(s) lié(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires